Quand vous lirez ce livre...

NICHOLLS, SALLY

livre quand vous lirez ce livre...
EDITEUR : FLEUVE NOIR
DATE DE PARUTION : 09/10/08
LES NOTES :

à partir de
15,00 €

SYNOPSIS :

1/ Je m'appelle Sam. 2/ J'ai 11 ans. 3/ Je collectionne les histoires et les objets incroyables. 4/ J'ai une leucémie. 5/ Quand vous lirez ce livre, je ne serai peut-être plus là.
7 personnes en parlent

Quand vous lirez ce livre... Sam est un petit garçon anglais de 11 ans qui aime collectionner les histoires incroyables et qui a un tas de projets en tête. Il vit entouré de sa famille, de son meilleur ami Félix mais aussi de son institutrice Mlle Willis et de son infirmière Annie. Car Sam a une leucémie : il doit faire classe chez lui quand il ne va pas à l’hôpital. Un jour, Mlle Willis demande à Sam et Félix d’écrire un livre sur eux-mêmes. Seul Sam accepte ce défi…Ce roman aborde avec finesse et sans misérabilisme la maladie d’un enfant. En adoptant le point de vue de Sam, l’auteur n’élude pas les questions – essentielles – que nombre d’enfants se posent sur le sens de la vie, la condition humaine, la maladie, la mort… A partir de 12 ans

beraud@archimed.fr
13/12/15
 

Je m'appelle Sam.J'ai 11 ans.Je collectionne les histoires et les objets incroyables.J'ai une leucémie.Quand vous lirez ce livre, je ne serai peut-être plus là.Un livre jeunesse qui parle d'un sujet grave : le cancer chez les enfants sous la forme d'un journal. Sam est un enfant qui se sait condamné, la maladie ayant pris le dessus. Il n'est pas a l'hôpital, il est hospitalisé chez lui. C'est un enfant qui aime apprendre et qui est très curieux. Il se pose beaucoup de question et avec son ami félix, atteint aussi d'un cancer, comme tous les adolescents ils font les 400 coups. La première partie est assez drôle avec les expériences et les défis que Sam se lance avec son ami Felix. On voit les réactions différentes de ses proches vis a vis de sa maladie. Sa mère qui a tout arrêté pour être avec son fils, son père qui se réfugie dans le travail et qui nie sa maladie et sa soeur qui est jalouse de l'intérêt que l'on porte a son frère. Puis dans la seconde partie, la maladie prenant le dessus, le propos devient plus grave. La fin que l'on savait inéluctable se rappelle a nous.C'est un livre touchant, réaliste, écrit sans pathos et avec beaucoup de pudeur qui se lit d'une traite.A partir de 9 ans (ma fille l'a lu et l'a beaucoup aimé) . http://desgoutsetdeslivres.over-blog.com/

Zembla
28/10/13
 

Sam a 11 ans, il est atteint d'une leucémie et se bat contre sa maladie. Un jour, sa professeur lui propose ainsi qu'à son ami Félix d'écrire un livre sur lui, sur sa vie. Sam se prend au jeu et décide d'écrire son journal. Il y note des questions, des listes et des histoires vraies... C'est son histoire.(...)Une très belle histoire touchante sur l'amitié, la maladie, la mort. Le sujet est délicat mais il est abordé avec beaucoup de justesse, de sensibilité et même de l'humour.Sam est un petit garçon merveilleux, extrêmement touchant et courageux. L'émotion est présente à chaque page et j'avoue avoir versé souvent des larmes...

Aproposdelivres
18/05/12
 

Sam est malade, mais il ne veut pas qu'on le plaigne. Il a conscience de ce qui va lui arriver et l'accepte. Son livre, c'est un recueil de pensées avant tout, les choses qui lui passent par la tête. La chronologie n'est pas toujours très claire, elle n'est pas fixe non plus. On y trouve du récit romancé, mais aussi des listes et des dessins.Ce sont des bribes de vie et non des bribes de mort. A aucun moment Sam ne s'apitoie sur son sort et sur une superbe leçon de vie qu'il donne au lecteur. Le lecteur en viendrait presque à oublier le terrible destin qui attend le petit garçon.Mais si Sam ne veut pas qu'on ne le voit qu'à travers sa maladie, pour le lecteur, elle est toujours présente. Nous sommes témoin de la gestion de ce handicap au quotidien, mais surtout, de toutes les questions que cela va engendrer chez le garçonnet, la modification de ses relations avec sa famille et ses amis...Et bien entendu, la dernière partie est encore plus émouvante, avec encore plus d'émotion, puisque qu'on comprend tout ce qu'implique les points de suspension du titre. Si y'en a qui n'ont pas encore compris...Malgré son sujet particulièrement difficile, ce livre s'adresse aux enfants. Le contenu n'est pas gore, pas compliqué, parfaitement adapté au lectorat, tout en restant proche de la réalité, sans rien gommer. La grande qualité de ce titre est aussi de ne pas s’apitoyer. A aucun moment, Sam ne se plaint de sa condition même si elle le fait souffrir. On est pas dans la pathos, le larmoyant. C'est beau, c'est émouvant, oui, mais toujours avec beaucoup de dignité et je n'hésiterais pas à mettre ce livre dans les mains d'un enfant qui serait intéressé.

Aidoku
10/11/11
 

Le petit garçon qui raconte son histoire le fait sous forme de petites listes, de notes, de dessins, de « questions-réponses »… le tout consigné avec soin dans son journal intime.Rien que le thème de ce livre m’a noué la gorge, car j’ai toujours trouvé si injuste la souffrance et la maladie de jeunes enfants, alors qu’ils sont, en théorie, « toute la vie devant eux ».Ce livre est terriblement poignant, car il nous fait parcourir, par les yeux d’enfants, la maladie sous un autre angle…On le referme la gorge toujours aussi nouée, les yeux mouillés de larmes, l’âme bouleversée.Car certes, dès le départ, on sait que la fin sera tragique, on sait que pour Sam, les jours sont comptés, … et pourtant, on part à la rencontre des rêves de ce pré-adolescent, qui n’a malheureusement connu que la maladie depuis sa tendre enfance, … , on part à la rencontre de ses questions, de ses envies, de ses amis…Ce livre déborde de plein de choses tellement différentes: les joies, les peines, la vie, la mort, …On ne peut que s’attacher à Sam, c’est indéniable… on ne peut pas y rester insensible… Malgré la maladie qui le frappe, il garde une soif de vie formidable, une envie d’apprendre, une curiosité sans borne, et un amour formidable pour la vie.« On peut vivre encore toute une année, voire plus. J’ai déjà passé quatre mois.Un an, c’est long. Plein de choses peuvent arriver en un an. »L’auteur, pour son premier roman, a déjà une plume assurée, à la fois douce, touchante, sachant mettre le cœur à l’envers… Les personnages sont habités d’une telle force… on est loin des romans ou histoires vouées à apitoyer le lecteur… c’est une véritable leçon de vie, … une manière toute autre d’appréhender la maladie et la mort dans la simplicité, l’humour aussi, et la pudeur. Des mots simples, mais percutants, …Le livre se lit d’une traite, avec une boite de kleenex à portée de main… La lecture en est fluide, les pages se tournent d’elles-mêmes les unes après les autres… parce que cette histoire, ce n’est pas qu’elle coule de source, mais elle est écrite de manière si naturelle qu’elle se déroule sous nos yeux telle une part de notre vie…Un livre débordant d’émotions, à lire sans hésiter… que l’on ait 10, 15, 20, 30 , 40 ans ou plus… car il n’y a pas d’âge pour aborder les sujets sensibles, pas d’âge pour être touché par la maladie, pour y faire face, et ce livre apporte beaucoup plus qu’un simple roman. Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

Âmes sensibles s'abstenir : ce roman est un véritable aspirateur à larmes. Sans tomber dans le larmoyant facile, l'auteur fait parler un enfant plein d'imagination, de sensibilité et de lucidité sur son état et sur sa maladie. On en ressort chamboulé et malmené, même si Sam écrit son livre avec simplicité et sobriété. Les livres sur des enfants (gravement) malades me mettent toujours dans un état pas possible, et je dois dire que je me suis beaucoup attachée au petit Sam, si petit mais si adulte dans son corps d'enfant. Bouleversant.Sur le même thème, mais concernant plutôt une adolescente, on peut lire Je veux vivre, par Jenny Downham. Lili Marylène

lilimarylene
21/03/11
 

Quand vous lirez ce livre... Sam est un petit garçon anglais de 11 ans qui aime collectionner les histoires incroyables et qui a un tas de projets en tête. Il vit entouré de sa famille, de son meilleur ami Félix mais aussi de son institutrice Mlle Willis et de son infirmière Annie. Car Sam a une leucémie : il doit faire classe chez lui quand il ne va pas à l’hôpital. Un jour, Mlle Willis demande à Sam et Félix d’écrire un livre sur eux-mêmes. Seul Sam accepte ce défi…Ce roman aborde avec finesse et sans misérabilisme la maladie d’un enfant. En adoptant le point de vue de Sam, l’auteur n’élude pas les questions – essentielles – que nombre d’enfants se posent sur le sens de la vie, la condition humaine, la maladie, la mort… A partir de 12 ans

Format

  • Hauteur : 18.70 cm
  • Largeur : 13.20 cm
  • Poids : 0.28 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : XAVIER D'ALMEIDA

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition