Pieds nus, en smoking

TRAVERSO, FREDERIQUE

EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 16/02/07
LES NOTES :

à partir de
12,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

 0500Quand j´en ai vraiment par-dessus la tête, je cuis un crabe. J´abandonne tout, absolument tout, pour courir chez le poissonnier, où je choisis mon crustacé avec le plus grand soin. Il doit avoir une belle couleur, réagir à la stimulation et peser un bon kilo. Sitôt rentrée chez moi, je m´enferme avec lui dans la cuisine. [...] Je surveille toujours avec attention cette cuisson pleine de promesses. Une heure en tête-â-tête avec mon crabe. À le décortiquer à ma façon, presque cérémonieuse, à le dépouiller de ses chairs succulentes et nacrées, à recueillir son corail et ses oeufs. Une heure entière à le savourer des yeux, du nez, des doigts, de la langue. Une étrange félicité s´empare de moi pendant que je dispose assiette, saladier, casse-noix, solide couteau et longue pince sur la table. J´ai fait poser un verrou sur la porte de la cuisine. La cuisine est mon domaine. Ainsi que le jardin... Porté par une écriture cocasse et corrosive, Pieds nus, en smoking livre un récit singulier, décalé mais lucide. Une satire sociale hilarante sur la déprime des cadres et le baby-
blues.0300Un dîner d´affaires dans un pavillon bourgeois de banlieue qui vire au cauchemar. Une satire sociale effrayante et hilarante sur le blues des cadres et le malaise des femmes au foyer.Elle n´a jamais voulu avoir d´enfants. Et pourtant, elle a des jumeaux... qu´elle trouve affreusement laids et qu´elle ne parvient pas à aimer. Elle n´a pas de passion, ne travaille pas, n´a plus de désir pour son mari. Elle a, comme beaucoup de femmes de son âge, ses petites névroses. Mais aussi ses petits refuges : faire le ménage, cuisiner, contempler des crabes dans une casserole d´eau bouillante avant de les déguster lentement en solitaire.Ce soir, elle reçoit les collègues de travail et le patron de son mari. Elle n´a pas droit à l´erreur. L´époux compte bien décrocher une promotion à la fin du repas. Pour ce genre d´occasion, la fin justifie les moyens. Elle sort donc ses plus grandes recettes culinaires et bourre ses enfants de somnifères pour avoir la paix. Les invités ne pourront qu´être ravis.Ravis ? Et si les trouble-fêtes étaient les invités eux-mêmes... ou le mari ?
1 personne en parle

Je n'ai vraiment pas aimé le ton employé par l'auteur…corrosif, agressif, cinglant, il me laisse un goût amer dans la bouche…Ajoutez à ça une héroïne, Maud, qui nous raconte son histoire à la première personne… mais au-delà de ça… on se demande si elle est là pour autre chose que de la figuration décorative… Son côté déprimé voire dépressif m'a exaspérée…Le roman est court, et heureusement, sinon, je ne l'aurais même pas terminé, je pense.Le côté satyre sociale aurait pu être intéressant s'il avait été mieux amené… le climat qui règne tout du long du roman est lourd, pesant, désagréable à l'extrême.Des petites scènes entre le tragique et l'humoristique sont supposées alléger l'ambiance, mais m'ont fait l'effet inverse.Aucune action, aucune émotion, pas de rebondissements phénoménaux… rien d'accrocheur..Bref, j'ai vraiment forcé pour finir se livre, et avec le recul, je me demande si j'ai bien fait…Maintenant, je suis certaine que ce livre devrait plaire à bon nombre, mais en tous cas, pour moi, c'est un flop… Hylyirio

hylyirio
01/11/11
 

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.30 kg