Les aventures de pinocchio

COLLODI-C

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 12/02/03
LES NOTES :

à partir de
0,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Collodi Les Aventures de Pinocchio Depuis leur publication en 1883, Les Aventures de Pinocchio ont poursuivi une carrière triomphale. Traduites dans toutes les langues de l'Europe mais aussi en swahili, en assamais, en papiamento, leurs tirages rivalisent sans doute avec ceux de la Bible ou du Coran. A l'heure de la globalisation, le qualificatif d'universel leur convient comme un gant. Comme Peter Pan, son frère cadet, Pinocchio possède une double nature qui lui permet d'évoluer aux confins de la fable et de la réalité - mais, à la différence du lutin de Kensington, il ne cherche pas
refuge au pays des rêves. Il affronte avec une infinie curiosité tous les dangers du vaste monde, qu'ils revêtent l'aspect de deux aigrefins patibulaires, d'un insatiable serpent, voire d'un piège à loups. Il possède tous les traits d'une nature exubérante et débridée avec l'impertinence et l'anarchisme foncier de l'enfance. Ce chef-d'oeuvre de la « littérature pour la jeunesse » est aussi héritier d'une prestigieuse tradition qui n'est guère éloignée d'Orwell ou de Kafka. La brillante adaptation cinématographique de Roberto Benigni vient opportunément nous le rappeler.
5 personnes en parlent

Pinocchio est l'archétype du petit garçon fripon, prêt à toutes les âneries, sans trop réfléchir à ces actes; il est l'innocence même, naïf au point de se laisser entraîner dans les pires coups. Dès qu'il prend vie, il se lance à l'aventure se moquant de l'ordre et de l'obéissance.Quel plaisir de suivre ce petit pantin qui a bien raison de vouloir devenir petit garçon car finalement qu'est-ce qui l'en distingue. Toutes ces péripéties, ces facéties, sont réjouissantes et le lecteur en tire une joie toute enfantine; effectivement, on craint pour le héros et on se demande comment il va pouvoir se sortir de ces situations catastrophiques, des pattes de ces êtres vils qu'il croise. Mais c'est sans compter sur cette fée, qui joue les bonnes consciences, et sur ce père aimant, Geppetto. Et toute cette poésie et cet humour qui émaillent le texte sont un régal. Maltese

Maltese
02/03/09
 

J'ai bien aimé ce livre, je l'ai même préféré au dessin animé créé par Walt Disney car dans le livre déjà il y a plus de détails que dans le DA et on a toute les actions que fait Pinocchio tandis que dans le DA l'histoire n'est pas vraiment la même des scènes sont coupées pour ne pas traumatiser les enfants;

deborah59132
04/11/11
 

Vous avez en tête les trépidantes aventures racontées à la mode Disney ? Oubliez cela !! Enfin, quoique non, parce que même si le dessin animé opère quelques raccourcis, il n’est pas si éloigné que cela de la version originale. Cependant, lire les aventures de Pinocchio vous apportera un regard différent sur cette histoire.Tout commence avec un homme qui découvre un bout de bois un peu particulier : celui-ci semble animé d’un vie propre. Qu’à cela ne tienne : un menuisier va en faire une marionnette… que l’on nommera Pinocchio, et qui va vivre une aventure extraordinaire.Pinocchio ne connait pas grand-chose à la vie. En fait, il n’y connaît rien du tout, et va donc découvrir le monde par lui-même. Sauf que le pantin n’est pas le gentil garçon obéissant ! C’est au contraire un personnage facétieux, un peu naïf sur les bords, et surtout prêt à tenter le diable, quitte à se mettre dans des situations parfois bien délicates… Mais après tout, ne dit-on pas qu’apprendre de ses propres erreur est ce qui nous fait avancer dans la vie ?Jusqu’alors, j’avais toujours considéré Pinocchio comme un enfant. Mais après cette lecture, je me rends compte que le personnage tient plus du jeune adolescent que de l’enfant. Parce qu’à travers ses actions, on devine qu’il se cherche, comme le ferait un ado. Il défie l’autorité, ne choisit pas toujours bien ses fréquentations. Comme dirait ma mère, il suit le premier chien coiffé. Pinocchio se plaît à être un enfant, enfin un pantin de bois, et voudrait rester, enfin devenir enfant, mais l’idée de grandir, de s’émanciper est tout aussi alléchante. Mais grandir ça n’est pas si évident que cela ! Aller à l’école, apprendre, distinguer le bien et le mal… Découvrir la liberté. Sa liberté… et puis celle des autres. Pinocchio est certes un garçon très turbulent, qui ne va pas toujours faire les bons choix, mais j’ai trouvé ses réflexions toujours très pertinentes. Même les plus naïves. Que ce soit sur sa propre destinée, sur la misère qu’il croise (parce que oui, la misère est belle et bien présente dans cette histoire !), le garçon ne cesse de réfléchir, et peu importe que cette réflexion soit maladroite !Alors, au début tu penses lire un conte pour enfant, avec une morale à la fin de l’histoire, et au fur et à mesure, tu te rends compte que c’est bien plus que cela.Oh oui ! Le conte pour enfant est bien là, il n’y a pas à en douter. Tout d’abord, dans la présentation du livre en lui-même, car l’histoire a été écrite de telle sorte que l’on puisse lire un chapitre par soir. En outre, le récit se prête totalement à l’oral, avec ses dialogues, ses mises en scènes… Enfin, dès les premières phrases, on comprend que l’histoire s’adresse en premier lieu aux plus jeunes.Mais Les aventures de Pinocchio, ce n’est pas que pour les enfants ! Parce que même quand t’es grand, il peut te toucher. Que Pinocchio, c’est un peu l’enfant qui restera toujours en toi, qu’il te rappelle tes propres bêtises, tes propres réflexions… bref il te rappelle que tu as été un enfant, un adolescent, et tu te dis que les enfants d’aujourd’hui se diront peut-être la même chose à leur tour, dans 20 ans… et qu’il en sera toujours ainsi.Les aventures de Pinocchio est une œuvre intemporelle, intergénérationnelle, et à présent je comprends pourquoi elle est considérée comme l’une des deux œuvres maîtresse de la littérature italienne, avec La divine comédie de Dante.

Nelcie
01/11/15
 

Les aventures de Pinocchio, on pense qu'on les connaît, pas de besoin de lire le livre. Mais souvent on ne connaît Pinocchio que par le truchement de Walt Disney, l'histoire d'un pantin de bois désobéissant mais au bon coeur.La différence principale réside dans ce personnage car dans le livre il n'a pas si bon coeur que cela (surtout au début), il est même plutôt égoïste. L'autre différence est dans le côté fantastique du récit puisqu'on rencontre des chiens, des thons, une chèvre bleue et tout ce petit monde parle. De quoi déstabiliser au départ les jeunes lecteurs qui n'ayant comme référence que le dessin animé ne trouvent pas leur repère. Mais rapidement, pris dans l'histoire, ils aiment suivre les tribulations de ce pantin naïf et fainéant. Chaque chapitre est court (et possède un titre a rallonge), idéal pour une lecture du soir. Même si cette lecture est un brin moralisatrice, il n'en reste pas moins que cette lecture est passionnante et que ce livre reste un classique de la littérature. C'est avec un grand plaisir que l'on suit les aventures de Pinocchio et que l'on rit a ses mésaventures.A partir de 9 ans pour une lecture seul, 7 ans pour une lecture du soir.Le film de Comencini qui passait dans ma jeunesse en feuilleton a la télé est très fidèle (du moins dans mes souvenirs) au roman. Un feuilleton et une musique qui ont marqué ma jeunesse.

Zembla
20/10/13
 

Encore un classique!Ce jouet qui veut devenir un garçon mais qui se laisse aller à faire des bêtises et même se laisser entraîner par des voyous. Pauvre Gepetto qui l'aime malgré tout. berthe

afbf
08/01/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg
  • Langage original : ITALIEN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition