Problemes economiques t.2973; automobile, le grand virage

PROBLEMES ECONOMIQUES

livre problemes economiques t.2973; automobile, le grand virage
EDITEUR : DOCUMENTATION FRANCAISE
DATE DE PARUTION : 10/06/09
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
4,70 €

SYNOPSIS :

DOSSIER : Automobile, le grand virage Coup de froid sur l'industrie automobile The Economist Très dépendante du crédit et de la confiance des consommateurs, l'industrie automobile a été frappée de plein fouet par la crise économique. Les ventes de voitures dans le monde se sont en effet littéralement effondrées à partir du quatrième trimestre 2008. Le marché américain est le plus affecté par la récession et les trois grands constructeurs de Detroit, les "Big Three " sont au bord du gouffre. Chrysler et General Motors ont été contraints à la faillite. Même le numéro un mondial, longtemps un des plus rentables de la planète, le japonais Toyota, est sérieusement touché par la crise, puisqu'il a enregistré des pertes historiques sur l'exercice 2008-2009, les premières depuis soixante-douze ans. Pour les constructeurs français, PSA Peugeot Citroën et Renault, 2008 restera aussi une annus horribilis. PSA se retrouve dans le rouge pour la première fois depuis dix ans et la firme au losange a vu, quant à elle, son résultat net très fortement baisser. Automobile : la fin du rêve ! Alternatives économiques Marc Chevallier L'automobile est sans aucun doute l'objet qui aura le mieux symbolisé la société de consommation, dans toutes ses dimensions aussi bien positives que négatives. Ce bien si particulier qui permet à chacun de se distinguer des autres et d'afficher son statut social et dont la charge symbolique a fortement travaillé l'imaginaire collectif au cours du XXe siècle, a également eu, en se démocratisant, un impact considérable sur les modes de vie et l'organisation des territoires. Pourtant, aujourd'hui, la civilisation de l'automobile semble de moins en moins faire rêver. Les signes d'un moindre usage de la voiture sont de plus en plus évidents. L'envolée des prix des carburants, la prise de conscience croissante du réchauffement climatique et de la responsabilité particulière des transports routiers dans les émissions polluantes n'ont cessé ces dernières années de ternir, dans les sociétés des pays développés, l'image de la voiture. Mérites et limites du Pacte automobile Lettre de l'OFCE OFCE - DRIC Face aux graves difficultés rencontrées par les constructeurs automobiles français, le gouvernement a récemment mobilisé 9 milliards d'euros d'aide. Ce " Pacte automobile " vise plusieurs objectifs : soutenir à court terme la demande et l'emploi, assurer l'avenir d'une industrie stratégique au regard des technologies mobilisées et de son poids dans la recherche et développement (R&D) et contribuer au développement de véhicules propres. Dans l'immédiat, le Pacte permet aux constructeurs de dégager des marges de manoeuvre pour leur trésorerie. Mais si la crise économique a aggravé la chute de la demande, celle-ci a également une dimension structurelle liée notamment à des surcapacités de production durables. Dans ces conditions, il n'est pas évident que le Pacte parvienne réellement à relancer la demande. Quoi qu'il en soit, des moyens importants doivent être mis en oeuvre pour favoriser le développement des nouvelles technologies et engager des restructurations inévitables dans ce secteur. De même, le Pacte a provoqué un débat sur la définition d'une politique industrielle européenne, ce qui n'est pas le moindre de ses mérites. Quelles stratégies pour les équipementiers automobiles ? La Lettre du GERPISA Vincent Frigant Les méga-fusions qui ont eu lieu récemment dans le secteur des grands équipementiers automobiles mondiaux sont symptomatiques du profond malaise qui affecte ce secteur. La rentabilité moyenne de l'industrie équipementière s'érode en effet depuis plusieurs années. Au-delà de difficultés conjoncturelles, comme la hausse du cours des matières premières ou la baisse du dollar, le secteur fait face à un problème structurel. L'évolution, depuis trois décennies, des relations entre les équipementiers automobiles et les constructeurs constituent
en effet pour les premiers un véritable défi. Aujourd'hui, c'est la capacité même des équipementiers à bâtir un modèle productif pérenne qui est en jeu. Le secteur de l'automobile face au défi énergie-climat Les Cahiers de Global Chance et Liaison Energie Francophone Entretien de François Jaumain avec Pierre Cornut Les mutations actuelles de l'industrie l'automobile, ainsi que son avenir sont étroitement liés à deux facteurs : l'énergie et l'environnement. Les prix du pétrole sont, en effet, structurellement orientés à la hausse sur le long terme, ce qui accroît progressivement le coût d'usage de l'automobile, tandis que la prise de conscience écologique concernant l'impact de l'automobile sur le réchauffement climatique se traduit par une augmentation de la contrainte réglementaire en matière d'émissions de particules et de CO2 (dioxyde de carbone) des véhicules neufs. Les constructeurs doivent désormais faire face à ce double défi. Certains, comme Toyota, ont su anticiper ces évolutions et ont pris une longueur d'avance mais d'autres, comme General Motors, sont restés quelque peu à la traîne et voient aujourd'hui leur existence menacée... Automobile : la révolution reste à venir Futuribles Michel Drancourt A toute crise ses vertus, celle que le monde traverse aujourd'hui pourrait ainsi provoquer des restructurations jusque-lâ repoussées mais qui étaient depuis longtemps devenues incontournables. Parmi les secteurs potentiellement concernés, l'automobile figure sans doute en tête de la liste. En raison des évolutions techniques, commerciales et écologiques que vont connaître les marchés de l'automobile, une profonde reconversion de cette industrie centenaire devrait s'opérer dans les années à venir. Les constructeurs sont donc à l'aube d'une véritable révolution, à laquelle tous cependant ne survivront pas ! Egalement dans ce numéro PATRIMOINE ECONOMIQUE Le patrimoine économique national de 1978 à 2007 INSEE Première Nathalie Couleaud et Frédéric Delamarre Entre 1978 et 2007, la valeur du patrimoine économique national (patrimoine de l'ensemble des résidents) a été multipliée par huit en termes nominaux et par deux en termes réels. Cet essor se mesure également par rapport au produit intérieur brut (PIB) : le patrimoine économique s'est maintenu entre 4 et 4,5 années de PIB durant les années 1980, il en représentait 6,6 en 2007. Même si le récent contexte immobilier et boursier devrait interrompre cet essor, les mutations structurelles qui en sont à l'origine demeurent pérennes. Au cours des trente dernières années, le tissu productif et le système financier français se sont profondément transformés. Le poids global des actifs financiers s'est accentué et a ainsi permis aux entreprises et aux administrations publiques de se financer plus facilement. Les ménages, qui détiennent plus des trois quarts du patrimoine national, ont augmenté leur patrimoine immobilier et diversifié leurs actifs financiers, notamment en développant dans de fortes proportions leurs placements d'assurance-vie. SECTEURS Les incessantes mutations des cabinets de conseil L'Expansion Management Review Henri Tcheng et Jean-Michel Huet En 2001, le secteur du conseil avait attiré tous les regards avec l'affaire Enron qui avait provoqué la disparition du cabinet américain Anderson, finalement innocenté en 2005 par la Cour suprême des Etats-Unis. Si cet événement a marqué les esprits, les principaux cabinets de conseil aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne comme en France - où les big five (principaux cabinets) représentent 750 000 emplois - jouissent toutefois d'une excellente notoriété auprès des entreprises. Le secteur a, depuis sa création dans les années 1930, connu d'importantes mutations mais les entreprises de conseil ont su s'adapter aux exigences croissantes de leurs clients et intégrer les nouvelles technologies en renouvelant leurs " outils " stratégiques.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 27.00 cm
  • Largeur : 21.00 cm
  • Poids : 0.13 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition