Richesses du livre pauvre

LEUWERS, DANIEL

livre richesses du livre pauvre
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 09/10/08
LES NOTES :

à partir de
15,00 €

SYNOPSIS :

La tradition des livres enluminés est séculaire. Elle a trouvé un relais, du temps de Mallarmé puis d'Apollinaire et des surréalistes, dans les livres d'artistes, dont le destin a souvent été de rejoindre les étagères ou les coffres des bibliophiles. Le livre pauvre est certes un livre d'artistes, mais qui obéit à une double exigence : les ouvrages, qui associent le texte manuscrit d'un écrivain et l'illustration originale d'un peintre, sont tous " hors commerce " et leurs exemplaires en nombre très réduit (de deux à sept). Destiné à être montré au public le plus large, le livre pauvre est paradoxalement un livre de bibliophilie qui se refuse aux bibliophiles. Si on le qualifie de " pauvre ", c'est parce qu'il se passe des relais habituels - avec lui, point d'imprimeur, point de graveur ni de lithographe, point d'éditeur, point de diffuseur. II s'affranchit allégrement de toutes les barrières pour s'adonner à
l'échange, à la confrontation, au métissage. René Char avait réalisé des " manuscrits enluminés " avec les plus grands peintres de son temps (de Braque et Picasso, à Alexandre Galperine). Ami et confident du poète, Daniel Leuwers a repris son flambeau en associant une pléiade de poètes - et parfois de romanciers - à leurs " alliés substantiels ". Du côté des écrivains, les plus affirmés - Fernando Arrabal, Michel Butor, Alain Jouffroy - tendent la main à la génération des Bernard Chambaz, Guy Goffette, Henri Meschonnic, André Velter, parmi tant d'autres. Quant aux peintres, ils ont pour noms Pierre Alechinsky, Georges Badin, Béatrice Casadesus, Erré, Philippe Hélénon, Michel Nedjar, Claude Viallat, André Villers, Yuki... Le livre pauvre est un livre riche - et qui s'enrichit du regard des autres, hors des huis clos stériles. Avec lui, comme l'écrivait René Char, " toute la place est pour la beauté ".
2 personnes en parlent

richesses du livre pauvre Le choix de nommer pauvre le livre à deux voix et quatre mains, celles du poète avec son écriture manuscrite et celles du peintre, ressemble à un paradoxe. Quoi ! De grands artistes feraient-ils de tels livres alors que leurs œuvres atteignent des sommes élevées aujourd’hui ou demain ? De grands artistes utiliseraient –ils de pauvres moyens ? En fait l’auteur, universitaire lui-même poète, déclare pauvres ces livres faits à très peu d’exemplaires (7 au plus) car ils sont introuvables en librairies ou chez les courtiers, délibérément « hors commerce », destinés à l’échange entre amis et à l‘exposition pour le plus grand nombre de visiteurs. Cette pauvreté de visibilité et de circulation les rend précieux et sans prix.La publication reproduit environ 150 de ces livres.

beraud@archimed.fr
13/12/15
 

richesses du livre pauvre Le choix de nommer pauvre le livre à deux voix et quatre mains, celles du poète avec son écriture manuscrite et celles du peintre, ressemble à un paradoxe. Quoi ! De grands artistes feraient-ils de tels livres alors que leurs œuvres atteignent des sommes élevées aujourd’hui ou demain ? De grands artistes utiliseraient –ils de pauvres moyens ? En fait l’auteur, universitaire lui-même poète, déclare pauvres ces livres faits à très peu d’exemplaires (7 au plus) car ils sont introuvables en librairies ou chez les courtiers, délibérément « hors commerce », destinés à l’échange entre amis et à l‘exposition pour le plus grand nombre de visiteurs. Cette pauvreté de visibilité et de circulation les rend précieux et sans prix.La publication reproduit environ 150 de ces livres.

Format

  • Hauteur : 28.00 cm
  • Largeur : 21.20 cm
  • Poids : 1.05 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition