Retour a bagheria

MARAINI, DACIA

livre retour a bagheria
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 24/09/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
18,30 €

SYNOPSIS :

En 1947, la famille Maraini revient en Sicile, après une longue détention dans un camp de concentration japonais (voir Le bateau pour Kôbé). Ce livre de souvenirs d'enfance, Dacia Maraini (longtemps compagne d'Alberto Moravia) l'a écrit en 1993, c'est-à-dire avant Le bateau pour Kôbé. Ce fut un de ses plus gros succès de librairie. Elle y raconte son retour dans un environnement qu'elle ne connaissait pas (elle était partie à un an pour le Japon). C'est un très beau portrait de son père, l'anthropologue Fosco Maraini (alors que le Bateau est consacré à sa mère, surtout). Et c'est la description très sensuelle de la Sicile. Comme dans ses autres livres, Dacia Maraini mêle des descriptions très subjectives et affectives, à des analyses plus intellectuelles et sociologiques : elle procède ici
à un véritable tableau généalogique (elle remonte dans le temps, jusqu'à son ancêtre Marianna Ucria, qui lui inspirera un bestseller, du reste). Une famille aristocratique en pleine décadence, dans une province vouée aux requins spéculateurs. Elle décrit la corruption de ce monde peu scrupuleux. Mais la partie la plus intéressante du livre concerne la famille (notamment les tantes de l'auteur) et des souvenirs personnels (dont quelques scènes sexuelles traumatisantes avec des adultes). C'est un livre très personnel, mais aussi une approche historico-politique de la Sicile. Le style en est très agréable à lire, très fluide, tout en étant littéraire et en constituant un témoignage très singulier et très bien informé sur l'évolution de la Sicile depuis la dernière guerre mondiale.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.22 kg
  • Langage original : ITALIEN
  • Traducteur : NATHALIE CASTAGNE