EDITEUR : POCKET JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 23/10/07
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Tally est enfin devenue une sublime Pretty. Elle a de grands yeux pailletés, un visage et un corps parfaits ; tout le monde l'apprécie, et son petit copain est craquant. Ses rêves les plus fous sont devenus réalités. Mais au coeur de cette vie de fête, de luxe high-tech et de liberté, perce un sentiment de malaise : quelque chose ne va pas, quelque chose d'important.
Un jour, Tally reçoit un message, écrit de sa propre main lorsqu'elle était Ugly... A mesure qu'elle le lit, les souvenirs reviennent : sous la beauté parfaite et le bonheur absolu des Pretties se cache une effroyable vérité. Désormais pour Tally un choix cruel s'impose : oublier à tout prix cette vérité ou fuir la cité pour sauver sa peau.
9 personnes en parlent

"Pretties", vous connaissez? C'est le genre de roman dont on dira un jour "Je vous parle d'un livre que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître"... Roman jeunesse donc, mais qui m'a finalement laissé perplexe.Replaçons le contexte. "Pretties" est donc un roman d'anticipation signé Scott Westerfeld, romancier américain spécialisé dans la science-fiction et les romans destinés à la jeunesse. Là, on a un mélange des deux: Tally, le personnage principal, se retrouve embarquée dans des aventures auxquelles elle n'est pas préparée du fait de son statut de Pretty, une caste dont le but principal est de faire la fête et de récupérer de la gueule de bois de la veille.Quelle analyse tirer d'un tel ouvrage, de 385 pages qui plus est, traduit très correctement mais sans éclat de l'anglais méricain? Quel ressenti partager? J'ai été surpris par toute la première partie, qui m'a fichu un drôle de malaise. L'ouvrage, je l'ai dit, s'adresse à la jeunesse. Or, que voit-on? Une équipe de post-adolescents âgés de seize à dix-huit ans en train de faire la foire et de boire des verres. Bel exemple! Bon, comme l'ouvrage est américain, on ne picole pas avant seize ans - quel bel exemple de politiquement correct. Jeunesse et révolte oui, mais on reste dans le politiquement correct... Un lectorat plus jeune que le public cible risque d'être très troublé, et un lectorat plus âgé de ne plus trouver cela de son âge.Bon, poursuivons. Plus loin, Tally se retrouve dépositaire d'un secret qui lui permettra de sortir de son statut de Pretty, c'est-à-dire de "sois belle et tais-toi". A quel prix? C'est là, après la page cent, que commence réellement le côté aventureux du récit. Un peu tard, quand on sait qu'il vaut mieux être génial dès le départ pour ne pas lâcher son lecteur dans les premières pages. L'auteur se lance alors dans la description d'un univers technologique et totalitaire. Technologique parce qu'on est envahi de plances magnétiques qui font penser à de super planches de surf; totalitaire parce qu'on est en présence d'un Etat mal cerné mais dont les agents sont partout et contrôlent tout. Un classique en matière de science-fiction, me direz-vous; vous avez raison, vous répondrai-je.L'auteur aborde également la visite du sauvage, qui vit dans une réserve surveillée par des anthropologues. L'occasion pour Tally de mesurer la distance qui sépare sa civilisation technologique de celle d'humains présentés comme très, très nature... au point qu'ils ne sentent pas bon. Cela permet à l'auteur de placer un couplet sur les civilisations manipulées à leur insu par d'autres civilisations. Est-ce notre cas? La question est posée; reste à se demander si c'est la première fois. L'auteur ose même toucher à la transcendance, au divin.Bref, je ne suis pas rentré dans cet ouvrage, quand bien même je l'ai lu jusqu'au bout, pour les raisons évoquées ci-dessus. Il y en a une autre encore, dont l'auteur n'est pas vraiment responsable: j'ai choisi de commencer ma découverte de son petit monde par le tome 2 de sa tétralogie. Résultat: sans doute me manquait-il plusieurs éléments et données me permettant de mieux comprendre les enjeux de l'affaire. Hum-hum...

Fattorius
30/11/08
 

J'étais très excitée à l'idée de reprendre les aventures de Tally et je n'ai pas été déçue. Il faut prendre ce livre pour ce qu'il est : un livre jeunesse. L'écriture est simple mais très agréable à lire, l'intrigue est quelque peu prévisible mais il y a des rebondissements que l'on n'avait pas vu arriver, heureusement !J'ai été très heureuse de retrouver cet univers futuriste, les objets high-tech ainsi que les paysages m'ont vraiment mis dans le bain.La première question que je me suis posée quand j'ai eu le livre entre les mains c'est « est-ce que Tally est devenue pretty ? » et la réponse est oui. Tally s'est totalement insérée dans sa nouvelle caste, elle s'est fait de nouveaux amis et elle a même un petit ami.Malgré sa condition Tally garde à l'esprit que tout n'est pas si beau qu'il n'y parait. Pour passer au-dessus de sa situation, se rappeler de ses sentiments et de ses souvenirs, elle est obligée de faire des actes extrêmes. Dans le genre sports extrêmes, mettre sa vie en danger, avec la poussée d'adrénaline tout revient. Elle devient avec sont petit ami la chef d'un groupe qui aux yeux du reste de la société est considéré comme rebelle.Avec le débarquement de ses amis de la fumée, Tally va réaliser qu'elle était dans le vrai et va tout faire pour faire réaliser aux gens qui l'entourent la situation dans laquelle ils sont. En somme, une nouvelle fois Tally se retrouve dans les ennuis jusqu'au cou mais elle est bien décidée à s'en sortir =)

Otsu
31/12/11
 

Ce deuxième tome est très différent du premier tome : les sujets abordés et les enjeux sont différents. En effet, dans Uglies, malgré une menace invisible palpable, La Fumée apparaît comme une révolte quelconque d'adolescents. Même lorsqu'on apprend la terrible vérité sur ce monde, la menace des Specials reste celle d'une réprimande avant de retourner dans le droit chemin. Dans Pretties, la vie de paillettes et d'apparence laisse paradoxalement transparaître un danger bien réel. Les dommages, qu'ils soient cérébraux ou humains, deviennent eux aussi réels. Ce tome amorce un virage dans la saga.Mais malheureusement, ce livre va aussi à l'encontre de la relation de mon couple favori, Tally et David. En effet, si Zane apparaît comme un pillier dans la vie de Tally, sans lui la saga aurai prit un tout autre tournant. Mais Zane ne sera jamais David. Je pense que malgré les transformations physiques et psychologiques, Tally et David sont destinés l'un à l'autre et se retrouveront toujours.Ce tome est donc intense en réflexions et en sentiments.En conclusion, Pretties est une suite incroyable et totalement différente du premier tome; c'est à mon sens le tome le plus intéressant de la saga. Les Chroniques de la Plume à papote

Plumeapapote
03/01/16
 

Le tome 2 de UGLIES . La couverture est elle aussi jolie, il se lit vite également. J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce tome là tout de même, le début à Pretty Town est un peu rasant, cet univers clos, le langage prettie, les crims et la popularité grandissante de Tally, Zane, Peris, Shay... mais ensuite dès que l'action commence, on est hapé irrésistiblement... Tally est donc devenue Prettie dans ce tome ci, elle est extrêmement belle - et bète ? pas sûr - Elle a perdue la mémoire... Elle en a oublié David le moche et les fumants... Elle aime Zane le beau... Elle est prisonnière de ce monde de fête, ce monde artificiel pour des êtres privés d'une partie d'eux même... Peu a peu elle va être consciente de cela...Son passé reviendras vers elle et elle accoureras vers lui... Tally, qui se culpabilise encore et toujours - tiraillée entre son prince moche et son prince charmant - elle se prends pour une princesse en haut d'une tour sans issues... Tally Younblood peine à se sortir de sa situation, elle est est pourtant pleine de ressources, courageuse, sait-elle vraiment ce qu'elle veux ? pas sûr... Elle devras traverser encore des épreuves... Pour se sauver, pour sauver l'humanité !?!Entre "foireux" et "intense", l'histoire est fluide, j'aime le message de cette saga, les questions posées sur la nature violente de l'humanité ! http://dutempspourlire.blogspot.fr/2013/03/le-libraire-de-regis-de-sa-moreira.htmlDu temps pour lire

sybelline
12/07/13
 

Le même genre de livre que le premier aussi bien, aussi fascinant.Je n'ai pas été déçu de ce tome 2. Découvrez la suite des aventures de Tally et de ses amis. Que va-t-il se passait ? lisez le et vous le saurez .

deborah59132
16/03/12
 

C'est vraiment avec plaisir que je me suis replongée dans l'univers à moitié superficiel de Tally. Ayant bien apprécié le premier tome, le second ne m'a pas du tout déçu !Tally est enfin une Pretty, ce qu'elle a toujours rêvé être, comme tout Ugly. Après avoir trahi La Fumée sans vraiment le vouloir, elle subit à son tour l'Opération. Mais, au fil du temps, les souvenirs de sa vie passée lui reviennent en mémoire & être Pretty n'a plus tant d'importance que ça, elle voudrait juste être elle-même. Aidée par Zane & d'autres Crims, elle va tenter l'impossible pour retrouver La Nouvelle-Fumée.Le début commence comme le premier tome : on entre dans un univers complètement superficiel où seul la beauté extérieure compte. On est beau, on fait la fête toute la nuit & on ne soucie de rien. Mais on rentre vite également dans l'action & l'aventure puisque Tally se remémore assez vite tout ce qu'il s'est passé quand elle était Ugly, toutes les machinations du docteur Cable & tout ce qu'être Pretty implique vraiment. Le parcours est long pour retrouver La Nouvelle-Fumée mais il y a pas mal de nouveautés donc on n'a pas le temps de s'ennuyer. Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce tome, c'est que la fin n'était pas tellement prévisible. Enfin, je m'attendais à autre chose.. Le troisième tome risque d'être riche en rebondissements puisque tout sera quasiment nouveau à en juger par les insinuations de Shay (qui a complètement changé..) à la fin !Il y a un nouveau personnage, Zane, que j'ai beaucoup apprécié. C'était un rebelle lui aussi, quand il était Ugly, il s'était dégonflé au dernier moment pour rejoindre La Fumée peu de temps avant Tally mais il en avait envie & maintenant qu'il la côtoie souvent, il s'y risque. Il paraît sincère & entier. Je l'ai trouvé mieux que David de ce point de vue..Tally est toujours aussi attachante. Courageuse & débrouillarde, elle n'hésite pas à se lancer dans l'inconnu & improviser un plan de secours chaque fois qu'il le faut. Dommage que l'histoire se répète à nouveau pour la trahison de La Fumée, ça donne une impression de déjà vu..Shay a totalement changé & j'ai trouvé ça dommage parce que je l'aimais beaucoup dans le premier tome. Je ne la voyais pas si rancunière. Vu ce qu'elle est devenue, ça promet d'être très conflictuel entre Tally & elle dans le troisième tome.. Ou pas. Tout dépend du sort de Tally en fait..L'histoire est captivante & haletante. On ne voit pas passer les 300 pages ! J'ai hâte de lire la suite & je ne pense pas être déçue !

gr3nouille2010
24/01/12
 

Un deuxième tome très ressemblant au premier question ressenti. Certains passages sont captivants et font qu'on ne lâche plus le livre, et d'autres ennuyeux au point de laisser ce même livre une semaine dans un coin...L'intrigue n'a pas changé. On est toujours dans le même monde "parfait" (les méchants, quoi que...) avec les mêmes rebelles (les gentils) cachés hors des frontières de "Pretty Town". Tally a eu son opération, donc son lavage de cerveau. Mais comme elle est l’héroïne, elle se doit de ne pas réagir comme tout le monde à tout ce changement. Dans ce tome, elle pourra compter sur Zane, lui aussi est un pretty. Il est même "LE" pretty que toutes les filles veulent. Ténébreux, mystérieux, quasi inaccessible, sauf pour Tally... Comme c'est étrange !À deux, ils tenteront de percer les mystères de ce monde de perfection dans le but de "réveiller" leurs camarades. Mais ils chercheront avant tout à quitter ce lieu et rejoindre la nouvelle fumée, le territoire des rebelles. Un clan dirigé entre autre par David, le béguin de Tally dans le premier tome. Oh, encore un triangle amoureux en vue...Vous l'aurez compris, je suis assez mitigée quant à ce roman. En fait, je trouve l'histoire de base vraiment très bien. Certains passages nous mènent même à trouver l'opération pas si "néfaste", ou du moins, mieux qu'un monde de guerre. Une saga qui donne donc à réfléchir. Seulement, elle se retrouve souvent ternie par des passages qui trainent en longueur et qui cassent le rythme. JACOBINETTE

Jacobinette
10/01/12
 

La suite d'Uglies, où on retrouve Tally et sa nouvelle belle mentalité, qui cherche par tous les moyens à rester intense, parce que sinon c'est foireux. (Moi j'y peux rien, c'est comme ça que les pretties ça cause !) Imaginez une armée de pouf (males ou femelles) dont la chose la plus importante est de rester beau (évidemment) ou de faire des opérations bizarres (comme s'incruster une horloge dans les yeux) et vous aurez à peu près Prettyville :D ! Mais au moins comme ça le monde ne risque plus de tomber en guerre. Pas grave si personne ne pense plus par soit même, si on est manipulé, si on n'a plus de souvenirs du passé etc etc. Très bon bouquin, peut-être pas aussi intense que le premier, David m'a manqué et au final on le voit pas beaucoup. Zane était classe j'avoue. C'est beau une princesse déchirée entre deux princes, le charmant et le moche. J'ai toujours une préférence pour David. La fin me laisse sur ma fin, encore plus que pour Uglies t_t, donc j'ai hâte de me faire offrir spécial (j'aimerais qu'il sorte en poche avant de l'acheter, histoire que tous mes bouquins soient au même format (oui je sais je m'arrête sur des détails...)) Et comme le premier, je conseille le deuxième =D (toute façon une fois qu'on s'embarque dans Uglies, autant lire la suite non?) Enfin bref, c'est tous les ingrédients de la SF avec un peu d'amour/de torturation/de rivalité/d'amitié au milieu =D ! J'adore.

lasurvolte
30/10/11
 

Malgré avoir attend un p'tit temps avant de lire cette suite de Uglies, je me suis directement replongée dans l'histoire, avec beaucoup de facilité et tout autant de plaisir. Tally est Pretty maintenant. Son quotidien se résume à faire la fête et à profiter de la vie avec ses amis. Elle a retrouvé Shay et Peris, et ils coulent des jours heureux à New PrettyTown.Chez les Pretties, il y a plusieurs bandes. Des jeunes qui se rassemblent ayant les mêmes passions par exemple.Tally, comme ses amis, c'est Les Crim qu'elle vise ! Ce sont les Pretties qui font les 400 coups, préparent des évènements intenses et se font le plus souvent repérer par les autorités et les autres jeunes Pretties.Lors d'une soirée costumée déterminante pour son adhésion au groupe, Tally voit quelqu'un porter un drôle de déguisement ...Elle a du mal à se souvenir, mais cette tenue provoque en elle de drôles de sensations.Ne voulant pas en rester là, elle va lui courir après, et la montée d'adrénaline amènera d'autres légers souvenirs.Aucun doute, cette personne vient de La Fumée, et est venue pour elle ... C'est vraiment étrange de retrouver Tally en tant que Pretty.Elle a perdu un peu de sa fougue de Ugly, et ne se souvient de presque rien. Elle a toujours ses souvenirs de quand elle était moche, mais ceux de son séjours à La Fumée sont ... flous, pas entiers.L'arrivée de cet ancien compagnon à la fête va réveiller beaucoup de choses chez Tally, et elle trouvera un énorme soutient chez Zane, un jeun Pretty, chef de la bande des Crim, qui cherche toujours à être intense et qui a l'air d'avoir vécu tout autant de choses que la jeune fille. Ce tome est le digne succèsseur du premier, il allie avec brio l'action intense, les grandes questions morales, la psychologie, le suspens et même une touche de romance.On en vient encore à se poser la question : "Est-ce si horrible que ça d'être transformé en Pretty?".Après tout, ils n'ont plus de conflis, ne connaissent plus la guerre, sont écologiques et, en fait, ne possèdent presque plus aucun des défauts humains qui ont faillis conduire l'humanité à sa perte. Scott Westerfeld nous pousse à nous poser pas mal de questions, tout ça sur fond d'une histoire haletante et très addictive.Sa plume est légère et fluide, même les passages où il ne se passe pas forcément grand chose sont écris de telle façon qu'ils sont intéressant et que l'on en apprend quand même beaucoup sur les personnages et leurs façon de penser.La fin est ... pfffff, complètement dingue ! C'est sadique un suspens comme ça !!Je n'ai pas vu le temps passer avec cette lecture, et je suis déjà en train de m'arracher les cheveux car je n'ai pas la suite sous la main ...Enfer et damnation. http://archessia.over-blog.com/

Archessia
08/11/10
 

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 13.20 cm
  • Poids : 0.39 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Dans la même catégorie