Point de lendemain (d. v. denon) / la petite maison (j.-f. de bastide)

BASTIDE/DENON

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/02/95
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
1,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

J'aimais éperdument la comtesse de... J'avais vingt ans et j'étais ingénu, elle me trompa. je me fâchai, elle me quitta. j'étais ingénu, je la regrettai : j'avais vingt ans, elle me pardonna : et comme j'avais vingt ans, que j'étais ingénu, toujours trompé, mais plus quitté, je me croyais l'amant
le mieux aimé, partant le plus heureux des hommes. elle était amie de madame de t...qui semblait avoir quelques projets sur ma personne, mais sans que sa dignité fût compromise. Comme on le verra, mme de t... avait des principes de décence auxquels elle était scrupuleusement attachée.
1 personne en parle

Le narrateur est un très jeune homme, 20 ans à peine, amoureux d'une comtesse qui le fait devenir chèvre et se joue de lui. Un soir, à l'opéra, il se retrouve dans la loge d'une de ses amies qui a de grands projets pour lui. Elle l'emmène dans sa propriété où ils dînent avec le mari de Mme de T. Puis ils partent en promenades dans un jardin délicieux avant que le jeune homme ne soit entraîné dans un cabinet délicieux, qui joue sur les miroirs, les faux semblants et les trompes-l'œil. Notre narrateur s'enflamme pour Mme de T. Après une nuit folle, il comprend qu'il n'a été que l'artisan d'une ruse.Joli conte très XVIIIe avec ces femmes qui se masquent, qui jouent les galantes ou se font passer pour chastes mais s'abandonnent joyeusement au libertinage. Il existe deux versions de ce conte, dont une version (annotée chez moi) plutôt osée, voire complètement pornographique (très amusante ! les métaphores valent le coup d'oeil !)

Praline
05/06/12
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg