Perceval ou le conte du graal

CHRETIEN DE TROYES

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 17/09/03
LES NOTES :

à partir de
4,60 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Chrétien de Troyes Perceval ou le Conte du Graal Chrétien de Troyes est, à la fin du xiie siècle, le premier grand romancier français. Ses romans nous enchantent par l'évocation des merveilles et des aventures qui, au temps du roi Arthur, surviennent aux chevaliers de la Table Ronde. Chacun d'eux suit le cheminement et l'errance d'un jeune chevalier qui révèle sa vaillance, découvre l'amour, prend la mesure de son destin. Dans le Conte du Graal, il est le premier à mentionner
ce vase extraordinaire qui garde aujourd'hui encore son mystère et sa fascination. Perceval, le jeune naïf, sorti de sa forêt natale, découvre le monde, la chevalerie, la douce Blanchefleur. Il voit passer le cortège du Graal au château du Roi Pêcheur. Mais il ne pose pas la question salvatrice. Il repart, comme part à son tour Gauvain, le neveu du roi Arthur, pour une histoire sans fin. Traduction de Charles Méla. Introduction générale et dossier de Michel Stanesco sur les Continuations de Perceval. Notes de Catherine Blons-Pierre.
3 personnes en parlent

Depuis le temps que ma soeur me parlait de Perceval, je me suis dit qu'il était temps que je m'y mette, d'autant plus qu'on ne cessait de regarder la série Merlin......Du coup je me suis lancée, en me faisant offrir par ma soeur un énorme livre contenant pleins de livres de la légende arthurienne et me voilà à commencé avec Perceval.Il est simplet. Mais tellement naïf que ça le rend très mignon, très sympathique, et que je l'ai beaucoup aimé. On ne connait son nom qu'à la page 45, ils prends les chevaliers pour des anges de Dieu, il devient chevalier d'une façon ou d'une autre parce que même en étant naïf il reste brutal et fort.... J'ai adoré ce personnage, vraiment extraordinaire. J'ai juste été déçue que l'oeuvre étant achevé, on le voit si peu (vu qu'on a tout un passage avec Gauvain).L'écriture m'a fait énormément pensé aux contes, et du coup c'était sympathique à lire, bien que j'avoue tout de même parfois laborieux (moins que l'Illiade et sa présentation de la guerre, haha....). Comment dire... Les autres personnages étaient intéressants, mais beaucoup moins mis en avant, même Gauvain m'a paru fade par rapport à Perceval, et c'était assez étrange.J'ai eut aussi énormément de mal à suivre parce que le vocabulaire ancien se mélangeait aux noms (j'ai confondu "Keu" avec un appelation pour un chevalier.....) de fait je m'y perdais, mais ça allait.Ca se lit assez lentement, mais j'étais à fond sur Perceval, qui n'a pas vraiment eut de chance (il voit le Graal lui passer sous les yeux sans rien y faire, le pauvre).Et j'aime les vérités que l'on découvre sur lui même s'il y a quelque peu de répétition.Et c'est vraiment dommage que Chrétien de Troyes soit mort avant. J'aurais aimé savoir la suite (même sur Gauvain).

yuukichanbaka
18/09/13
 

Peut-être l'un des meilleurs romans de Chrétien de Troyes où il montre une fois de plus sa maîtrise de l'écriture et son talent de raconteur. L'un des premiers romans à introduire le graal, il ne sera jamais terminé par son auteur. Un conte initiatique pour une quête des plus difficile.

khrist
23/12/10
 

Quel bonheur de plonger dans cette littérature millénaire, avec ses tournures de phrases désuètes, son vocabulaire étranger et pourtant si proche, sa musicalité. On se laisse littéralement emporter par le flot déroutant du récit, mais aussi du texte.Autre surprise, (pour moi en tout cas), loin de la barbarie que j'imaginais, le mode de vie de l'époque qui transparait, romancé bien sûr, dans cette oeuvre, est un improbable équilibre entre courtoisie et rudesse. Bref, un merveilleux retour en arrière de 1000 ans, tant sur le plan du récit que celui de l'écriture, dans lequel on s'abandonne complètement.

kayhman
07/03/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.19 kg