Poemes eskimo - ne

VICTOR, PAUL-EMILE

livre poemes eskimo - ne
EDITEUR : SEGHERS
DATE DE PARUTION : 03/03/05
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

À l'occasion du printemps des poètes, Seghers Jeunesse offre à ses lecteurs des poésies originales, venues des antipodes... Cette année, le " Printemps des poètes " consacre les passeurs de mémoire, dont Paul-Émile Victor nous offre un bel exemple. En 1934, alors qu'il était en immersion dans une famille inuit, il a précieusement collecté et traduit des récits, poèmes et chants. Aujourd'hui, ces textes sont les témoignages bruts d'une culture en voie de disparition. En mars 2005, la publication de ce livre coïncidera avec le 10e anniversaire de la disparition de " PEV " et à la parution du premier tome de ses oeuvres complètes chez Transboréal. Les Poèmes eskimo nous plongent au coeur de la tradition orale des Inuit de l'est du Groenland et révèlent aux enfants les fondements de la vie dans le Grand Nord. Loin d'une vision romantique et complaisante, ces textes offrent l'approche authentique d'un mode de (sur)vie, dont la violence est indissociable d'une inhérente beauté. Ils répondent aux questionnements de chacun : comment vivait-on à cinquante degrés au-dessous de zéro ? Comment se déroulait une chasse en kayak ? Quelles légendes racontait-on aux
enfants ? Pleins d'humour, ils nous montrent que les habitants du Groenland avaient trouvé des ressources dans les mots et la parole. Entre les chants de cajolage (berceuse), chants de duel (règlement d'un différend entre deux hommes) et chants de défense (plaidoyer), ces textes nous enseignent quelles étaient les règles sociales dans la communauté inuit avant la colonisation danoise. Un thème de prédilection pour les enfants, agrémenté d'un appareil critique qui offre un double point de vue : celui d'un explorateur-ethnologue dans la préface de Paul-Émile Victor et celui d'une vieille Inuit dans une postface-fiction. Le texte de préface de Paul-Émile Victor est daté de la première édition de 1958 et s'inscrit dans une époque où la civilisation esquimaude, ou " civilisation du phoque ", était encore méprisée. Dans un discours pédagogique, teinté d'un souffle épique, il détaille les méthodes d'analyse ethnologique. La postface raconte l'histoire d'une vieille Inuit et offre des clés aux enfants pour comprendre les poèmes. L'ouvrage se clôt sur un glossaire humoristique. Un partenariat avec un éditeur scolaire est actuellement à l'étude.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 11.30 cm
  • Poids : 0.09 kg