Paris-athenes

VASSILIS, ALEXAKIS

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/08/07
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

ce sont les mots, bien sûr, qui occupent le devant de la scène dans cette autobiographie aux allures de roman : les mots appris à athènes et à santorin il y a longtemps, les mots découverts à lille et à paris qui ont permis à vassilis alexakis d'écrire ses premiers romans, les mots grecs encore, oubliés puis retrouvés. petite odyssée à travers deux langues, évocation boule-versante des drames et des bonheurs qu'engendre un tel voyage, paris-athènes est plus que cela : la quête d'un moi qui fuit sans
cesse et que seule la littérature permet d'appréhender, de sauver peut-être. alexakis rêve qu'il sera à athènes quand la mort viendra le chercher à paris : " je sais qu'elle est capable de faire le voyage, écrit-il, mais avec un peu de chance je serai déjà parti quand elle arrivera. mes déplacements n'ont peut-être d'autre but que de la semer. j'espère secrètement qu'elle se lassera de frapper à ma porte, qu'elle jugera superflu de s'occuper de quelqu'un qui, de toute façon, n'est jamais là. "
2 personnes en parlent

Ce qu'identité(s) veut dire... Paris-Athènes est un livre autobiographique de Vassilis Alexakis, écrit en français, en 1989. Installé en France depuis les années 60, il tire, de son statut de migrant, une réflexion tendre et délicate sur les langues et leur usage, sur leur évolution (une langue maternelle que l’on ne pratique pas devient comme une langue étrangère…), et sur l’identité de ceux qui les parlent. Alexakis rend hommage à ses deux langues (le Grec et le Français), envisagées comme des corps, souvent récalcitrants, à travailler, à apprivoiser ; comme des sonorités évocatrices, éveillant l’imaginaire. Ce livre est encore une radioscopie de notre culture, du jugement porté sur l’autre (« l’étranger ») dès lors que sa langue maternelle n’est pas la nôtre et que, pourtant, il l’utilise : est-il légitime à s’approprier notre langue ? Peut-il la parler aussi bien que nous ? Soucis d’une angoisse propre à la maîtrise de sa langue… Peur irrationnelle qu’elle nous échappe… Paris-Athènes est un récit qui porte un regard affectueux mais lucide sur nos identités, et sur ce qu’elles doivent à chacun de ceux qui la composent. Une sorte d’Enéide en petit : une ode où l’étranger est lui aussi une fondation, un socle, intégré à cette culture construite en commun.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Ce qu'identité(s) veut dire... Paris-Athènes est un livre autobiographique de Vassilis Alexakis, écrit en français, en 1989. Installé en France depuis les années 60, il tire, de son statut de migrant, une réflexion tendre et délicate sur les langues et leur usage, sur leur évolution (une langue maternelle que l’on ne pratique pas devient comme une langue étrangère…), et sur l’identité de ceux qui les parlent. Alexakis rend hommage à ses deux langues (le Grec et le Français), envisagées comme des corps, souvent récalcitrants, à travailler, à apprivoiser ; comme des sonorités évocatrices, éveillant l’imaginaire. Ce livre est encore une radioscopie de notre culture, du jugement porté sur l’autre (« l’étranger ») dès lors que sa langue maternelle n’est pas la nôtre et que, pourtant, il l’utilise : est-il légitime à s’approprier notre langue ? Peut-il la parler aussi bien que nous ? Soucis d’une angoisse propre à la maîtrise de sa langue… Peur irrationnelle qu’elle nous échappe… Paris-Athènes est un récit qui porte un regard affectueux mais lucide sur nos identités, et sur ce qu’elles doivent à chacun de ceux qui la composent. Une sorte d’Enéide en petit : une ode où l’étranger est lui aussi une fondation, un socle, intégré à cette culture construite en commun.

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition