Pas de pitie pour martin

SLAUGHTER-K

livre pas de pitie pour martin
EDITEUR : GRASSET ET FASQUELLE
DATE DE PARUTION : 15/04/09
LES NOTES :

à partir de
11,50 €
nos libraires ont adoré pas de pitie pour martin

SYNOPSIS :

Il est ingrat, médiocre, désespérément seul, et il a la poisse. a bientôt quarante ans, il vit toujours chez sa mère, dont il est la risée et le souffre-douleur. bref, toute l'existence de martin reed est placée sous le signe de l'humiliation et de l'échec. par un malencontreux concours de circonstances, il se retrouve un beau matin accusé du meurtre horrifique d'une de ses collègues. de quiproquos en malentendus, martin voit
le sort s'acharner sur lui. la troublante inspectrice albada, seule à douter de sa culpabilité, fera son possible pour l'arracher à l'engrenage infernal. mais quand la déveine vous colle à la peau, même les anges gardiens n'y peuvent rien... en marge des grands thrillers qui ont fait sa renommée dans le monde entier, ce roman révèle karin slaughter sous un jour inattendu : celui de l'humour noir et sanglant à souhait.
Un livre singulier où se mêlent un humour décapant et une atmosphère pesante. Humour noir et rouge sang.

alexandra (maubeuge)
Un livre singulier où se mêlent un humour décapant et une atmosphère pesante. Humour noir et rouge sang.
Alexandra ,
Librairie
(C.cial Cité Europe)
4 personnes en parlent

Martin est un raté , il est comptable dans une usine de papier toilettes et vit toujours avec sa mère avide de compassion . Matin tombera dans un piège bien cruel à l'issue fatale. L'atmosphère est glauque, les personnages cruels ce qui donne du rythme à ce petit thriller bien sympa.

celix
07/10/12
 

Le pauvre Martin, archétype du looser, savoure un boulot débilitant qui, seul, lui permet d'échapper à une mère tyrannique, plus cruelle encore que ses collègues. Sa vie n'a aucun intérêt mais il s'en contente, n'effaçant même pas les insultes gravées sur la portière de sa voiture. Tout son monde bascule le jour où il découvre son pare-chocs défoncé. Les événements lui tombent tour à tour sur le coin de la tête.Ce très court thriller est un bijou d'humour noir, où l'implacable se devine à chaque page, finalement servi par des péripéties sanglantes à souhait. L'opus se dévore en une heure et met en joie plusieurs jours. Amateurs, à ne pas manquer !

un flyer
15/05/12

Our ce petit thriller, Karin Slaughter a mis de côté Sara Linton et le chef Tolliver. Là, on part à la rencontre de Martin surnommer « le bec », un vrai looser. Chef comptable dans une fabrique de papier toilette Super-Sanitaires, affublé d’une assistante tellement étouffante, que c’est elle qui a mené son entretien d’embauche. Cible de moqueries permanentes, souffre-douleur de tous ses collègues, ce vieux garçon vit chez une mère ingrate qui le rêve homosexuel.Un beau matin, tout bascule, alors qu’il remet en place le pare choc de sa vielle Toyota taguée « trouduc », une de ses collègues est retrouvée morte sur un bord de route. Je ne ferai pas de résumé des événements qui l’accablent et l'accusent, mais la séduisante inspectrice Albada - qui c'est fait une personnalité à coups de mensonges - est loin de croire en sa culpabilité qui le mènera jusqu’au couloir de la mort.Ce petit livre court, marrant, efficace, est un pur bonheur, ça se lit très vite et on en redemande. Karin Slaughter qui connait bien les mécanismes des romans policiers, réussie en peu de pages teintées d’humour noir à nous faire passer par toutes sortes de sentiments, dégout, sympathie, révolte, tendresse …Karin Slaughter qui aime nous décrire la complexité de ses personnages tels que la relation entre Sara et Jeffrey, a réussie là un bon petit policier dans un tout autre genre.http://dunlivrelautre.blogspot.com/2010/01/pas-de-pitie-pour-martin-de-karin.html

chris89
01/02/10
 

Pauvre Martin... dont toute l'existence est placée sous le signe de l'humiliation et de l'échec. Par un malencontreux concours de circonstances, il se retrouve un beau matin accusé du meurtre horrifique d'une de ses collègues de l'usine de papier toilette. De quiproquos en malentendus, Martin voit le sort s'acharner sur lui. Un court roman à l'humour noir et féroce. Se lit en 2 heures. Bien, bien ! (octobre 2009)

Pitchoubinou
24/11/09
 

Format

  • Hauteur : 17.50 cm
  • Largeur : 11.80 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition