Rever la palestine

GHAZY R

livre rever la palestine
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 31/10/02
LES NOTES :

à partir de
10,00 €

SYNOPSIS :

Elle était en branle la machine la machine de guerre ici aussi et voilà des mains, des bras, et les voilà tous qui prennent en main des pierres, des cailloux, ibrahim s'entendit hurler il haïssait ce hurlement parce que ce n'était pas un hurlement
d'homme c'était le hurlement de celui qui accepte la guerre, car désormais il a vu trop d'horreurs la guerre désormais est devenue partie de sa vie ibrahim voyait la guerre depuis qu'il était né et il la verrait jusqu'à la mort.
1 personne en parle

L’auteur est née en Italie de parents égyptiens. Elle n’a que quinze ans et publie ici son premier roman. Elle fait preuve d’une remarquable maturité dans le choix de son sujet.Le personnage principal est Ibrahim. Il a 31 ans lorsque commence le récit à la 3ème personne, construit en retours en arrière. Il fait partie de ces gamins grandis trop vite à cause de la guerre, qui n’ont jamais connu l’insouciance et la sérénité. Ibrahim est issu de parents ingénieurs : son père était palestinien, sa mère jordanienne. Il est né en Israël et a fait des études à l’université. Son père, Fathi, qui était muezzin et un homme courageux et respecté de tous, fut abattu par des soldats israéliens. Ibrahim avait alors vingt ans et depuis, il vit avec ce drame et la haine qui le nourrit. Après la mort brutale de son père, le jeune homme erre dans les villages de Gaza avec le Coran à la main. Dans l’un d’entre eux, il rencontre Nedal, un garçon de vingt ans avec lequel il devient ami. Ensemble, ils combattent l’ennemi, lapident des soldats israéliens et s’engagent dans l’Intifada et la lutte …Un roman bien écrit, en une sorte de prose poétique, qui accentue parfois la dureté du sujet. Avec Ibrahim, on pénètre au cœur du conflit israélo-palestinien, vu du côté palestinien. Cette nette prise de position pourra éventuellement déranger. Mais d’une manière générale, le propos est pessimiste, la haine et la violence que subissent tous les personnages, quel que soit leur côté, empêchent toute réflexion et tout espoir de règlement du conflit. C’est plutôt un constat d’impuissance et le sentiment d’être devant une impasse que l’on ressent ici. Catherine50

Catherine50
11/10/10
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie