Quatre soeurs tome 1 enid

FERDJOUKH, MALIKA

EDITEUR : ECOLE DES LOISIRS
DATE DE PARUTION : 01/03/03
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Enid doit faire dix-sept pas de l'abribus jusqu'à l'impasse de l'Atlantique qui mène à sa maison, la Vill'Hervé. Un de moins que l'été dernier. La preuve que ses jambes allongent, donc qu'elle a grandi. N'empêche qu'elle est toujours la plus petite des cinq soeurs Verdelaine. Personne ne la croit quand elle dit qu'elle a entendu un fantôme hurler dans le parc et faire de la musique. Ni Charlie, trop occupée à réparer Madame Chaudière pour l'hiver et à arrêter de fumer pour faire des économies. Ni Bettina et ses copines Denise et Béhotéguy, dites DBB (la Division Bête et Bouchée), concentrées sur leur nombril. Ni Geneviève,
mobilisée par son propre secret très difficile à préserver. Ni Hortense, plongée dans la rédaction de son journal intime. Ni Tante Lucrèce qui n'écoute qu'Engelbert Humperdinck, son crooner préféré. Ses parents la croiraient peut-être, mais ils sont morts depuis dix-neuf mois et vingt-deux jours. Swift, sa chauve-souris, l'écouterait sûrement mais elle a disparu dans la tempête, la nuit où le vieux sycomore du parc s'est mis à faire le poirier au fond du puits. Il faut qu'Enid se résigne : « Convaincre les grands, c'est comme vouloir qu'un chewing-gum mâchouillé une heure conserve son goût du début. »
6 personnes en parlent

Malika Ferdjoukh livre là un très bon premier tome, qui donnera envie à toutes les lectrices, jeunes ou moins jeunes, de dévorer les trois suivants. Humour, fantaisie, surnaturel, sensibilité, tout est là pour une lecture plaisir. Chacune pourra se reconnaître dans l'une ou l'autre des cinq soeurs de la famille Verdelaine, peut-être un peu dans toutes en même temps.

cc59
22/10/09
 

Seules et solidaires Après le décès de leurs parents, l’aînée des quatre sœurs, décide de prendre en charge ses cadettes dans leur grande maison sous la tutelle de leur tante rarement disponible. C’est une bande dessinée très réaliste dans laquelle l’écoute et la solidarité sont de paires dans une famille détruite par un drame. Sensible et attachante, l’histoire est composée d’humour et de tendresse. Le caractère des divers personnages donne le ton à ce récit.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Une saga familiale qui met les relations entre sœurs et la Bretagne à l'honneur, le tout saupoudré de touches fantastiques et humoristiques. J'ai lu avec plaisir le premier tome qui donne la voix à la cadette Enid, à qui l'aventure ne fait pas peur. Même si j'ai trouvé que les dialogues manquent parfois de naturel, il se dégage une chaleur agréable des trajectoires propres à chaque soeur, toutes unies autour de l'amour de leurs défunts parents. Un moment de détente à prolonger avec les prochains tomes !

Tu devrais vraiment le lire ce bouquin… Ca vaut vraiment le coup! Je sais pas pourquoi, mais ya un truc dans ce texte… Oui, ça, je l’entends souvent. Parce que j’ai, autour de moi, beaucoup de gens qui aiment autant les mots & l’évasion que moi. Parce que j’ai, autour de moi, des gens qui travaillent dans un même endroit que moi, alors forcément ça facilite pas les choses quand il s’agit d’alléger sa liste de lecture.Mais. Mais. Mais je tiens à remercier Aurélie R. (et toutes les fans de cette série qui l’ont soutenu grâce à un réseau social célèbre) pour son (très bon) conseil. C’est vrai que c’est bien écrit, drôle, décalé, taquin et même parfois un peu cynique. Oui, ça rappelle des souvenirs de livres qu’on aurait lu dans un passé lointain, jadis bla bla.Oui, ça fleure bon la nostalgie, l’enfance et l’insouciance. Oui.Mais est-ce que ça ne fait pas du bien, parfois, de se fondre dans des univers qui vous sont familiers, qui vous donnent envie de vous laisser bercer par la sainte sensation du souvenir ?Si vous êtes tenté par ces propos absolument mièvres de ces dernières lignes (assumées précisons-le), foncez. Lisez. Vous ne serez surement pas décu de découvrir Enid, Hortense, Bettina et Geneviève. Quatre soeurs au caractère bien trempé chacune à leurs manières. Une trame liée directement à leurs vies, à leurs destins et leurs quotidiens. Ordinaire pourtant, l’intrigue mêle avec sobriété un côté fantastique mais jamais repoussant.Ce n’est (pour l’instant) pas tiré par les cheveux et on y croit. Ni plus ni moins, la description de relations entre soeurs, le fil se dénoue simplement mais en laissant cependant derrière lui des miettes de réflexion. Petite ou grande, cadette ou aînée, des vraies pistes sur la fratrie et le rôle de chacun dans une famille.Intemporelle, cette série débute avec ardeur, on entre sur les chapeaux de roue dans ce livre, on est charmée par le style de l’auteure qui ne prend jamais son jeune lectorat pour des cons. On se demande même à partir de quel âge il serait judicieux de proposer ce premier tome à un enfant.On referme ce livre avec une grosse envie de connaître la suite. Un bon début de réussite!http://achacunsaverite.wordpress.com/2013/07/27/enid-quatre-soeurs-tome-1-de-malika-ferdjoukh/#more-1662

deedoux
10/08/13
 

Seules et solidaires Après le décès de leurs parents, l’aînée des quatre sœurs, décide de prendre en charge ses cadettes dans leur grande maison sous la tutelle de leur tante rarement disponible. C’est une bande dessinée très réaliste dans laquelle l’écoute et la solidarité sont de paires dans une famille détruite par un drame. Sensible et attachante, l’histoire est composée d’humour et de tendresse. Le caractère des divers personnages donne le ton à ce récit.

Des cinq soeurs Verlaine, Enid est la plus jeune. Aussi, personne ne la prend au sérieux lorsqu'elle dit avoir entendu un fantôme. Elle décide alors de mener l'enquête toute seule pendant que la vie continue dans la maisons des 5 orphelines.Leurs parents décédés dans un accident de voiture, c'est tante Lucrèce, leur tutrice, et Charlie, l'aînée, qui ont en charge le bon fonctionnement de la maisonnée. Depuis la tempête qui a fait valser le sycomore dans le puits tête la première, la chauve souris d'Enid a disparu et elle entend quelqu'un jouer de la harpe.Ma note : 7,5 voire 8/10. Bien mené. On partage la vie bien singulière des soeurs Verlaine, on sourit, on frémit et on peste contre Colombe la trouble fête !!

lucie38
20/03/11
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie