Raboliot

GENEVOIX-M

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 17/12/74
LES NOTES :

à partir de
5,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Maurice Genevoix Raboliot On l'appelle Raboliot parce qu'il ressemble à un lapin de rabouillère (nid de garennes). Braconnier passionné, hardi, sûr de lui et de son adresse, rien ne peut l'empêcher d'obéir à ce besoin de chasse nocturne qui l'empoigne chaque soir. Le gendarme Bourrel, cependant, a failli le prendre sur le fait. Excité par le danger, Raboliot multiplie les imprudences et va jusqu'à narguer ouvertement Bourrel. Dès lors,
entre les deux hommes, commence une lutte sans merci. Traqué, Raboliot doit fuir, vivant dans les bois comme un loup. Au bout de trois mois, accablé de solitude, torturé par le désir de revoir sa femme et ses enfants, Raboliot revient chez lui. et c'est le drame. Raboliot est sans doute le plus représentatif des romans que Maurice Genevoix, conteur exceptionnel, consacra à son terroir, la Sologne. Commentaires de Francine Danin.
2 personnes en parlent

Il y a des écritures qui vous entraînent et vous emportent. Des phrases qui marchent à vos côtés, des mots qui partagent chacune de leur lettre comme on partage le pain. Il y a comme ça des livres qui deviennent compagnon de chemin d'infortune. On se tient à leur côté et on allonge son pas. Raboliot. Le braco. La tête dure, l'âme pure et le corps sauvage. Il y a la Sologne, ses étangs, sa vase, ses chaumes, la fulgurance des odeurs. Il y a la nuit, longue, profonde. Il y a Aïcha, la fidèle, le lièvre, la buse, les bois, et puis l'appel de cette terre qui prend le cœur des hommes. « C'est parce que c'est vrai que c'est beau, et c'est beau parce que c'est vrai » disait un historien au sujet du style Genevoix. Ce style particulier qui sublime l’âpreté de la vie. Cette écriture incroyable, ce regard qui fait entendre partout cette puissance de la vie. Dans le rameau d'une branche, dans la bâillement d'une carpe, dans le jet de la pierre, dans la truffe d'un chien, dans le regard d'une enfant, dans un poing. Tout dans l'écriture annonce la renaissance du monde. Raboliot ne se bat pas pour survivre, il se bat pour être ce qu'il est. Il se bat pour ce qu'il sait être juste. Et peu importe les gendarmes, le village, peu importe le château, ceux de Saint Hubert. Raboliot marche sur la terre. Il est libre et ne doit rien, lui qui est rentré de cette saleté de guerre. En le suivant, ligne après ligne, on se sent peu à peu augmenter.« Le printemps sent la poudre On tue ses hirondelles ». Daniel Reynaud- Poète- écriturier. Astrid SHRIQUI GARAIN

atos
11/12/14
 

Pour conclure, je suis contente d’avoir enfin sorti ce titre de ma PAL, réussissant le Défi du Livre qui dort, par la même occasion. Je ne suis pas fâchée d’être arrivée au bout de cette lecture, l’ennui du début et le thème général ayant entachés celle-ci. Cependant, j’en conviens, ce roman possède des caractéristiques intéressantes (surtout au niveau de l’évolution du personnage, je me répète), rend un bel hommage à la Sologne et restera quelques temps dans mon esprit.

DameMeli
03/11/10
 

Format

  • Hauteur : 16.50 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.12 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition