Petits meurtres entre voisins

NOORT, SASKIA

livre petits meurtres entre voisins
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 04/06/09
LES NOTES :

à partir de
17,75 €

SYNOPSIS :

Karen et Michel ont trouvé, dans le petit village où ils viennent de s'installer, un groupe d'urbains convertis aux bienfaits de la campagne. Jusqu'à ce qu'un violent incendie éclate en pleine nuit chez Evert et Babette, un des couples. Evert y laisse la vie. Tous croient au suicide ou à l'accident. Autour de cette mort brutale, les jalousies
et les rancoeurs commencent à affleurer : adultère, soupçons de malversations. Et lorsque, quelques jours plus tard, un autre membre se défenestre depuis une chambre d'hôtel, le doute s'installe pour de bon. Puis la peur. Puis l'obsession : l'un d'entre eux est un assassin. Traduit du néerlandais. De la même auteure : Retour vers la côte.
4 personnes en parlent

La solitude a des bons cotés Ce court roman policier se lit comme on regarde une série télé, ambiance « Desperate housewiwes». Dans une banlieue chic des Pays-Bas, peuplée d’architectes d’intérieur, hommes d’affaires séduisants, artistes en tout genre et épouses lassées, on assiste à des suicides étranges.Même si la lecture ne réserve aucune surprise, elle n’en demeure pas moins possible (parfait pour un voyage en train, il a d’ailleurs reçu le Prix Sncf du meilleur polar européen...) et nous emporte vers des territoires nordiques nouveaux après la Scandinavie et l’Islande auxquels la production éditoriale nous a (trop ?) habitués.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Karen et Michel viennent d'aménager dans une nouvelle banlieue qui va donner à l'histoire un côté très Desparate Housewives. Ils se font rapidement de nouveaux amis qui sont tous en couple et avec des enfants. Mais un beau jour, l'un d'eux va mourir dans l'incendie de sa maison. Puis quelque temps après, un autre d'entre eux va tomber d'un étage...suicide, meurtre. Mais si ce cercle d'amis se révele plus dangereux qu'amical.Le livre est facile à lire malgrè les nombreux allés retour dans le passé mais un peu cousu de fil blanc.

bbpoussy
13/04/13
 

La solitude a des bons cotés Ce court roman policier se lit comme on regarde une série télé, ambiance « Desperate housewiwes». Dans une banlieue chic des Pays-Bas, peuplée d’architectes d’intérieur, hommes d’affaires séduisants, artistes en tout genre et épouses lassées, on assiste à des suicides étranges.Même si la lecture ne réserve aucune surprise, elle n’en demeure pas moins possible (parfait pour un voyage en train, il a d’ailleurs reçu le Prix Sncf du meilleur polar européen...) et nous emporte vers des territoires nordiques nouveaux après la Scandinavie et l’Islande auxquels la production éditoriale nous a (trop ?) habitués.

"Petits meurtres entre voisins". Michel et Karen décident de fuir le stress de la ville d'Amsterdam pour s'installer dans un village. Ils finissent par se constituer un cercle d'amis. Mais quand la maison d'Evert et babette flambe et qu'Hanneke est retrouvée sans vie, cette petite communauté est sérieusement ébranlée et s'interroge sur la solidité et la sincérité des liens qui unissent le groupe. Karen n'en démords pas : elle ne peut pas croire qu'hanneke se soit suicidée... Elle va mener son enquête à ses risques et périls...Mon avis : très bon thriller hollandais avec une ambiance à la "desperate housewives" . L'auteure sait nous faire passer la tension qui règne dans ce petit groupe d'amis et voisins. 9/10. Se dévore rapidement.

lucie38
19/03/11
 

Format

  • Hauteur : 20.40 cm
  • Largeur : 13.80 cm
  • Poids : 0.32 kg
  • Langage original : NEERLANDAIS
  • Traducteur : MIREILLE COHENDY