Otaku girls t01

KONJOH-N

livre otaku girls t01
EDITEUR : BAMBOO
DATE DE PARUTION : 19/08/09
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,50 €

SYNOPSIS :

Comment déclarer sa flamme à une fille qui vous croit gay ? C'est la galère dans laquelle se trouve Takahiro, un lycéen qui en pince pour l'adorable Rumi, au point de poser pour elle au club d'arts plastiques. Le problème, c'est que Rumi est une otaku finie, une passionnée de manga yaoi, et qu'elle voit des homos partout. Ivre
de bonheur, elle s'imagine une liaison entre Takahiro et le playboy du lycée, Shunsuke. Voilâ qui n'arrange pas non plus la très glamour Yasuko, elle aussi otakette jusqu'au bout des ongles, qui a des vues sur le beau gosse. Vous suivez ? Amourettes, quiproquos et humour déjanté dans un mania pour et sur les fans de manga !
3 personnes en parlent
Tout aurait pu commencer comme un Shôjo classique : Takahiro Abe est secrètement amoureux de l’innocente et naïve Rumi Asai. Seulement voilà, Rumi est une Fujoshi : une fan de yaoi, des histoires d’amour entre deux garçons, et ses fantasmes dépassent bien trop souvent la réalité. Un soir, après son cours d’art plastique, la jeune fille surprend Abe et son meilleur ami, Chiba en train de chahuter. Son esprit d’otakette s’emballe : Chiba et Abe vivent un amour brimé digne de ses mangas favoris. Et comme si ce n’était pas assez, elle ne cesse de les encourager à exposer leur amour au grand jour. Le pauvre Abe voit ses chances de conquérir l’adolescente s’envoler. Encouragé par Chiba et Matsui, une autre otakette, Abe va tenter de percer le secret des Fujoshi pour conquérir le cœur de la jolie Rumi. Edité par Doki-Doki, ce manga de Natsumi Konjoh est une bouffée d’air frais. Dès les premières pages, le ton est donné : il faudra compter sur un humour décalé et décapant. On sourit des quiproquos, on se moque ouvertement d’Abe. Les dialogues sont simples, efficaces et reflètent bien la réalité. L’auteur a su retranscrire avec brio la vie d’un groupe de quatre adolescents vivant dans le monde d’aujourd’hui. Ajoutez à cela des dessins expressifs et superbement réalisés, et vous obtenez un manga complètement déjanté. Parodiant gentiment les fans de Yaoi, le mélange Shôjo et Seinen saura plaire aussi bien aux garçons qu’à un public féminin. Natsumi Konjoh surprend en écrivant, avec Otaku Girls, un manga destiné à un plus large public alors que l’auteur était une habituée des mangas adultes. Il convient pourtant de préciser que, sans être vulgaire, le langage, parfois un peu cru, pourrait choquer les plus jeunes. Avec le début des vacances et l’arrivée du soleil, je vous conseille vraiment ce roman qui vous surprendra grâce à son scénario brillant. De plus, pas besoin d’attendre pour connaître le dénouement de l’histoire, le septième et dernier tome est sorti depuis mars de cette année. Une bonne raison de vous laisser tenter !
Pascaline Mlle

J'étais morte de rire pendant toute la lecture de ce volume. Les quatre personnages principaux sont intéressants à analyser et hilarants. On a aussi droit à un quatuor amoureux, pour une fois, au lieu de l'éternel triangle : Rumi est persuadée que Takahiro et Shunsuke sont ensemble, et Takahiro, Shunsuke et Yasuko, la deuxième fille du groupe, en pincent pour Rumi! Le problème, c'est que les deux filles sont des otakettes complètes, avec des références jugées très loufoques par nos deux compères, qu'on plaint du coup xD Vivement la suite! http://blue-imaginarium.eklablog.com/

Shirayukihime
17/02/13
 

Takahiro est nouveau dans le lycée et en pince pour Rumi. Seulement, la jeune fille s’imagine une romance torride entre lui et Shunsuke, le garçon le plus populaire du lycée. Et Takahiro a beau lui avouer ses sentiments, rien n’y fait. Le quatuor rencontré dans ce premier tome est très drôle et prend en pitié les deux garçons, devenus la véritable obsession de ces otakettes hystériques.Un premier tome très drôle qui m’a un peu perdue avec toutes les notions de fandom. (Otakette, Otaku, Moe, Yaoi, étant les plus simples et bien d’autres qui viennent en veux-tu en voilà !) Ladilae

Ladilae
05/02/13
 

Format

  • Poids : 0.19 kg

Dans la même catégorie