Riwan ou le chemin de sable

BUGUL, KEN

livre riwan ou le chemin de sable
EDITEUR : PRESENCE AFRICAINE
DATE DE PARUTION : 15/03/99
LES NOTES :

à partir de
18,60 €

SYNOPSIS :

Dans un récit bouleversant et puisé aux sources d'un vécu authentique, ce livre raconte des destins croisés de femmes africaines prises dans des relations monogamiques " modernes " ou polygamiques " traditionnelles ". Intellectuelle, " évoluée " sans vraiment être heureuse de l'être, malgré de grandes illusions initiales, la narratrice-personnage devient la 28e épouse d'un marabout dont elle s'était d'abord prise d'amitié et qui habite un village quelque part dans le centre du sénégal. mariage qui ne sera rompu que par la mort de ce dernier. a travers la quête éperdue du personnage central pour retrouver une identité reconstruite, apaisée et réconciliée avec elle-même, il y a pour la première fois une réflexion
lucide et sans complaisance sur le féminisme. Beaucoup de préjugés, d'opinions reçues sur la condition des femmes africaines sont bousculés, disséqués sans pitié. Dans ce chemin de sable dont l'auteur nous invite à suivre la trace, il y a une réflexion paradoxale et courageuse, sur les traditions africaines, sur la polygamie, sur la monogamie, l'aliénation, la séduction, la vie et la mort. Qu'il soit ravi oú offusqué, aucun lecteur ne sort intact de cette lecture, car jamais, une romancière africaine n'est allée aussi loin dans l'assomption totale de sa féminité. Que ce livre flamboyant, alerte et sans fioritures, ait pu être écrit par une femme africaine, est déjà en soi un événement. Hamidou dia.
1 personne en parle

Voici un roman émouvant, dans lequel l’auteur nous fait partager le destin de plusieurs femmes au cœur du Sénégal. La narratrice, après avoir longtemps vécu en France, revient au pays en quête d’identité. Elle finira par épouser (de son plein gré), le Marabout du village et deviendra ainsi sa 28è femme. Rama, jeune fille de 17 ans est remise par son père au même Marabout en signe d’allégeance et sera privée des cérémonies traditionnelles du mariage. Au-delà du roman, Ken Bugul nous propose une réflexion très forte sur la polygamie, l’amour et les coutumes africaines ; elle renverse les clichés européens selon lesquels la polygamie opprime fatalement les femmes « Ah ! Que de gens avaient vécu dans le bonheur avant qu’on ne leur dise que ce n’était pas ainsi qu’il fallait vivre ! ». Elle adresse ainsi un message aux occidentaux qui veulent imposer en Afrique un système « moderne », censé représenter le mode de vie idéal. Si le début du roman paraît un peu confus, on se laisse vite, passés quelques chapitres, séduire par ce monde où domine la sensualité des femmes : on sent presque leur parfum envoûtant à chaque page...

fabula
13/05/12
 

Format

  • Poids : 0.40 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition