Prison, peine perdue. pour une autre politique de

CARESCHE, CHRISTOPHE

livre prison, peine perdue. pour une autre politique de
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 05/10/06
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
14,20 €

SYNOPSIS :

Depuis 2002, le consensus humaniste et républicain qui prévalait en matière de politique pénale est battu en brèche par la montée d'un modèle sécuritaire, porté par Nicolas Sarkozy. Christophe Caresche, député socialiste vice-président de la commission d'Outreau bataille depuis plusieurs années pour une révision drastique de notre système pénal. La tradition de la France, dit-il,est humaniste. Elle n'est pas pour autant laxiste. Le tout sécuritaire, lui, se révèle surtout inefficace et conduit notre société dans le mur. En enfermant toujours plus, dans des conditions de plus en plus mauvaises, en augmentant le nombre de sorties sans réinsertion possible, la logique carcérale érige la prison en école du crime, multipliant les risques décidive. Notre système pénal marche sur la tête : il crée précisément ce qu'il est censé vouloir éviter. Notre sécurité collective est ainsi victime d'un cercle vicieux, d'une situation relevant de l'irrationnel ; notre façon même de lutter contre la délinquance produit d'abord de la délinquance. Ce livre propose une alternative logique,
ouvre des pistes et tente de refo nder notre système policier, judiciaire et pénal. S'appuyant sur l'affaire d'Outreau illustration des effets pervers de la logique bureaucratique et du « tout prison », véritable négation de l'individu il s'attache à repenser tous les maillons de la chaîne, et à proposer, de façon précise, chiffrée et argumentée, s'appuyant sur les études et la réflexion qu'il mène sur cette question depuis plusieurs années, un ensemble de réformes pour un système plus juste, plus efficace et plus responsabilisant : la création d'une police de la tranquillité publique davantage orientée vers le citoyen et les victimes, un plan Marshall de modernisation et d'aménagement des prisons, l'instauration d'un numerus clausus qui réduirait la surpopulation en détention, ou encore la mise en place d'un grand service public de la réinsertion (chargé, à la fois, de l'application de la peine, du suivi du détenu et du retour à la société du libéré). Il veut aussi clairement mettre ces propositions au coeur du projet de la gauche, et du débat pour 2007.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.24 kg