Oeuvres completes t.4

ARTAUD, ANTONIN

livre oeuvres completes t.4
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 05/09/78
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
27,50 €

SYNOPSIS :

Oeuvres complètes - tome iv antonin artaud n'aurait-t-il écrit que le théâtre et son double, ce livre, d'aucuns le pensent, eût suffi à sa gloire. Pourtant, il paraît en février 1938 dans une indifférence presque totale ; l'auteur, il est vrai, s'est comme tue. a l'issue d'un périple qui l'a mené au mexique, puis en irlande, il a été interné d'office. il le restera neuf ans pendant lesquels ce livre qui compte à peine plus de cent cinquante pages, tiré seulement à quatre cents exemplaires, prêté passé de main en main, surtout parmi les gens de théâtre, va trouver ses fervents. Ils ne sont pas foule encore quand henri thomas, en 1945, salue sa réédition par le théâtre mort et vivant, étude où l'un des premiers il sait dire que ce livre n'est pas uniquement une méthode et un programme à l'usage des acteurs et metteurs en scène mais qu'antonin artaud y pose " une conception absolue de la vie ". dix ans après maurice blanchot y verra " l'exigence de la poésie telle qu'elle ne peut s'accomplir qu'en refusant les genres limités et en affirmant un langage plus originel ". Vingt ans après, jacques derrida tentera de cerner les implications philosophiques de ce texte à propos duquel il écrira que " penser la clôture de la représentation, c'est penser le tragique ". tous ont
contribué à faire comprendre que le théâtre et son double n'est pas affaire des seuls théâtrologues. il n'en aura cependant pas moins influencé le théâtre contemporain dans la mesure où il aura conduit metteurs en scène et acteurs à modifier l'espace de la scène et le jeu vocal et corporel. Tout cela concourt à faire du théâtre et son double l'oeuvre d'antonin arthaud la plus lue, la plus traduite, la plus commentée. les quelques quatre cents lecteurs du début se chiffrent maintenant par centaines de milliers et leur nombre ne cesse de croître. Les cenci, tragédie d'après shelley et stendhal, ont été écrits par antonin artaud en 1935 afin de mettre en application les principes qu'il avait énoncés dans ses textes théoriques sur le théâtre. Ce fut le premier spectacle du théâtre de la cruauté, c'en fut aussi le seul. il tint l'affiche dix-sept jours, et commercialement ce fut un échec. mais antonin artaud n'a pas tort de constater le " succès dans l'absolu des cenci ". a lire les critiques de l'époque, on se rend compte que tout ce qui alors était blâme et s'exprimait comme tel pourrait aujourd'hui être tenu pour éloge. a ce renversement de la conception théâtrale, les représentations des cenci, tout comme le théâtre et son double, ont sûrement participé.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.39 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition