Oeuvres completes

SOLJENITSYNE, ALEXANDRE

livre oeuvres completes
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 03/04/86
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
30,30 €

SYNOPSIS :

Ce troisième volume des oeuvres d'alexandre soljénitsyne, consacré à ses pièces de théâtre et à ses scénarios, s'ouvre par un ensemble intitulé l'année 1945, comprenant trois oeuvres: le festin des vainqueurs (inédite, composée de mémoire au camp d'ekibastouz en 1951, transcrite en 1953, découverte et confisquée par le kgb en 1965, date à laquelle le comité central du parti communiste en fit une édition à tirage limité, destinée à la " nomenklatura " et visant à " démasquer " son auteur); les prisonniers (inédite et elle aussi composée de mémoire au camp, transcrite en relégation et dissimulée, elle échappa au kgb et ne circula jamais en samizdat; cette pièce utilise notamment les impressions personnelles de l'auteur face aux services de contre-espionnage de l'armée, le smerch, en février 1945); la république du travail (rédigée en 1954, " allégée " du point de vue de la censure en 1962, alors qu'une journée d'ivan denissovitch venait de paraître officiellement et où une mise en scène au théâtre " le contemporain " de moscou semblait envisagée, la pièce fut finalement interdite et passa sous forme écourtée dans le samizdat, puis en occident
sous le titre le " cerf " et la putain du bagne ou la fille d'amour et l'innocent. A ces trois pièces dont l'action est contemporaine de la propre arrestation de l'auteur (commandant de batterie en prusse, il fut arrêté en février 1945 et interné au " centre carcéral " de la barrière de kalouga à moscou) s'ajoute flamme au vent, conçue et réalisée en 1960, évocation des tares communes à notre monde civilisé sans distinction entre pays de l'est et occident. cette universalité de la critique n'empêcha pas l'oeuvre d'être censurée aussi bien dans novy mir que dans les différents théâtres où elle devait être mise en scène. passée dans le samizdat puis en occident, elle a été interprétée depuis lors dans plusieurs pays, notamment en france à la télévision. Le scénario les tanks connaissent la vérité emprunte à l'histoire des révoltes qui eurent lieu dans deux camps soviétiques: ekibastouz en 1951-52 (où séjourna l'auteur), kenguir en juin 1954; écrit à riazan en 1959, il n'a encore jamais été porté à l'écran. il en est de même du parasite (inédit en français), écrit sur commande des studios " mosfilm " en 1968 mais aussitôt refusé.
0 personne en parle

Format

  • Poids : 0.81 kg
  • Langage original : RUSSE