Papillon

MISHIMA, YUKIO

livre papillon
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 08/01/09
LES NOTES :

à partir de
2,00 €

SYNOPSIS :

Extraordinaire interprète de l'opéra de Puccini Madame Butterfly, la cantatrice Tamaki Miura donne ce soir un dernier récital bouleversant. Parmi les spectateurs, Kiyohara se remémore un autre récital, vingt
ans plus tôt, à la Scala, auquel il assista avec la jeune Hanako. Dans ces deux nouvelles sobres et émouvantes, le grand romancier japonais explore différentes facettes de l'amour et de ses tourments.
2 personnes en parlent

C’est le texte de l’attente, d’un amour impossible, une main frôlée à l’opéra. Butterfly, un instant éphémère, un amour de jeunesse entre Hanako et Kiyohara. Le temps d’une représentation à l’opéra, le temps d’Un bel di vedremo, l’aria agit sur le coffret aux souvenirs, libérant le flux des émotions, le flou des relations, et comme dans l’opéra le navire arrive enfin, l’occasion pour Hanako et Kiyohara de se retrouver, de se dire un beau jour nous verrons …L’amour, cet amour violent passionnel qui surnage Shigeko l’entraîne vers la colère meurtrière, la vengeance. Dans un Japon détruit, humilié, Mishima retranscrit la trame du Médée d’Euripide. L’auteur déploie sa vision pessimiste de l’être humain, sa passion pour la souffrance et le dramatique. La fin a beau être connue, le lecteur subit le questionnement et la relation insidieuse entre les époux.Amour, manigance, espoir, attente, mort tout s’enchaîne, tout est lié dans ses deux nouvelles. Pasdel

Pasdel
20/02/14
 

L’amour, la haine, la colère, l’infidélité, la souffrance, les blessures du cœur, autant de thèmes traités dans ces deux courtes nouvelles.L’écriture de Mishima est belle, arrondie, pour parler de choses parfois cruelles. Ce n’est pas forcément très fluide pour qui aime les styles précis et concis, mais cela reste agréable. L’auteur nous emmène dans un monde au lyrisme intemporel.« Papillon » m’a enthousiasmée par la beauté du récit. Il est trop court pour en dire plus, je vous laisse le découvrir. En revanche, « La lionne » m’a un peu déçue. En effet, cette histoire de vengeance de femme blessée qui commet l’irréparable et sombre dans une folie meurtrière n’est pas assez bien traitée à mon goût. L’auteur se perd en digressions politiques, ce n’était pas nécessaire au récit. Du moins cela m’a-t-il lassée tellement c’était éloigné de l’histoire.Je vous recommande toutefois ces lectures, Mishima est un auteur talentueux.

Chroniqueslitteraires
03/10/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.09 kg
  • Langage original : JAPONAIS
  • Traducteur : RYOJI NAKAMURA

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition