Rien a craindre

BARNES, JULIAN

livre rien a craindre
EDITEUR : MERCURE DE FRANCE
DATE DE PARUTION : 12/02/09
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
23,40 €

SYNOPSIS :

" Guimauve "... C'est une façon de voir les choses, parce que croire ou ne pas croire en Dieu, et en une vie après la mort, débouche assez vite sur une autre question essentielle : faut-il avoir peur de la mort ? Dans ce livre, qui n'est ni un roman, ni un essai, ni à proprement parler une autobiographie, Julian Barnes va interroger ses amis de toujours, Montaigne, bien sûr, Jules Renard, évidemment, Arthur Koestler, Somerset Maugham, des
poètes, des musiciens mais aussi ses parents et son frère, un des plus grands spécialistes d'Aristote, qui vit aujourd'hui en France. Tous ont beaucoup de choses à dire, parfois très inattendues et savoureuses, sur ce sujet a priori austère, et le lecteur se surprendra à éclater de rire plusieurs fois. Alors, effectivement, rien à craindre, chacun aura sa lecture personnelle d'un livre pétri d'intelligence, de culture et d'humour.
1 personne en parle

"Les gens disent à propos de la mort : il n'y a rien à craindre. Ils le disent vite, sans insister. Maintenant, redisons·le, lentement, de cette façon : il y a RIEN à craindre" (JB - Journal).La peur de la mort est-elle indifféremment ressentie par le croyant et l’incroyant ? La promesse d’une vie après la vie permet-elle de franchir le seuil sans angoisse ?Julian Barnes avoue ressentir cette peur parfois violemment. Il s’interroge, interroge son frère philosophe. Ni l’un ni l’autre ne croit en Dieu. Enfin l’un est athée, l’autre agnostique.Pour eux, il y a rien à craindre, sans la négation avant le y… Rien, néant… Termes résolument difficiles à envisager pour les humains que nous sommes.Il s’en va interroger les grands auteurs, souvent français car il est un francophile avéré, les philosophes grecs, il part en quête de pensées, de réflexions, d’anecdotes. Epitaphes, dernier message avant le trépas, dernier instant de conscience… Il invite sa famille, ses amis, convie ses souvenirs...Nous envisageons toujours la mort en tant que vivant, comment faire autrement ! Se préparer à elle, y penser quotidiennement comme non seulement une éventualité, mais une incontournable vocation ! Car n’oublions pas que chacun d’entre nous a 100% de chance de mourir un jour ! Et Dieu dans tout ça ? Observateur ironique de se création semant nos parcours d’embûches et de désordre pour se distraire un peu de son éternité ? D’autres pistes bien sûr sont proposées au lecteur !Le ton n’est en aucun cas dramatique et Julian Barnes mène une réflexion intelligente et délicieuse sur ce moment particulier de la vie à l’instant mystérieux où elle nous quitte pour faire de nous… non plus des êtres, mais des corps. Consultez le commentaire complet sur mes carnets.http://www.mondalire.comhttp://www.mondalire.com/bloghttp://www.mondalire.com/mots_d_ellehttp://www.mondalire.com/inspirations.htm

un flyer
24/03/09

Format

  • Hauteur : 20.60 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.29 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : JEAN-PIERRE AOUSTIN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition