livre pilgrim
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 22/05/02
LES NOTES :

à partir de
13,00 €

SYNOPSIS :

17 avril 1912 : deux nuits après le naufrage du titanic, un homme du nom de pilgrim, auteur d'un livre fameux sur léonard de vinci, se pend dans son jardin à londres. Il est retrouvé le lendemain et l'attestation de son décès est signée par deux médecins. cinq heures plus tard, son coeur recommence à battre. la mort a refusé pilgrim. réfugié dans le mutisme, pilgrim est interné à la clinique psychiatrique burghölzli de zurich où l'un des médecins, carl gustav jung, est immédiatement
fasciné par ce cas hors du commun. pilgrim, qui dit avoir vécu plusieurs vies, côtoyé léonard de vinci, sainte thérèse d'avila et participé à la construction de la cathédrale de chartres, est-il un malade mythomane, un rêveur de génie ou la victime d'une étrange malédiction ? un roman ambitieux, fantastique, métaphysique, dans lequel apparaissent henry james, oscar wilde, monna lisa... Un roman d'une construction brillante et hardie, à l'écriture jubilatoire.
8 personnes en parlent

J'ai lu Pilgrim après La Fille de l'homme au piano. Ce roman m'avait tellement plu que j'étais sûre de retrouver l'auteur avec bonheur. Pilgrim ? Un livre éblouissant. Passionnant, foisonnant de personnages aux psychologies diverses et complexes. La frontière entre "folie" et "normalité" s'estompe au fur et à mesure que l'on pénètre dans le roman. Et l'on n'a pas envie de quitter l'univers de Findley.Consultez le commentaire complet sur http://www.mondalire.com

un flyer
19/12/08

Un livre qui mélange les genres et qui y parvient avec beaucoup de talent !J'ai été happée par cette histoire et j'ai adoré ce mélange de références à l'histoire de l'art, à la psychanalyse et au fantastique.L'histoire se situe dans une clinique psychiatrique et, au milieu de cette ambiance particulière, on assiste au récit de Pilgrim nous décrivant ses vies successives et ses tentatives pour mettre fin à cette "immortalité".Pilgrim est très attachant et il y a un côté jubilatoire et amusant à passer d'un personnage à l'autre (tout en ne sachant pas si on a affaire à un grand mythomane ou un être "spécial"). Les "différents" Pilgrim sont riches, intenses, pleins de vie ... on est tellement heureux que finalement il renaisse à chaque fois !:-)On en arrive souvent à se demander qui est le fou dans tout cela.Un gros pavé qui vaut vraiment la peine d'être lu.Je ne connaissais pas cet auteur canadien mais je pense lire ses autres livres car son style est vraiment à part.

Argantel
21/12/09
 

Findley livre au lecteur une impressionnante construction littéraire, mêlant faits et personnages historiques à une intrigue totalement fictive, dans laquelle apparaissent tour-à-tour Jung, Oscar Wilde, Mona Lisa...Pilgrim est un héros fascinant, qui sert de lien entre les différents protagonistes mais également entre les époques, car nous plongeons parfois, notamment, au coeur de la Renaissance pour côtoyer un Léonard de Vinci guère sympathique.L'auteur élabore également tout une réflexion sur l'art et sur la psychologie humaine. Une large part du roman prend d'ailleurs place dans la clinique psychiatrique où travaille C.G. Jung.Ainsi la folie apparaît-elle comme un état qui permet d'atteindre une vérité inaccessible à la plupart des hommes, état également causé par une série de réincarnation. Findley parvient à perdre son lecteur sur les chemins de la psyché et à rendre troubles les frontières entre réalité et fantasmes. Maltese

Maltese
19/11/09
 

J'ai découvert ce livre un peu par hasard. Il avait été offert à ma mère qui ne l'a d'ailleurs pas lu.C'est un livre assez magique, qui fait se poser des tas de questions, sur la "réalité" et la "folie".Le personnage principal est-il bien ce qu'il prétend être, ou bien est-il fou ? Ou le fou est-ce Jung qui veut à tout prix tout expliquer ?Au final, aucune réponse n'est donnée, et libre à chacun de se faire son avis.Cela m'avait pas mal fait penser aux livres de Philip K. Dick qui lui pose régulièrement la question de la réalité et de la folie.Mais pour ma part, de nombreux passages m'avaient interpellé et j'avais glissé de nombreux bouts de papier dans le livre pour tous les passages qui me parlaient. J''en avais même partagé plusieurs avec mon entourage.

Taliesiin
14/06/13
 

Malgré son épaisseur, ce roman est d’une lecture aisée tant l’écriture est agréable et fluide. On se laisse immédiatement happer par cette histoire mystérieuse et son « héros » indéchiffrable. Dans ce livre habilement construit, l’auteur fait intervenir des figures connues du passé : Léonard de Vinci, Ste Thérèse d’Avila,…et bien sûr le célèbre docteur C.G. Jung, alors jeune et ambitieux docteur de la clinique Burghözli et médecin de Pilgrim. L’intrigue est originale et passionnante, Findley nous tenant en haleine du début à la fin. Malgré quelques longueurs, les chapitres défilent jusqu’à un dénouement parfaitement maîtrisé. Enfin, non seulement ce livre est surprenant, mais il est aussi empreint de beaucoup de poésie, ce qui le rend si agréable…

mycupoftea
12/09/12
 

Etonnant Pilgrim est un roman original, entre le fantastique et le psychiatrique. Le héros, condamné semble-t-il à ne pouvoir mourir se retrouver interné en clinique, où il sera soigné par un certain Carl Gustav Jung. Là on s’aperçoit que le soignant n’est pas nécessairement beaucoup plus sain que son patient.

De l'ange, Pilgrim a l'aspect, tout comme le texte en a la grâce. Une caresse d'ailes au fil des pages pour nous faire entrer à pas de velours dans l'atmosphère pourtant dure de la clinique psychiatrique.L'écriture de Findley, par sa délicatesse, parvient en effet presque à en faire l'annexe du Baur au Lac où des vies se croisent et se quittent. Mieux, la taille réduite des chapitres, associée à leur note finale surprenante, émouvante ou simplement corroborante, nous conduit sans mal à travers plus de 800 pages de découverte des secrets historiques et de réflexions humaines et psychologiques.Un livre enrichissant que ce soit pour l'esprit ou la sensibilité. http://delphiine.hautetfort.com

funforfools
06/10/10
 

Je n'ai pas tellement aimé. Dès le début, j'ai été rebutée par le style, l'époque, les disgressions (même si souvent elles sont amusantes), en fait je me suis un peu perdue dans tout ça... d'ailleurs je n'ai pas démélé la phrase enigmatique de Sybill dans sa dernière lettre, pas vraiment compris la fin non plus.... Enfin je m'en suis fait une interprétation qui me déçoit. Dommage car l'intrigue est interessante. Mais j'ai souvent eu l'impression que l'auteur développait des points que j'aurais moi plus laissés dans l'ombre, alors que d'autres me passionnaient et tournaient courts... Telle la relation au journal intime de Pilgrim, qui est racontée en long et large par rapport à ses 2 lecteurs, les Jung, mais pas reprise directement avec lui ou simplement plus remise en situtation...Je ne suis pas réceptive à ce genre de roman... ça me laisse sur ma faim. Sylvie Sagnes

SagnesSy
26/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.50 cm
  • Largeur : 9.50 cm
  • Poids : 0.41 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie