Reflets de sang

AUBERT, BRIGITTE

livre reflets de sang
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 08/02/08
LES NOTES :

à partir de
18,30 €

SYNOPSIS :

Mariée à Arnaud, un riche et séduisant homme d'affaires, Emilie est venue faire des achats à Paris et tombe sur Diégo. Peintre aux tableaux parfois fort macabres, celui-ci est un ami d'enfance d'Arnaud et d'Anne, la soeur aînée d'Emilie. Ils bavardent, se séparent et Emilie se dirige vers le bureau d'Anne, à deux pas de là. C'est alors que, surprise, elle découvre la voiture d'Arnaud, alors que celui-ci lui a dit être à Roissy, et plus inquiétant, elle assiste à l'arrivée d'une ambulance et de la police : une jeune femme, Alexandra Martinez, a été assassinée à coups de couteau dans l'immeuble voisin de celui d'Anne. Très secouée, Emilie regagne la gentilhommière de son mari et reprend son occupation favorite : explorer les pièces de l'aile abandonnée du manoir. Et
d'un, apprend peu à peu que le meurtre d'Alexandra n'est que le premier d'une longue série et de deux, découvre que Diégo, Anne et son Arnaud chéri ne sont pas du tout les êtres qu'elle croyait connaître et pouvoir aimer sans restrictions. Bientôt le doute s'installe dans son esprit, puis c'est la peur au fur et à mesure que les meurtres se succédent et que les découvertes bizarres qu'elle fait dans le manoir et les mensonges des uns et des autres se multiplient. Elle commence à craindre pour sa vie. Atmosphères de plus en plus lourdes, descriptions précises des personnages, de leurs mensonges et de leurs craintes, Conte à rebours renoue avec l'écriture de La Mort des bois. La construction est très classique et devrait séduire les amateurs d'émotions fortes.
1 personne en parle

Emilie a épousé un riche homme d’affaires et vit dans son palais, une gentilhommière cossue retirée dans la campagne boisée. Elle est heureuse dans les bras de cet homme puissant aux yeux de loup mais s’ennuie ferme en son absence. Et ses absences ne manquent pas : son prince charmant a un travail prenant. Alors elle s’occupe comme elle peut et jette son dévolu sur l’aile abandonnée de ce palais démesuré et ses objets à l’abandon. Elle fait alors d’étranges découvertes, notamment celle d’un placard particulier, qui aiguillonnent sa curiosité encore un peu plus. Mais comme Charles Perrault l’a fort justement écrit dans « Barbe Bleue », « La curiosité malgré tous ses attraits, coûte souvent bien des regrets… »« Reflets de sang » s’apparente à un « Barbe Bleue » des temps modernes, avec une héroïne un peu cruche, Emilie, et sa sœur Anne, un prince puissant et riche, au passé aussi ténébreux et glaçant que son regard gris-bleu. L’humour en filigrane permet au lecteur (et à l’auteure) de prendre un peu de distance avec le glauque qu’on devine derrière toutes les avancées d’Emilie dans les dédales du palais, jusqu’au point de bascule qu’on attend avec impatience mais qui ne surgit, bien sûr, qu’en toute fin. Un polar prenant de bout en bout, même si la naïveté d’Emilie, détective du dimanche, peut parfois exaspérer ! Seraphita

Seraphita
29/12/12
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.33 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition