Portraits litteraires

DE QUINCEY/PY B

livre portraits litteraires
EDITEUR : CORTI
DATE DE PARUTION : 06/05/98
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
21,65 €

SYNOPSIS :

Ces Portraits littéraires forment avec les Confessions d'un opiomane anglais et les Esquisses autobiographiques une sorte de triptyque où Thomas de Quincey (1785-1859) nous lire par fragments une des autobiographies imaginaires les plus fortes de la littérature anglaise ; Ici, il s'agit non plus de souvenirs mais plutôt d'impressions de la maturité, dont le fil conducteur tient curieusement à une région, la région des lacs, celle du Westmorland, dont de Quincey dresse un portrait magnifique, tant de ses montagnes que de ses dangers ou de ses habitants et poètes. Entre 1803 et 1820,les plus grands poètes romantiques y habitent et forment la " Société des Lacs ". Coleridge, Wordsworth et Southey sont les trois figures majeures de ces lakistes dont l'opiomane anglais
dresse un portrait saisissant. La fréquentation régulière de " ces grands hommes " donne lieu à des mémoires où le sens du détail, de la satire, de l'irrespect se mêle à la tendresse (pour Coleridge, surtout) ; car De Quincey rend toujours à César ce qui appartient à César, avec parfois une certaine cruauté - notamment lorsqu'il parle de l'opportunisme de Wordsworth. Rarement autobiographie aura été aussi paradoxale, proliférante, fragmentaire, tel un miroir brisé que le lecteur seul peut refaçonner, à partir de récits très vivants, d'anecdotes comiques ou dramatiques, de descriptions romantiques de Grasmere, où il logea en 1803, et de ses environs. Tels quels, ces Portraits littéraires constituent bien le coeur de l'autobiographie quinceyenne.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.52 kg

Dans la même catégorie