Blanche neige et les lance-missiles (quand les dieux buvaient, tome 1)

DUFOUR-C

livre blanche neige et les lance-missiles (quand les dieux buvaient, tome 1)
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 29/10/08
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

tous les contes commencent par «il était une fois» et finissent par «ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants». oui mais... et après? et si le règne de blanche neige avait été une horrible dictature? et si le miroir magique était devenu gâteux? et si peau d'âne était tombée amoureuse du prince de cendrillon? une poignée de fées du bois de
boulogne, une bande de spectres, le père noël et sa fille, l'ankou et sa faux, le petit chaperon rouge et l'affreux démon bille guette suffiront-ils à sauver le monde du chaos ? un cycle foisonnant de trouvailles, en forme d'hommage à terry pratchettet aux monty python, et qui puise dans la matière des contes de fées tels qu'on ne les a jamais lus !
3 personnes en parlent

Un livre totalement délirant pour lequel la concentration demandé n'est pas toujours une blague.Une bonne grosse marrade en compagnie de nos princesses de contes de fées défaits préférés.Un livre à lire pour musclé les zygomatiques ^^

Snow
09/02/11
 

Quand j'ai commencé à lire, je me suis demandée dans quelle monde j'avais attéri, il y avait de tout, des contes, des légendes, et même de la religion catholique, c'était bizarre, et ça a démarré très vite. Il y a beaucoup d'action, et l'on suit comme ont peut les différentes aventures de chaque personnage, entre Peau d'Âne et Aurore-Au-Bois-dormant, ou encore le mage au chapeau pointu. C'est très bizarre, et malgré le nombre de personnage, on fini par s'y repérer comme on peut. J'ai beaucoup aimé le fait que tout était relié, que tout avait une cause qui semblait provenir d'un effet papillon foireux, et j'ai aimé comment en fait tout depuis le début était déjà prévu. J'ai beaucoup aimé la plupart des personnages, et leur façon d'apprivoiser la situation qui pourtant est tout à fait débousolante. J'ai aimé les interventions du narrateur de temps en temps, et j'ai aimé l'écriture. Parce que l'écriture est un délice pour les yeux, aussi délirante que le reste, rappelant à juste raison Terry Pratchett. L'univers est en somme tordu, mais tellement enflé par des références et des blagues foireuses que ça passe et que l'on se marre bien. Il y a beaucoup de situations cocasses que j'ai apprécié, et ce jusqu'à la fin. C'est un très bon tome d'introduction, en somme.

yuukichanbaka
20/11/13
 

Et bien j'ai eu raison de sauter sur ce livre de Catherine Dufour : j'ai ri du début à la fin !Vous pensez qu'Aurore a coulé des jours heureux avec le prince qui l'a réveillée ? Que Blanche-Neige est une gentille fille un peu naïve ? Que le petit chaperon rouge aime faire la vaisselle ? Eh bien non, pas du tout ! D'abord, Aurore voit son prince se volatiliser, rencontre Peau d'âne, victime de la même incompétence des fées. Et les nains ne sont que des ivrognes voués à la dégénérescence. Cendrillon et Blanche-Neige ont eu quelques soucis d'identité. Et ne parlons pas de Dieu et du diable car ils ne sont plus bon à rien. Ils cuvent leur vin ! L'ensemble prend des airs d'aventure apocalyptique et de complot universel, mitonné par Bill Guette. Et c'est vraiment tiré par les cheveux, plein de rebondissements, d'allusions diverses aux contes de fées... mais finalement cohérent.Le tout est porté par un style enlevé, qui joue sur les mots, le langage médiéval et le pastiche : "Au commencement était les Méthodes" en est un joyeux exemple que je vous souhaite de découvrir !Bref, vous voulez lire de la bonne fantasy et vous avez épuisé Pratchett ? Tout n'est pas perdu car Quand les dieux buvaient est une série dont je ne vous livre que le premier tome ! Mais les suivants ne vont pas faire long feu !

Praline
16/02/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.30 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition