Reve de fer

SPINRAD, NORMAN

livre reve de fer
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 02/02/06
LES NOTES :

à partir de
8,70 €

SYNOPSIS :

Et si, écoeuré par la défaite allemande en 1918, Adolf Hitler avait émigré aux États-Unis ? S'il s'était découvert une vocation d'écrivain de science-fiction ? S'il avait rêvé de devenir le maître du monde et s'était inspiré de ses fantasmes
racistes et belliqueux pour écrire Le Seigneur du Svastika, un roman couronné par de prestigieux prix littéraires ? Étonnante uchronie et terrifiante parodie, Rêve de fer est une dénonciation sans appel et sans ambiguïté du nazisme.
2 personnes en parlent

Il fallait oser faire un tel roman, Spinrad l'a fait. La prétendue œuvre d'Adolf Hitler s'il s'était reconverti en écrivain plutôt qu'en prétendant à la dictature. C'est bien sûr une œuvre qu'il faut lire au second degré voire plus. A la fois parodie de fantasy et critique de l'idéologie national-socialiste, Rêve de fer peut faire jaser.Spinrad en choisissant un héros grand, fort, d'une pureté génétique irréprochable, se moque des auteurs de fantasy qui ont l'habitude d'utiliser des héros présentant de tels stéréotypes. L’œuvre d'Hitler présente de nombreux défauts techniques, comme pour montrer que c'est l’œuvre d'un homme peu équilibré . Le héros arrive en ville réussit à monter une armée, à conquérir le pouvoir et à partir en guerre contre l'ennemi viscéral de l 'humanité pure. En un temps très réduit on passe d'une civilisation qui maîtrise à peine la vapeur à une qui sait créer des armes puissamment meurtrières et qui se lance dans la conquête spatiale.On retrouve tous les éléments qui ont fait le nazisme : les SS, les croix gammées, la volonté de mettre en place le règne d'une humanité génétiquement pure, l'exaltation de la puissance physique par le biais de la violence. Mais ces éléments sont réutilisés tellement de fois dans le roman que l’écœurement arrive assez vite, ensuite c'est l'ennui car à part parler de pureté génétique et de jouer au grand chef de guerre, le héros ne fait pas grand chose d'autre. Le schéma narratif est assez répétitif, effet voulu pour montrer que Hitler écrivain n'aurait pas été forcément un bon écrivain.Ce n'est peut-être pas forcément un grand roman de Norman Spinrad mais il a le mérite de susciter un étonnement et une réflexion.

Chiwi
18/02/13
 

En matière d'uchronie, l'idée de base est formidable: un roman censément écrit par un certain Adolf Hitler... Le tout est plus que convainquant, l'écriture composée par Spinrad reflète assez bien les aspects les plus connus de la personnalité d'Hitler, et notamment son obsession pour la pureté raciale, dont il est question à toutes les pages, l'exaltation de la force, la haine des Doms, (d'affreux corrupteurs dont la source d'inspiration n'aura échappé à personne), et surtout une certaine folie lyrique et effrayante qui se manifeste notamment dans le développement foudroyant du progrès technique. Bien sûr, Spinrad n'a rien créé ex nihilo et s'est inspiré de l'histoire (la vraie) pour développer les aventures du terrible Feric Jaggar, un colosse blond au rôle messianique auquel bien sûr s'identifie Adolf. Les autres personnages sont aussi transparents, tels Stopa (Röhm), Bogel (Goebbels), etc.Si l'histoire est passionnante dans sa première moitié il est cependant regrettable qu'elle s'enlise dans la seconde, après la prise de pouvoir de Jaggar. La lecture devient dès lors fastidieuse, se résumant à des scènes de bataille et de carnage. Jusqu'à la victoire ultime du peuple des "purhommes". Il est également dommage que Norman Spinrad, visiblement inquiet que des cons ne l'accusent d'être un sale nazi, ait pris tant de précautions pour que son livre soit pris au second degré, et notamment cette vraie fausse postface qui a au moins le mérite d'éclairer le contexte uchronique de l'écriture de ce vrai-faux livre.

sansnom
29/10/11
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.19 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : JEAN-MARIE BOISSIER

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition