Revue droit et cultures t.40; l'anthropologie juridique aux etat-unis ; autochtonie

REVUE DROIT ET CULTURES

livre revue droit et cultures t.40; l'anthropologie juridique aux etat-unis ; autochtonie
EDITEUR : HARMATTAN
DATE DE PARUTION : 15/01/01
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
20,85 €

SYNOPSIS :

L'anthropologie juridique aux Etats-Unis : Dans ce remarquable dossier, Carol J. Greenhouse nous rappelle l'attention ethnographique portée aux Etats-Unis par l'anthropologie du droit aux contextes sociaux, aux usages du droit, à leur histoire, aux phénomènes culturels et d'identité, au pouvoir de l'Etat et à la vie locale. Sally Falk Moore y a imprimé une influence spécifique en consacrant l'anthropologie juridique comme champ important, en plein développement, de l'anthropologie socioculturelle anglo-saxonne. Mettant la priorité sur l'organisation sociale, l'idéologie, le pluralisme, la dimension politique et l'étude événementielle du droit, S. F. Moore insiste sur la pertinence de l'Afrique pour l'anthropologie juridique en situation contemporaine. L'intérêt de la méthode anthropologique pour la connaissance du droit est illustré ici par plusieurs textes de cet auteur relatifs au temps et aux processus, au changement socio-juridique, aux droits de l'homme, suivis d'une bibliographie complète. Autochtonie
: de la prêtrise de la terre à la revendication identitaire : Avant de se tourner vers une actualité juridique brûlante : la revendication identitaire, le thème de l'autochtonie aborde pour commencer l'étude d'une prêtrise de la terre au Burkina Faso, dernier témoin, non négligeable, des pouvoirs anciens des premiers occupants du sol qui structurent toujours la vie sociale (B. Bayili). Dans le contexte actuel de mondialisation, l'autochtonie se construit et se revendique aujourd'hui dans un cadre international (1. Duplessis). Elle oblige aussi à repenser la place du droit dans les processus d'émancipation, avec l'exemple de la Guyane (D. Peyrat), et à poser le problème de la propriété des spécificités culturelles et artistiques autochtones face aux emprunts faits par le monde dominant environnant (J.-F. Gaudreault-DesBiens). Ces travaux rappellent que l'autochtonie pose la question essentielle du respect de l'autre dans diverses situations de domination post-coloniale.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 16.00 cm
  • Poids : 0.43 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition