Remington

INCARDONA-J.

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 24/09/08
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
13,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Remington, philo : industriel américain resté célèbre pour ses carabines à chargement par la culasse et ses machines à écrire fabriquées, pour la première fois, en série. A coups de poings déterminés, les doigts pleins d'encre, le doux matteo greco est résolu à ne pas se laisser prendre au piège de la médiocrité. chômeur un jour sur deux, écrivain, vigile et boxeur le reste du temps, il a confiance : il a du talent. Un soir, à l'atelier d'écriture, il rencontre celle avec qui il veut tracer la route : elsa, une femme un peu sauvage, orgueilleuse et extravertie, aussi déterminée que lui. elle le fascine, il en tombe éperdument
amoureux. Hélas, il a perdu de vue l'essentiel : il faut être deux pour aimer. quand le roman d'elsa, à la réécriture duquel il a consacré tant d'heures, paraît avec succès sans même qu'il en ait été informé, quelque chose casse. elsa l'a trompé, elsa l'a trahi. elle lui a tout pris, tout volé. Alors matteo retourne à son entraînement. pour sortir de sa petite vie minable, cette fois les doigts couverts de sang. Ecrivain suisse né en 1969, joseph incardona a beaucoup voyagé et pratiqué de nombreux métiers. aujourd'hui professeur de sociologie de l'art, il anime des ateliers d'écriture. remington est son troisième roman.
1 personne en parle

Ce roman se lit dans le calme, à sa cadence lente et sans action trépidante. L'histoire elle-même ne nous surprend pas, le coup du pauvre type gentil mais niais qui se laisse entuber par une mante religieuse est assez commun. A ceci s'ajoute la trame du manuscrit volé par essence...Par bien des aspects, cette lecture est donc prévisible. Jusqu'au bout du tunnel, on suit son chemin et on n'en sort pas aveuglé. Ceci ne veut pas dire que c'est mauvais, trop copié ou souvent imité. On sue sang et encre, on a de la sympathie pour Matteo et on ressent toute sa frustration, sa jalousie et sa peine. On est complètement dans sa peau !Ce qui tient en haleine, dans ce roman plus noir que noir, c'est la tension qui ne lâche jamais sa prise, même dans les moindres détails, dans le dédale d'une vie courante ou l'accomplissement de gestes anodins, dans le cadre d'une routine. On s'attend toujours à être saisi à la gorge par je-ne-sais quelle harpie en folie au détour d'une rue, ou dans les rayons de la fnac ! C'est appliqué, au millimètre carré près. La violence est distillée au compte-goutte, elle n'intervient pas gratuitement. Elle n'est même pas assise, bien à l'aise dans les vicissitudes de cette histoire tordue. On sent qu'il faudra qu'elle intervienne tôt ou tard, rien ne nous surprend de toute façon ! Et pourtant, si. On a peut-être tenu la main de Matteo, on ne la lâche pas si facilement. Car c'est un personnage affable de prime abord, mais pas seulement. Froid, implacable, cynique et sans état d'âme. Et si on s'était gourré de victime sur toute la ligne ? A vous de voir.

Clarabel
20/02/09

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.39 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition