Pays perdu

JOURDE, PIERRE

livre pays perdu
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 01/02/05
LES NOTES :

à partir de
5,95 €

SYNOPSIS :

Un soir de février, une voiture se dirige lentement vers un hameau isolé, au bout de l'autoroute, au-delà des collines, des friches et des bois. Dans le véhicule, deux frères. L'un d'eux vient toucher l'héritage du cousin Joseph, un ermite qui vivait dans une vieille masure. Un secret espoir les anime : ce sauvage a forcément dû laisser derrière lui un magot, des bijoux, quelques pièces d'or... Pour ces citadins revenus sur les lieux de leur enfance,
cette chasse au trésor va inaugurer la plus surprenante des aventures intérieures. Comme dans les anciennes tragédies, l'action se déroule sur deux journées d'un hiver qui semble ne jamais vouloir finir. Les dieux qui régissent cette terre où il n'y a rien à faire sont grotesques et terrifiants. On les nomme Alcool, Hiver, Solitude... Ce « pays perdu » où l'on n'arrive qu'en s'égarant, ne se dérobe-t-il pas depuis toujours ?
5 personnes en parlent

Pour qui a lu La première pierre de Pierre Jourde, voici le livre qui a mis le feu aux poudres. A sa lecture, on comprend pourquoi ce livre est devenu objet de scandale et qu’à son retour dans son village natal l’auteur et sa famille ont fait l’objet d’une tentative de lynchage.Pays perdu nous transporte dans un village isolé en Auvergne que la route goudronnée n’a pas atteint et dont les chemins pleins d’ornières sont noyés sous les bouses de vaches.Ce récit est une terrifiante galerie de portraits où l’alcoolisme est omniprésent. Des destins dramatiques comme celui de ce paysan que le tourniquet a happé par la manche ou des vies d’une triste banalité qui font penser aux Vies minuscules de Pierre Michon. On se retrouve un siècle en arrière en entrant dans les intérieurs sombres et sales de ces vieilles maisons au toit de lauzes où les chambres côtoient l’étable.Par contre, c’est une campagne magnifique mais austère que l’auteur dépeint.Finalement, ce récit est un éloge du village aimé, mettant en avant toute la rudesse de la vie de ses habitants. Tout cela est superbement écrit, mais sinistre.

Ludeca
06/05/15
 

Lu "avec les oreilles" deux fois car au premier abord cela m'avait ennuyée...à la 2ème lecture, je me suis mise dans le coup: dans ce pays perdu repoussant et attachant à la fois. Deux frères reviennent sur les lieux de leur jeunesse car l'un d'eux hérite d'un cousin, mais la mort d'une toute jeune fille, Lucie va faire faire un inventaire de tous les gens du village, morts ou vivants, qui auraient pu assister aux funérailles; leur père mort une dizaine d'années plus tôt dont le secret de la naissance sera dévoilé tardivement, sa nourrice, les parents de Lucie etc: tout le monde est passé en revue sans complaisance mais parfois avec une truculence rabelaisienne (passages sur l'alcool ou sur la m...et les odeurs) Les paysans décrits dans le livre se sont fâchés!! berthe

afbf
08/04/14
 

Un livre noir, l’auteur, je n’en doute pas, aime cette terre d’Auvergne, sa neige, sa froideur. Il aime aussi les habitants de ce village cul de sac, où saleté et alcool rythment la vie des fermes, mais la description de ces vies, de ces hommes, de ces femmes, de ces animaux, de ces fermes ne remontent guère le moral et ne feront pas de nouveaux émules pour le monde paysan ! La montagne n’est pas que belle…L’aphasie du père, même avant qu’elle ne soit médicale et surtout l’écoute qui en découle est très bien rendue, c’est un hommage très touchant. Cocotcha

cocotcha
01/12/13
 

Un roman âpre et rugueux qui décrit un monde paysan désuet que l'on préfère ignoré de l'intérieur de notre petit confort douillet. L''auteur fait passer de vraies émotions tout en assumant de dire avec ces mots ce que ces villageois auraient sans doute voulu ne pas étaler au grand public ! Une bibliothécaire du 33

oops
06/04/12
 

Leur oncle décédé, deux frères rentrent au pays pour ranger la demeure du défunt, avec le secret espoir, réminiscence des jeux d'enfants, de trouver quelques trésors au milieu de ce bric à brac d'objets, derniers témoins d'une vie paysanne en voie d'extinction. Ce roman se veut la mémoire d'une époque bientôt disparue, l'auteur porte un regard lucide et affectueux sur les habitants de ce pays perdu

sovane
25/02/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition