Ottaviana

SORBIER THIERRY

livre ottaviana
EDITEUR : BUCHET CHASTEL
DATE DE PARUTION : 26/08/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
13,20 €

SYNOPSIS :

Un matin, pendant la récréation, le narrateur (alors petit garçon) prend son envol. D'un coup de talon, il s'élève et disparaît par-dessus les toits. Autour de lui, personne ne l'a remarqué. Il en sera de même toute sa vie. On peut d'ailleurs se demander si, quand le narrateur a les deux pieds sur terre, quelqu'un le voit. Silencieux, d'une sensibilité qui le paralyse, le narrateur opte au fil des ans pour une vie de routine. Mais il a un frère, Michel, qui est tout son contraire et possède, lui, le goût de la conquête et de la séduction... Michel part faire fortune en Afrique et, là-bas, écrit régulièrement à son frère parisien pour lui demander de s'occuper de telle ou telle affaire. Et le narrateur, bizarrement, devient un autre homme quand il s'agit d'aider son frère. C'est
lorsqu'il fait le tour des bottiers pour leur vendre à un prix exorbitant du cuir africain que le narrateur rencontre Ottaviana. Coup de foudre. Ottaviana est La Femme. Belle, forcément. Inaccessible, évidemment. Face à elle, le narrateur, déjà peu doué pour la conversation, perd tous ses moyens. Commence alors une quête éperdue. Car Ottaviana, telle une illusion, se déplace constamment. Venise, le Japon, New-York... Le narrateur la suit, la poursuit. Elle seule, un jour, découvre son secret. Elle seule le voit réellement voler. Tous vieillissent lentement. Ottaviana reste une icône. Le narrateur, un solitaire. A la mort du frère, le corps est rapatrié. Près de la tombe encore ouverte, le narrateur prend son dernier envol. C'est ainsi, dit-on, que l'âme quitte le corps.
1 personne en parle

C’est un premier roman plein de poésie, bien qu’un peu déstabilisant car tournant en dérision toute logique.Il est original et rafraîchissant, fourmille d’idées étonnantes, rigolotes, etc. Le revers de cette imagination est peut-être que le lecteur a parfois du mal à suivre. Car, au fond, l’histoire n’en est pas vraiment une. Il s’agit plus d’un enchaînement de scènes diverses ayant pour point commun leur " héros ", Amnésie, et pour fil conducteur, la belle Ottaviana.J’ai beaucoup aimé les échanges entre Michel, le frère du héros, homme pragmatique et croqueur de vie et Amnésie, vivant dans son univers décalé et pourtant agissant pour le compte de son frère avec une étonnante efficacité. Voilà un livre pas banal, déconcertant et plein de poésie avec un message à chercher entre les lignes.

mycupoftea
16/01/13

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 11.50 cm
  • Poids : 0.17 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition