Rideau de verre

FERCAK, CLAIRE

livre rideau de verre
EDITEUR : VERTICALES
DATE DE PARUTION : 30/08/07
LES NOTES :

à partir de
10,50 €

SYNOPSIS :

'Les taupes ne creusent plus sous terre depuis qu'elles ont perdu l'odorat. Elles ont été asphyxiées, coincées dans leurs propres galeries. Leurs museaux ont cessé de s'allonger en boutoir, leurs petits yeux se sont vidés,
et leurs ongles tranchants ont été limés jusqu'à entailler les articulations de leurs mains fouisseuses. Les fontaines sont muettes, leurs abajoues sont gonflées, engorgées de pissenlit. Papa et moi sommes morts ici.'
1 personne en parle

Ce livre est une véritable déception, je ne sais pas pourquoi j’en attendais beaucoup de lui. J’aime les livres un peu tiré par les cheveux, originaux, et un peu cinglé (même les fois où on se demande ce que l’auteur a pu fumer). C’était ce genre de livre, sauf que c’était trop. L’histoire en elle-même est peut-être bien, mais je ne me suis pas sentis dedans, le système d’écriture n’a pas du tout fonctionné sur moi, si bien que j’avais juste hâte de le finir pour lire autre chose. Heureusement il est court, j’aurais pas tenu longtemps. Les phrases sont dans le désordres, il y a des mots qui manquent, le Je et le Elle sont mélangés, pas de guillemet pour les dialogues (ça c’est ce que j’ai encore trouver de mieux), tout est écrit dans le désordre (des fois elle a 6 ans, des fois 20, des fois 13, c’est selon comment les souvenirs lui reviennent). Je me suis demandée quelle âge elle avait au final, c’est juste complètement tordue, si bien qu’à la fin je n’étais plus sûre de savoir si elle délirait complètement ou si elle avait vraiment vécu ce genre de choses. Pourtant c’est intéressant, on sait qu’elle est malade et que son père était maltraitant avec elle, la punissant pour rien, lui interdisant de faire des choses qu’elle devrait avoir le droit de faire, et si j’ai bien compris à un moment il essaie de la noyer. Elle se retrouve dans un institut, et nous crache ses mots comme il lui vienne. Certaines tournures de phrases m’ont gonflé et pourtant y a des bonnes idées, mais parfois le style devient trop compliqué soit dans les mots choisis, soit dans le fait qu’il est tout mélangé. Au final j’en garde une mauvaise impression et je n’ai pas aimé (puis faut dire que j’ai pas compris grand chose, alors est-ce moi qui suis vraiment bête ou le livre qui est dur à comprendre?) En tout cas, ce n’est pas le genre de livres que je conseillerais, sauf aux esprits les plus tordus (et d’habitude j’ai ce genre d’esprit, mais là j’ai trouvé ça imbuvable). Je continue à penser que l’idée était bonne mais que c’est définitivement TROP. Ca se mélange et au final on ne sait plus où on en est. C’est peut-être une manière de rentrer dans la tête de la narratrice, mais moi ça m’a juste donné mal au crâne et envie de jeter le bouquin. Je suis donc passé complètement à côté de cette lecture. Dommage.

lasurvolte
08/02/12
 

Format

  • Hauteur : 20.40 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition