Pourquoi nous aimons ?

FISHER HELEN E.

livre pourquoi nous aimons ?
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 20/01/06
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
20,50 €

SYNOPSIS :

Une leçon tirée de l'observation du cerveau : l'amour n'est pas le fruit des émotions, mais un simple besoin physiologique comme la faim ou le sommeil. Il s'agit moins d'un sentiment que d'un état de motivation ! Voilâ ce qu'affirme l'anthropologue américaine Helen Fisher, à qui l'on doit déjà la thèse selon laquelle " la monogamie n'est pas un état naturel ". La scientifique a examiné, grâce à la technique d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, plus de deux mille cinq cents images de cerveaux de personnes amoureuses ou vivant une rupture amoureuse. Conclusion : c'est une zone proche de l'aire du système de récompense qui s'active dans les deux cas et non l'aire associée aux émotions ou à la beauté physique. Alors, comment sommes-nous devenus " romantiques " ? Cela a commencé très tard : seulement quatre mille ans avant notre ère. C'est l'âge que l'on donne à la première lettre d'amour, retrouvée sur un morceau d'argile. Le passionnant regard de l'anthropologue vient compléter ici l'étude expérimentale. Il y a huit millions d'années, rien ne laissait présager la place qu'allait prendre dans la vie des hommes la passion amoureuse.
Que s'est-il passé ? Eh bien, l'homme s'est mis à cuire sa viande, et il a pu consacrer l'énergie auparavant nécessaire à la digestion à d'autres activités... La dépendance des enfants d'autre part a contraint le couple à se maintenir dans la durée... et l'homme a changé. Il a appris à vivre, parallèlement et séparément à la fois, amour, attachement, désir, séparation, jalousie et dépression. Que se passe-t-il dans le cerveau des amoureux transis ? Pourquoi un circuit neurologique s'est-il formé au cours de l'évolution entre amour et haine ? D'où vient la sensation de fusion avec l'autre ? Pourquoi la dépression consécutive à une rupture a-t-elle été sélectionnée et maintenue dans notre développement oe Dans ce livre scientifique nourri de références littéraires et de poésie, anthropologie et neurologie s'allient pour nous aider à mieux cerner ce que nous considérons encore comme de " beaux " sentiments, et à réconcilier passion et raison. Enfin presque. Car dans notre cerveau de grandes zones d'ombre restent encore à examiner à la loupe... et une part de mystère subsiste, heureusement. Pour combien de temps oe
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.60 cm
  • Poids : 0.49 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition