Paysage flamand avec nonnes

WOUTERS, LILIANE

livre paysage flamand avec nonnes
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 18/10/07
LES NOTES :

à partir de
18,20 €

SYNOPSIS :

« J'ai contemplé le réveil de la nature en bien d'autres lieux, certains admirables, en Bretagne, dans les landes couvertes de genêts, en Autriche, au milieu d'alpages où des dizaines de ruisseaux couraient sur la mousse, près des lacs italiens, quand le moindre souffle d'air apporte des parfums suaves. Mais, à chaque printemps, c'est à ceux de Giesland que je pense. Non qu'ils me semblent avoir été plus beaux mais quand je connus
le premier, la guerre allait se terminer et je venais d'avoir quinze ans. Quelques mois auparavant, en 1944, début octobre, j'avais fait mon entrée à l'école normale. Les troupes alliées avaient délivré la plus grande partie de la Belgique, mes débuts à l'internat coïncidaient avec le retour de la liberté. Enfin, celle du pays. J'ignorais que la mienne serait fortement compromise, et pour longtemps... » Liliane Wouters.
1 personne en parle

Livre de grande originalité partagé entre le récit autobiographique d'une part et une étude de ce récit comme de la personnalité et le parcours de Liliane Wouters par Pierre Piret.Troublant récit très émouvant à caractère autobiographique que ce livre de la poétesse, dramaturge et auteure de théâtre ; Liliane Wouters. Récit de ses années d'adolescente de préparation à une future carrière d'enseignante entre octobre 1944 et juin 1949 sous l'égide d'une congrégation religieuse au fin fond d'un village des Flandres.Années d'adolescence et d'apprentissage à de nombreux points de vue, les années de formation, l'éveil amoureux, la culture, le bilinguisme, la guerre et les nonnes....Une galerie de portraits plus piquants les uns des autres mais aussi beaucoup,de sensibilité.Ce qui démarque ce livre d'autres œuvres c'est la sensibilité artistique de Liliane Wouters, son œil de poétesse, une sensibilité à fleur de peau et l'approche très documentée et vécue de cette période de guerre et des mœurs religieuses de cette époque troublée. Liliane, de milieu social très modeste, en ces temps troublés, n'a que la perspective de rentrer à Giesland chez les religieuses pour parfaire son éducation et se trouver une vocation. Ce passage dans une école au fin fond des Flandres, va lui permettre de sceller ses amitiés à vie, de découvrir son attirance pour une de ses condisciples, se forger une solide culture générale, poétique et historique, s'orienter vers une carrière d'enseignante, Description d'un milieu de religieuse fermé où chacune des enseignantes va tenter de forger chez ses élèves une identité religieuse, d'encourager ou de détourner les élèves de leur vocation ou de leur mœurs. Tout un contexte historique et une changement de mentalités, le passage de l'enfance à l'adolescence et les bouleversements d'une Belgique en rupture de royauté et déjà tiraillée par la distinction entre wallons et flamands.En plus d'une chronique de son époque, ce que l'on retiendra c'est un certain talent pour le rendu des émotions, transformer des paysages les plus ternes en tableaux mais aussi l'éblouissement de la narratrice par ces textes classiques et poétiques que l'on lui fait partager. Oeuvre sensible donc, récit autobiographique, base probable de tout ce que sera son orientation et son écriture.

Achille49
15/12/13
 

Format

  • Hauteur : 20.40 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.27 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition