Personne n'y echappera

SARDOU, ROMAIN

livre personne n'y echappera
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 03/01/08
LES NOTES :

à partir de
7,80 €

SYNOPSIS :

New Hampshire. Hiver 2007. 24 corps sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute. 24 cadavres. Tués d'une balle en plein coeur, sans aucune trace de lutte. Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de comptes ? Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas

un collègue de bureau ne prend contact avec la police. Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste dans une université qui jouxte le chantier des 24. Très vite, quelque chose l'inquiète sur le campus. Bientôt, il va comprendre qu'il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes...

12 personnes en parlent

Je viens de terminer le livre et suis sur mon arrière-train. J’en reste pantoise et béate d’admiration. Je ne l’avais pas vu venir celle-là ! Sardou est habile, ingénieux, il nous mène l’air de rien par le bout du nez. J’avais déjà constaté le phénomène avec Pardonnez nos offenses et L’éclat de Dieu, mais là, vraiment, il fait encore très fort. C’est précis, net, l’intrigue déjà originale évolue apparemment vite, mais on nous balance une fin des plus inattendues, spectaculaire mais pas grandiloquente. Pas d’effusion inutile de sang, la violence y est froide, sobre, efficace. Pas de surplus ni de bla bla superfétatoire (j’adore ce mot), que de l’essentiel. Et encore une fois, quel dénouement de fou !!!!

un flyer
13/02/09

Beaucoup de bien sur ce bouquin lu partout où je le croisais sur la toile m’a poussé à me le procurer. Et je dois dire que bien m’en a pris. Enfin oui et non parce que c’est un bon polar qui détend et occupe les jours gris mais il ne restera peut-être pas longtemps marqué dans ma mémoire.Le contexte est impressionnant. 24 cadavres retrouvés bien rangés sans aucune trace de lutte. Un jeune professeur de….. littérature. Une université bien mystérieuse dans un décor gothique et un écrivain un peu étrange.L’élément le plus réjouissant dans ce roman de mon point de vue est le thème de la littérature. J’ai bien apprécié certaines réflexions sur les écrivains et les livres en général. Je ne pensais aucunement trouver un prof de lettres, une université, un auteur. Ce fût donc LA bonne surprise !L’intrigue est bien ficelée et la fin est même assez retorse. Le style, sans être transcendant reste simple et accessible quoiqu’un peu trop scolaire peut-être…Lire la suite : http://lesmotsdemelo.com/2010/10/personne-ny-echappera-romain-sardou/ Les livres ont toujours plus d'esprit que les hommes qu'on rencontre.

MamzelleMelo
13/11/10
 

Sur un chantier de construction, les autorités découvrent les cadavres de 24 personnes qui ont été froidement exécutés après avoir vécus en captivité, certains torturés. Le FBI s’empare de l’affaire, mais le capitaine Sheridan refuse de céder et continue à enquêter.Pas très loin, Frank Franklin est un tout jeune professeur de littérature contemporaine qui intègre une université renommée -Duris Dire- après la mort de l’enseignant en place. A priori, il n’y a rien qui pourrait relier ces deux débuts d’histoire. Et pourtant. Quand le capitaine remonte la piste jusqu’à un auteur, Ed Boze, dont les livres sont la parfaite réplique de crimes recensés quelques temps auparavant, il fait appel à Frank Franklin pour approcher le supposé tueur en série. Ni l’un ni l’autre ne sait que leur vie est sur le point de basculer.J’ai été déconcertée tout au long ma lecture car je ne voyais pas ce qui pouvait relier les deux hommes, les deux récits, puis, une fois la connexion faîte, je n’arrivais vraiment pas à savoir où l’auteur m’emmenait. J’ai été complètement trimbalée et je n’arrivais tout simplement pas à savoir qui était qui exactement. J’avais une autre peur : que du coup la fin soit complètement tirée par les cheveux. En fait, elle est juste formidable! Le dénouement est complètement inattendu et à la hauteur de tout le reste de ce roman très bien écrit et très bien ficelé. Ladilae

Ladilae
27/08/13
 

Pour le coup, je suis mitigée. On va dire que j'ai eut la même impression que l'autre livre que j'ai lu de lui (Pardonnez nos offenses), une impression pas agréable. Mais bon.Donc, ce livre nous conte l'enquête de 24 meurtres fait en même temps, et dont les cadavres sont sans identitée et bizarres. En même temps, on découvre la vie d'un nouveau professeur de littérature qui débarque le même jour. J'ai trouvé les premiers chapitres vraiment extras, surtout par leur style d'écriture, et parce que les personnages m'étaient sympathiques. Frank était attachant, le doyen de l'université aussi, le chef de la police également etc... Bref, je suivais l'enquête tranquillement, sauf que...Le coupable est trouvé trop vite. On sait qui sait avant même le milieu, et le reste du bouquin c'est "il faut le coincer" sauf que c'est vraiment dur parce que ce type est super intelligent. Et que j'ai aimé la raison de ces meurtres. (et comment il est original dessus).Après, le policier devient plus un thriller, et il semblerait que j'aime légèrement moins ce genre que le premier. En plus on apprend la vérité sur les 24 meurtres qu'à la fin, au moment où j'avais déjà oublié que "ah c'est vrai ça à commencé comme ça". Bon, franchement je dois dire que j'ai trouvé le concept et l'idée de l'histoire vraiment bien tourné, qu'on se fait avoir par le coupable jusqu'à la dernière phrase de fin (qui aurait pu me faire un choc si j'avais pas eut cette brillante idée de voir comment ça se fini avant de l'avoir fini !) était cool et tout.Mais, je sais pas, y a même pas eut de passages longuets, même pas de personnages si stressants que ça que je retrouve dans certains livres et qui gâche mon plaisir. Ce livre est vraiment bien au début et tout....Mais c'est peut-être quand ils ont commencé à coincer le tueur que ça m'a fait soupirer. Dommage. Pourtant il est vraiment bien, mais pas assez pour qu'il soit très bien, c'est tout, c'est comme ça.Ce qui ne m'empêche pas d'avoir envie de lire d'autres bouquins de cet auteur qui à l'air d'avoir tout pleins d'idées farfelus et qui nous emmène dans des histoires sordides et glauques (deuxième livre que je lis de lui, deuxième livre ou la torture est vraiment bien trouvé.)

yuukichanbaka
20/06/12
 

Personne n'y échappera est le premier roman que je lis de Romain Sardou, et j'avoue avoir été très surprise. Je m'attendais à une histoire plutôt fade, et beaucoup plus plate. Au contraire, l'action est bien présente, les recherches pour retrouver le meurtrier sont très cadencées, et on est pris dans l'engrenage. J'ai beaucoup aimé !

filou93
11/05/12
 

Je ne pensais pas que Sardou était un aussi bon auteur de thriller : jusqu'au bout on doute de l'identité du tueur: un romancier ? un professeur ? un agent du FBI ? un policier ?Tout commence par un massacre de 24 personnes tout près d'une grande école , 24 personnes qui semblent être venues de leur plein gré recevoir un balle...

nelson43
12/02/12
 

Si un agent de police sonne un jour à votre porte pour vous demander de l’aider à résoudre une enquête, réfléchissez-y à deux fois !C’est ce que Frank Franklin aurait dû faire lorsque Stu Sheridan lui a demandé son avis d’expert sur une affaire de meurtres multiples. Mais pourquoi s’adresser à un professeur de littérature, auteur d’un essai portant sur les sujets d’inspiration des auteurs anciens ? C’est que l’affaire qui préoccupe Sheridan est toute particulière : il soupçonne un romancier de tester, sur des personnes bien vivantes, les tortures qu’il inflige à ses personnages imaginaires. Alors qu’il pensait offrir une contribution uniquement théorique, Franklin se retrouve embarqué dans une course poursuite bien réelle, qui mettra sa vie en danger.Tous les amateurs de thrillers pourront vous raconter un film ou un roman dans lequel un meurtrier s’inspire d’œuvres littéraires pour commettre ses méfaits. Le sujet, on en conviendra, commence à devenir banal … Avec Personne n’y échappera, Romain Sardou innove donc en proposant l’inverse : un auteur tue des personnes innocentes, observe leurs souffrances et s’en inspire pour alimenter ses écrits. Sordide ! Mais tellement efficace ! Ce roman vous donne la chair de poule et vous promet des nuits blanches de lecture … et de peur ! Paola

Carnetdelecture
27/01/12
 

Voilà un nouveau style que je découvre pour Romain Sardou : cet auteur excelle vraiment ! Il faut dire que c'est une bonne histoire qu'il nous offre là. On découvre au fil du roman un serial killer au plus haut point de la perversité. Le tueur romancier dans son apothéose.Le jeune professeur de littérature n'est pas au bout de ses peines... et le lecteur non plus ! Lorsque l'on croit que l'histoire est terminée, ce n'est qu'un leurre : cela enchaîne de plus belle pour terminer d'une façon plus que déroutante !Même si ce n'est pas le meilleur thriller que j'ai lu, il fait parti du top 20 ! Décidément, Romain Sardou est un auteur vraiment éclectique. Il joue avec tous les styles, pour le bonheur de chacun. Marylin

marylinm
08/12/11
 

Angoissant, tiraillant, et complètement entrainant. Certaines choses dérangent, et j’avoue avoir été pas mal inquiété en le lisant. Mais il se dévore, difficile de s’arrêter de lire. Tout le long du livre on se fait ballader, on est un peu la marionnette de l’auteur qui nous emmènes bien où il veut, et parmis de nombreuses hypothèses fournis, la plupart était fausses ! Quand à la fin, elle est tellement monstrueuse qu’elle vaut bien le coup de lire tout le livre. C’est digne d’un sixième sens, je dirais =D ! Bref, Genial !

lasurvolte
30/10/11
 

J'ai tout simplement adoré !Tout d'abord surprise par le 1er roman de Romain Sardou que je lisais , je n'ai pas pu en décrocher.en effet l'intrigue est menée de main de maître , on suppose , on imagine , mais une chose est sûre ; la fin n'est pas celle que l'on imaginait!Elle nous laisse pantois d'admiration.

isaosc
15/06/10

Personne n'y échappera Romain Sardou a un style, une imagination qui font que quand on se plonge dans son livre, les frissons vous envahissent et il est très dur de s’arrêter en plein milieu.Un écrivain qui en deux livres a su se faire une notoriété et que l’on prendra plaisir à suivre

Un très bon thriller dont on n'arrive pas à se détacher une fois commencé. Romain Sardou montre sa capacité à passer du conte de noël au thriller avec la même qualité.

ericd
11/11/08
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.22 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition