Robe de marie

LEMAITRE, PIERRE

EDITEUR : CALMANN-LEVY
DATE DE PARUTION : 07/01/09
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Il n'y a qu'une seule maladie mentale : la famille. Évidemment, je m'y attendais puisque j'en suis l'auteur mais... à ce point-lâ ! Quelle vision, c'est à peine croyable... Son mari n'est plus que l'ombre de lui-même. Les vertèbres ont dû être salement touchées. Il doit maintenant peser dans les quarante-cinq kilos. Il est tassé dans son fauteuil, sa tête est maintenue à peu près droite par une minerve. Son regard est vitreux, son teint jaune comme un coing. Et il est tout à fait conscient. Pour un intellectuel, ça doit être terrible. Quand
on pense que ce type n'a pas trente ans, on est effaré... Quant à elle, elle pousse le fauteuil avec une abnégation admirable. Elle est calme, son regard est droit. Je trouve bien sa démarche un peu mécanique mais il faut comprendre : cette fille a de gros soucis... En tout cas, elle ne tombe pas dans la vulgarité : pas d'attitude de bonne soeur ou d'infirmière martyre. Elle serre les dents et pousse le fauteuil, voilà tout. Elle doit pourtant réfléchir et se demander ce qu'elle va faire de ce légume. Moi aussi d'ailleurs.
37 personnes en parlent

Prévoyez un week-end calme pour ouvrir ce livre. Envoyez vos enfants chez votre mère et votre homme à une compèt de rugby avec ses copains. Enfermez-vous chez vous, toute seule. Achetez-vous de la tisane et du chocolat. Gardez éventuellement le chat.Et lisez ! Et flippez ! Car vous allez stresser, oui, avec ce thriller psychologique qui va vous tenir en haleine du début à la fin... Le titre déjà, pourquoi ce marié sans e, en robe, qu'on ne comprend qu'en cours de lecture et qui m'a donné envie d'ouvrir ce roman ?Alors voilà, quelques mots, mais pas trop car je ne voudrais pas gâcher votre plaisir de lecture. Sophie est folle. Cest une jeune femme d'un milieu bourgeois, jolie, intelligente. Mais elle est folle. Elle a des absences, des oublis, des crises. Et quand elle se réveille, les cadavres autour d'elle baignent dans leur sang. Elle tue, mais sans en être consciente. Les morts s'accumulent dans son sillage -vous êtes toujours là ?-, sa belle-mère, son mari, l'enfant dont elle avait la garde... Suite sur Les lectures de Lili Liliba

liliba
21/12/09
 

Polar redoutable, des chapitres courts qui laissent monter la pression. On sombre peu à peu dans la folie avec Sophie dans le premier chapitre; on fait connaissance avec Frantz au second; on continue la spirale infernale au troisième jusqu'à la fin.... difficile d'en dévoiler plus sous peine de gâcher le suspens !

toutatys
19/03/13
 

Un roman haletant sur la manipulation et la folie. Je regrette simplement que la fin soit si lente à élaborer. Et que Frantz détaille tant ses agissements, avec cette précision si malsaine. C'est parfois insupportable ce tête à tête avec lui.

Praline
29/04/11
 

J’ai été très surprise par le style d’écriture du début du livre. Des phrases très courtes qui se limitent souvent à sujet-verbe-complément, efficaces et brutales. On plonge de suite dans l’ambiance…~~ Faisons connaissance avec Sophie ~~ La première partie nous plonge dans l’inconnu. On n’arrive pas à comprendre ce qu’il se passe dans la vie de Sophie. Elle est folle. Elle oublie qu’elle tue des gens. L’écriture à la troisième personne nous plonge dans la distance qu’à Sophie avec ses actes oubliés. Elle tente de reconstruire sa vie, mais sa « folie » la rattrape et l’empêche parfois d’avancer. La police aux trousses, elle mène délicatement sa barque de fugitive et se fond dans la masse…~~ Puis avec Frantz ~~ Ou plutôt le journal de Frantz. Contrairement à la première partie, le récit est ici à la première personne. Frantz a un objectif dans la vie, et il y met tout son cœur et tout son argent. Ce personnage m’a beaucoup fait sourire par ses réflexions et sa manière de penser. Il a sa logique, est elle est somme toute assez… logique.~~ Et leur rencontre ~~ Elle occupe les deux dernières parties du livre. Mes doigts brûlent de ne pas pouvoir vous révéler ce qu’il s’y passe, mais j’ai tellement apprécié cette découverte que je ne peux pas vous voler ces moments. Toujours est-il que la folie n’est peut-être pas là où on le pensait…~~ Petit bilan ~~ ..... Piiiiiiika !

Piika
29/01/11
 

Savannah, une jeune fille française mais qui vit à Londre est une passioner de la mode! Une fois alor qu'elle participe à un concours, tout par en vrille!! Quelque temp aprés elle participe à un autre consours! pour rencontrer une grande star du stylisme pendant 5 jours!! Parviendra -t-elle à gagner et surtout à ses fin?Pour le savoir lisez le livre!J'ai trouver le début du livre trés prenant, je ne l'ai aps fini, mais j'espére qu'il vous plaira autant qu'a moi! Avec quelque croquis de mode ce livre est exactement fait pour vous, jeune fille, aimant la mode! Alors lisez ce livre et croquez le a pleine dents!! :) ptitemissgege

ptitemissgege
14/12/10

Un excellent thriller ! palpitant jusqu'au bout quand rien ne se dévoile tout de suite, avec une trame narrative originale et une écriture concise qui nous fait entrer parfaitement dans l'esprit torturé des personnages. A lire pour les amateurs du genre ! Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.Jules Renard

lucky44
25/09/10
 

Incroyable et espérons-le pas vrai Sophie, jeune femme de trente ans, est marié, a un travail intéressant ; elle a tout pour être heureuse mais va doucement mais sûrement perdre des objets qui refont surface, oublier des évènements pourtant très graves.Un thriller au suspense haletant et dans lequel la victime devient bourreau. Un thème récurrent dans les ouvrages de P. Lemaitre.

beraud@archimed.fr
20/05/16
 

Sophie est atteinte de "folie", on l'apprend sans ambages, ça peut choquer à l'heure du politically correct où on emploie plus volontiers les termes de schizophrénie, d'amnésie... Elle perd ses affaires, les retrouve, se trompe de date, commet de grosses bévues professionnelles... Mais surtout, elle sème la mort à peu près partout où elle passe, volontairement ou non : tantôt elle est victime d'étranges malaises à l'issue desquels elle se retrouve avec un cadavre sur les bras, tantôt elle tue pour se venger... Sophie se retrouve donc rapidement traquée par la police, ne cesse de changer de domicile, d'emploi, jusqu'à ce qu'elle trouve un stratagème pour être enfin à l'abri des recherches...Un thriller où j'ai éprouvé un ennui croissant jusqu'au premier tiers. Sophie me semblait en outre de plus en plus antipathique, monstrueusement froide et calculatrice (cf. rencontres avec le sergent-chef), j'ai failli abandonner... jusqu'à ce qu'il me semble (à tort finalement) comprendre l'explication du titre... Et puis un rebondissement inattendu est survenu, une éventualité que j'avais très vaguement envisagée au début, et là, le suspense m'a happée, le 'Pourquoi ?' m'a taraudée... L'ouvrage est composé de quatre parties, chaque nouveau chapitre donne un regain d'intérêt à la lecture, on est de plus en plus captivé. J'ai donc passé un excellent moment avec les 170 dernières pages, mais je reste quand-même mitigée sur ce thriller pour quatre raisons : l'ennui éprouvé au début, le manque d'empathie avec le personnage principal Sophie, l'invraisemblance de la deuxième partie, et puis un élément très important du dénouement trop proche du mobile d'un excellent thriller... Canel

Canel
31/01/16
 

Cette lecture fut pour moi un vrai coup de coeur. Un bon thriller diabolique avec une fin stupéfiante.Le livre est construit en 3 parties. Dès le début, on se retrouve dans la peau du personnage principal à savoir Sophie. Dès le début du livre, on vit dans l'angoisse grâce à un style de phrase utilisé qui nous fait ressentir la pensée de Sophie. On vit le trouble de Sophie, ses situations délicates où elle se retrouve. Elle cherche à échapper à sa folie et pour réussier souhaite changer de vie et se marier pour échapper à la police. L'auteur nous emmène, dans la deuxième partie du livre, à comprendre le comportement de Sophie, l'acte déclencheur de sa folie. Sa vie est reprise depuis le début, sous un angle différent, très surprenant. Malgré cette deuxième partie, la troisième partie nous dévoile une fin originale et le titre du livre prend tout son sens.Cette première lecture de cet auteur m'a donné envie d'en lire d'autres. Le livre Alex se trouve dans ma PAL.Si vous aimez lire des thriller psychologique et être surpris à chaque instant je vous le recommande chaudement. N'hésitez pas à me laisser votre avis !!! edwige

Edwige
27/12/15
 

Roman psychologique captivant! Vraiment Pierre Lemaitre excelle en ce genre.Marié, sans e ne m'avait pas frappée=un indice manqué.Sophie se sent sombrer dans la folie; peu à peu cela devient très grave puisqu'elle semble avoir tué à plusieurs reprises sans en avoir le souvenir. Elle va fuir ce passé mais il la rattrapera !;Le journal de Frantz explique et rend le thriller à la limite du supportable. Du grand art! berthe

afbf
07/05/15
 

Pierre Lemaitre est à nouveau parvenu à me surprendre avec ce 2ème roman que je lis de lui. Sophie sombre petit à petit dans la folie depuis des mois, des années. Elle a des absences et quand elle se réveille, elle découvre des corps à côté d'elle. Elle ne s'en souvient pas mais elle est la seule qui puisse en être la cause. À nouveau une écriture originale, à nouveau des personnages riches et à nouveau un fin difficile à prévoir. J'adore ! Médiathèques du Mélantois

Sophie se réveille un matin, et découvre le corps sans vie de Léo, un petit garçon dont elle est la nurse. En dépression depuis de nombreux mois, ne se souvenant pas de la nuit qu'elle vient de passer et doutant affreusement d'elle-même et de ses pulsions, Sophie panique. Elle pense qu'elle est coupable. Que c'est elle qui a tué Léo. Elle prend la fuite. Petit à petit, on découvre le chaos de sa vie, et ce qui l'a amenée peu à peu vers la folie...Si vous voulez un roman qui vous glace le sang et qui vous tient en haleine jusqu'au bout, je vous recommande vivement celui-ci ! L'ambiance est malsaine à souhait et l'auteur nous fait sans cesse basculer dans l'horreur. Mais surtout, cette histoire est incroyable et surprenante. Je n'en dis pas plus pour ne rien vous dévoiler, donc faites-moi confiance, tout simplement : vous allez adorer frissonner à la lecture de ce roman qui jouera avec vos nerfs et votre raison. Bon, j'avoue que tout n'est pas parfait (le dialogue de fin est sans doute un peu raté), mais globalement, c'est vraiment captivant. En plus c'est un roman plutôt court, donc aucune raison de rechigner : lisez-le ! Lili Miaou

lilimarylene
27/05/14
 

Robe de Marié est un thriller époustouflant dans lequel Pierre Lemaitre met en scène la fuite en avant de Sophie, jeune femme dépressive, qui pleure tout le temps, perd la mémoire, égare les objets, mélange les dates de son agenda et a des absences. Est-ce pendant une de ses absences qu’elle a étranglé le petit garçon dont elle a la charge ? Toujours est-il qu’elle ne voit qu’une solution : la fuite. Fuite éperdue, désespérée, frénétique, au cours de laquelle elle va se retrouver à la tête de plusieurs autres assassinats.Changement d’identité pour fuir la police qui est sur ses traces, rencontre avec Frantz, personnage aussi attachant qu’inquiétant, on croit alors que tout va se calmer. Mais au contraire, on va de rebondissement en rebondissement. Des changements de narrateur permettent petit à petit de comprendre l’incompréhensible et de supporter l’insupportable.Le style de Lemaitre, sans être trop travaillé est riche et loin du style narratif linéaire des romans policiers classiques.Le lecteur doit être un peu masochiste pour lire un roman aussi angoissant qui le tient en haleine jusqu’au bout. Monsieur Lemaitre, c’est du grand art !

Ludeca
25/05/14
 

Obe de marié est un thriller qu’on ne lâche pas tant que sa lecture n’est pas terminée ! Pierre Lemaitre arrive à nous emporter dans cette histoire malsaine comme Frantz emporte Sophie dans la folie….Le livre est composé de quatre parties : les deux premières racontent la même époque mais avec deux points de vue différents (Sophie puis Frantz), les deux dernières narrent la relation Sophie-Frantz conjointement et nous permettent de glisser vers le dénouement. Ce roman psychologique est machiavélique à souhait et le lecteur se demande tout au long de sa lecture ce qu’il ferait si ça lui arrivait… C’est un récit efficace, ryhtmé, à l’écriture fluide mais qui est totalement angoissant surtout que les situations sont plausibles !Robe de marié est le premier livre de Pierre Lemaitre que je lis mais sûrement pas le dernier tant j’ai dévoré celui-ci !

AlteaAitana
30/01/14

Sophie, baby sitter d'un petit garçon, est obligée de fuir quand elle découvre celui-ci mort étranglé dans son lit... Est ce elle qui a commis ce meurtre ? Devient-elle folle ? Depuis quelques temps sa vie est semée d'accidents et de meurtres... et ses pertes de connaissance qu'elle n'explique pas ? Voici comment commence le roman de Pierre Lemaître. Et ce n'est que le début. Polyphonique ce thriller nous raconte la fuite de Sophie mais aussi son passé et comment elle en est arrivée là. Elle qui quelques mois auparavant vivait une vie tranquille et heureuse avec son mari. Voilà un thriller qui m'a glacé le sang et m'a mise mal à l'aise. Pierre Lemaître a indéniablement un talent de conteur, et son roman se lit très facilement comme un scénario. L'intrigue est tout aussi prenante que glaçante. Le suspens est au rendez-vous et ce jusqu'à la fin à laquelle je ne m'attendais pas.

Elfe912
26/09/13
 

Sophie est une trentenaire déboussolée, qui erre confusément dans les dédales d’une existence qui lui échappe, irrémédiablement. Et pourtant, sa vie d’adulte démarrait plutôt bien : un job rémunérateur, un mariage plutôt réussi, un père aimant et proche… Et puis, à un moment donné, les certitudes ont basculé, doucement d’abord : quelques oublis çà et là, rien de bien grave, mais quand le doute s’installe, quand la raison commence (même juste un peu) à vaciller, la spirale sombre de la folie est en route. Et avec elle, la mort n’est plus très loin…« Robe de marié », c’est d’abord un titre dont le masculin « marié » interpelle, mais pas seulement : la première partie, intitulée sobrement « Sophie », déconcerte tant on ne parvient pas à saisir le mal dont souffre cette femme ni sa situation. Et puis, vers la fin de cette partie, la mécanique « lemaitrienne » s’enclenche, et nous voilà happé dans l’engrenage infernal du suspens, des retournements alambiqués mais peu prévisibles, et l’on tourne les pages sans plus pouvoir s’arrêter. Progressivement, les morceaux du puzzle se mettent en place, se reconstituent, et la « robe de marié » prend sens et forme : c’est un policier très tordu, d’une noirceur implacable, glaçante et tout bonnement génial ! Seraphita

Seraphita
22/09/13
 

C'est un roman que j'avais noté dès la parution des premières critiques sur la toile, sa lecture est donc une bonne chose de faite. Mon avis sur ce texte est relativement mitigé. Après un début des plus laborieux, j' ai été près d'abandonner tout de même, au détour d'un chapitre une sorte de déclic a eu lieu. Certes ce n' était pas encore le grand amour mais plus une séduction et une curiosité pour la façon dont l'intrigue allait se développer.Je n'ai pas trouvé l'écriture extraordinaire, l'histoire avance parfois rapidement parfois de manière beaucoup plus laborieuse. Au final, heureusement que l'idée était un peu originale. Je suis assez négative mais cela fut tout de même une lecture simple et rapide. Je comprends qu'il puisse plaire, pour ma part je ne suis pas complétement convaincue.

Lacazavent
14/05/13
 

En bref, un auteur de talent qui, malgré un début assez flou, a réussi à me faire entrer dans son intrigue et à me méfier de ses personnages à double (triple?) facette... Un thriller plutôt psychologique où les actions ne sont pas le sujet principal mais plutôt le prétexte au déroulement d'un plan malveillant !

RizDeuxZzZ
15/12/12
 

Je vais délibérément faire court pour ne pas vous en dire trop et dévoiler ainsi le sel de ce roman qui vous harponne pour ne vous lâcher qu’à la dernière page.Dès les premiers mots, on est pris dans le tourbillon des pensées de Sophie. Le passé et le présent se mêlent à des excès de folie dont on ne comprend pas le sens. Et si j’ai eu un peu mal à apprécier le personnage au départ, la suite m’a davantage permis de m’y identifier. A la découverte de l’origine des distractions de Sophie, je suis restée sans voix, hypnotisée par ce qui se déroulait sous mes yeux. L’auteur nous met en position de témoin, dans le rôle très inconfortable d’observateur totalement impuissant. On suit le raisonnement d’un esprit torturé et guidé par la haine ainsi que celui, complètement perdu et aux abois, de Sophie. Sur le thème de la manipulation psychologique, Pierre Lemaitre nous offre un roman de premier choix. Rythme soutenu et courses folles nous poussent à tourner frénétiquement les pages de Robe de marié pour (enfin !) trouver la paix de la dernière page… et l’explication du titre. Effrayant et angoissant, tellement cette histoire est réaliste et… concevable. Carnet de lecture

Carnetdelecture
24/10/12
 

Plusieurs personnes m'ont recommandé de lire Pierre Lemaitre et m'ont vanté ses talents dans le domaine du thriller. J'ai eu l'occasion de lire Robe de Marié, chose faite en moins de 24 heures !Sophie se sait folle, elle oublie tout : où elle met ses affaires, ses rendez-vous et autre. Son cerveau est un véritable fouillis et l'auteur arrive à décrire son quotidien de telle sorte qu'on ressent totalement son désordre mental. Elle a la garde d'un petit garçon dont les parents sont occupés par le travail. Excédé par l'un de ces caprices, elle le gifle. Le lendemain matin, en se rendant dans sa chambre elle le trouve, mort, étranglé par le lacet de chaussure de Sophie. Elle prend alors la fuite, terrifiée et sans le moindre souvenir de ce meurtre.Le thriller est scindé en plusieurs points de vue. Vers la moitié du livre on sait donc ce qu'il se passe réellement. La surprise réside dans les réactions des personnages. Je suis une addicte de thrillers, j'adore ce genre littéraire ! Dès le début, le livre est dérangeant et sombre. On subit la folie de Sophie en spectateur impuissant avec une certaine fascination morbide.Le titre en lui-même porte un sens précis et je le trouve extrêmement bien choisi.Je conseille Robe de Marié à un public averti qui a envie de frissons, je lirai à coup sûr d'autres livres de l'auteur !

Tchoups
13/08/12
 

Sophie est folle. Sa folie s'est installée petit à petit, insidieusement. Un objet rangé dans un endroit incongru, la voiture qu'on croyait garée dans une rue mais qui est ailleurs, une réservation pour une pièce qu'on annule sans raison, une erreur de dossiers au bureau...des petits faits sans importance qui, accumulés, ont fini par bouleverser sa vie. La folie s'est installée pour atteindre son paroxysme le jour où Sophie se réveille serrant dans ses bras le corps mort de l'enfant dont elle avait la charge. Même si elle ne s'en souvient pas, tout indique qu'elle l'a tué. Il lui faut fuir. Mais comment cette jeune femme équilibrée, bien dans sa vie, bien dans son couple, en est-elle arrivée là? Pourquoi une telle folie? Une telle descente aux enfers? Sophie va tout faire pour répondre à ces questions.Un thriller psychologique qui m'a emportée dès les premières pages! Cette histoire machiavélique au suspense haletant se lit d'une traite, pas de temps mort, pas un instant pour reprendre son souffle. La construction est très originale et nous mène vers la compréhension de toute l'horreur et la perversité de ce que vit Sophie. Pierre LEMAITRE a réussi là un excellent livre à lire, à dévorer même! Je n'avais jamais lu cet auteur mais je compte bien le suivre de très près.

un flyer
20/03/12

Ce thriller, j'en ai beaucoup entendu parlé ; surtout en bien puisqu'il a été le coup de coeur de beaucoup de lecteurs. Il ne faut rien de plus pour me décider à le sortir de ma PAL.Premièrement, la couverture. Je la trouvais plutôt sympathique avant la lecture. Je la trouve juste parfaitement adaptée au récit après la lecture. Elle dévoile finalement tout son mystère.Idem pour le titre, qui me plaisait plus ou moins, mais en tout cas qui ne me parlait pas du tout. Le sens se révèle à la toute fin de livre.Mon entrée dans l'histoire a été un peu dure. Ce n'est pas que l'intrigue ne commence pas tout de suite : au contraire, le lecteur est tout de suite pris d'angoisse. Non, il s'agit plutôt de la synthaxe. Un phrasé vraiment très haché, parfois presque incohérent : l'auteur nous transmet ce qu'il se passe dans la tête de son héroïne. Son héroïne qui se croit folle et que l'on croit aisément. Le procédé choisit est donc vraiment subtil et particulièrement intelligent. Mais alors au début, ça a été assez dur pour moi et l'angoisse m'a immédiatement prise. Je me suis dit que ce thriller allait être psychologique au possible et donc dérangeant.Et puis on arrive dans la deuxième partie de l'histoire et là, après l'angoisse et l'horreur, je suis abasourdie. L'auteur nous dévoile le pourquoi de l'état de Sophie. Grosse claque. On change de style de narration : on passe à une sorte de journal intime. Je me suis dit que l'auteur a imaginé un scénario angoissant au possible. Et c'est vraiment à partir de cette partie (120ème page environ) que j'ai eu envie de tourner les pages sans m'arrêter pour connaître l'issue du roman.Et puis, hop, cent pages plus loin, de retour à un récit sous forme basique. J'ai adoré la façon dont Pierre Lemaitre amène son lecteur à la compréhension de l'intrigue. Et puis surtout, à la sortir du livre je me dis "Quel film cela ferait !". Et très franchement, si ça sort en film, je crois que je ne pourrais pas le voir ! Autant les pires thrillers littéraires me passionnent, autant les films me font trop peur !Quant à l'issue, il faut dire que je ne m'y attendais pas. Ce n'est assurément pas conventionnel comme fin. Bref, un cocktail vraiment parfait pour un thriller. Ce ne sera pas un coup de coeur simplement du fait que l'écriture du début a été difficile pour moi (même si elle sert idéalement l'histoire).A lire !!! Marylin

marylinm
07/12/11
 

Je ne dirais qu'un mot : époustouflant !!!Ce livre est brillant ! Il se lit d'une traite et nous garde en haleine du début à la fin.C'est rare d'avoir envie de tuer un personnage en lisant un livre ! et bien c'est ce qu'il m'est arrivé ! Tellement de rebondissements, d'originalités, de nouveautés ... sabrina

Sabrina69009
23/11/11

Que pourrais-je dire de ce livre? On le lit sans s’inquiéter, on suit les mots tranquillement, et c’est pas tellement angoissant, mais quand on s’arrête, quand on éteint la lumière, ou qu’on regarde derrière soit, alors on a l’impression d’être observé, ou alors que quelqu’un est là entrain de s’amuser à nous faire tourner en bourrique. Et personnellement ça m’a rendu complètement paranoïaque. Ca n’a donc l’air de rien, mais ce n’est peut-être pas à lire le soir. A part cela, on se retrouve pris aux pièges de ce livre, pour plusieurs raisons : déjà parce qu’il est difficile de s’arrêter de le lire une fois commencé, ensuite parce que l’auteur aime bien nous ballader un peu et nous surprendre. Et ça marche, et c’est bien. Bref je me suis laissée emporter et convaincre par cette histoire (parce que disons le c’est tellement dingue que ça paraît tiré par les cheveux) et pourtant j’y ai cru, et j’ai finis par être tellement prise par ce délire que j’ai très mal dormis cette nuit.Si j'avais un reproche à faire c'est au sujet du résumé, il révèle beaucoup trop l'intrigue et enlève le plaisir aux lecteurs de découvrir par lui-même certaines choses.

lasurvolte
03/11/11
 

Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite, elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape…Au départ, je n’ai carrément pas accroché avec le style d’écriture. J’ai râlé jusqu’à la 30ième page puis je me suis laissée prendre au jeu… Et à partir de la 120ième page, j’étais passionnée, à ne plus pouvoir poser le livre… Que j’ai fini aujourd’hui. Un très bon polar. Autant au départ, je me suis dit Pierre Lemaître, jamais plus, mais au final… Avec plaisir. Un style différent de ce que je lis habituellement, mais prenant.

LAPESTE
09/10/11
 

Diabolique… Peu de sang… mais un maximum d’angoisse. L’auteur mène d’une main de (le)maître un thriller psychologique oppressant jusque dans les dernières pages. Ici, rien de surnaturel ou de surjoué, et c’est bien ce qui est le pire : jusqu’où peut mener la simple folie et le désir de vengeance de certaines personnes…

Robe de mariée est un roman noir psychologique avec sa dose de meurtres, de sang et de sexe. Ce roman est bien articulé en deux premières parties consacrées à chaque personnage puis deux parties sur leur confrontation.Tout d'abord, le lecteur assiste à la descente aux enfers de Sophie. Tout s'accélère après la mort de son mari. son état psychologique la confronte à des meurtres violents et l'oblige à fuir.Puis l'auteur nous dévoile les occupations de Franz. A la manière d'Hitchcock, l'étau se resserre et Sophie semble ne plus pouvoir sortir de cette spirale dangereuse.Ensuite, l'auteur décrit la rencontre des deux personnages. Les choses se mettent en place tout doucement mais toujours avec beaucoup d'intelligence et de suspense.C'est donc une histoire bien construite, avec un aspect psychologique fort et surtout des enchaînements inattendus qui entraînent le lecteur dans une spirale maléfique.C'est une très belle mise en scène avec des personnages originaux et sensibles.Suspense et angoisse garantis.

jostein
25/08/11
 

Difficile de résumer ce thriller psychologique très efficace sans en dénaturer l'intrigue. Au départ, je me suis dit que c'était une histoire très classique : une fille qui tombe dans la folie, que tout accuse, qui tente de fuir et puis l'auteur a réussi vraiment à me surprendre. Quelle histoire complètement dingue ! "La vengeance est un plat qui se manque froid", paraît-il !! Si vous aimez les ambiances angoissantes, les personnages qui sombrent dans la folie, vous allez être servis !

floaimelesmots
23/08/11
 

Difficile à définir...Bien pensé, bien ficelé, même si parfois on voit un peu venir les choses (surtout quand, comme moi, on lit la fin en premier...), une impression de malaise de temps à autre en se disant que, peut être, un cas similaire, pourrait exister réellement....Une écriture incisive et une ambiance qui monte petit à petit..Un bon livre..

Cassiopea
15/07/11
 

Dans son écriture, Pierre Lemaitre sait nous faire passer l'urgence, la crainte, l'angoisse, la peur, nous fait retenir notre respiration ou haleter, suivant pas à pas des raisonnements et des cheminements tortueux et machiavéliques. Impossible de vous en dire plus, et pourtant, je vous promets que ce n'est pas l'envie qui me manque, mais je crains tellement par un mot, par une expression, de vous dévoiler les ressorts invisibles à l'oeil nu mis en place par cet orfèvre des esprits tordus que je préfère me taire, et vous enjoindre de foncer de ce pas dans la librairie la plus proche pour vous procurer Robe de marié. Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
26/05/11
 

J'ai été happée par ce roman dès le début. J'ai ressenti de l'empathie pour Sophie qui ne contrôle rien. J'ai été époustouflée par le retournement de situation de la deuxième partie mais cette partie m'a aussi ennuyée car au bout d'un moment, j'ai trouvé les situations répétitives. La troisième partie m'a à nouveau étonnée par la révélation d'un élément que je n'avais pas envisagé et il restait encore des surprises à venir. J'ai trouvé les personnages attachants, avec un petit faible pour le papa de Sophie. Voilà un thriller psychologique aux multiples rebondissements et qui ne nous décrit pas des scènes trop violentes, tout ce que j'aime.

cocalight
26/05/11
 

Il y a un an, après avoir fait un tour aux Quais du Polar à Lyon et m’être rendue compte de l’ampleur de mon inculture dans le domaine du thriller et du polar, j’avais pris la décision de combler ce manque et de lire de grands noms du genre.Un an après, à part quelques Christie et un Chattam, on ne peut pas dite que j’ai tenu ma résolution… Mais comme je voulais au moins avoir lu le titre d’un des invités des Quais du Polar cette année, avant le jour J dans deux semaines, je me suis lancée, il y a quelques jours, dans Robe de marié, titre de Pierre Lemaitre qui semble avoir remporté la plupart des suffrages.Après un début très particulier, je n’ai pas mis longtemps à accrocher et j’ai dévoré les 300 et quelques pages en peu de temps. Les révélations ne sont pas forcément extraordinaires, pas plus que la chute, car on les attend ; mais c’est plutôt la découverte de l’ampleur de la « machination » qui fait frémir et qui fait dire : « Waouh ! ».Ravie d’avoir découvert Pierre Lemaitre, je compte bien lire d’autres de ses titres à l’occasion ; et continuer ma découverte des auteurs du genre…Sophie, jeune femme bientôt trentenaire, gagne sa vie en jouant la baby-sitter du petit Léo, six ans, fils des Gervais, couple très occupé, jamais là ou presque.Mais ce jour-là, Sophie perd patience et gifle le petit garçon au milieu de la rue, se laissant aller à un accès de colère. Fatiguée et très nerveuse, elle accepte pour la première fois de passer la nuit dans la chambre d’amis de ses employeurs.Le matin au réveil, elle se dirige vers la chambre de Léo et le découvre sans vie, étranglé dans son lit par le lacet d’une chaussure. Par le lacet de la chaussure de Sophie.Paniquée, elle s’enfuit, cherche un moyen d’échapper à cette folie. Elle ne se souvient de rien. Un peu comme ce jour où sa belle-mère était tombée accidentellement dans les escaliers…L’instinct de survie la fait tenir et lui dicte la conduite à tenir ; il faut changer de vie, changer de nom…Le livre est divisé en quatre parties.Dans la première (presque 120 pages), on suit Sophie et sa fuite. Face à la descente aux enfers de jeune femme et face à sa désorientation manifeste, je me suis sentie très mal à l’aise. Au fil des pages, on voit qu’elle sombre, qu’elle s’enfonce de plus en plus dans la démence, allant même jusqu’à certains sacrifices horribles pour obtenir assez d’argent pour changer de nom. On laisse ce point de vue féminin alors que Sophie a pris une décision difficile mais indispensable : se marier avec un quasi inconnu pour obtenir un nouveau nom et une nouvelle vie.Dans la deuxième partie (une centaine de pages), on change non seulement de point de vue, mais également de système de narration. En effet, au début, Pierre Lemaitre nous offrait un récit à la troisième personne du singulier, mais ici on se retrouve face au journal intime d’un nouveau personnage, rédigé donc à la première personne du singulier ; journal s’étendant sur de nombreux mois. En découvrant la vie de Sophie, ce qui s’est passé dans son passé (avant le meurtre du petit Léo), d’un autre point de vue, on a l’impression d’être en présence de l’histoire d’une toute autre personne et là, toutes les pièces du puzzle commence à se mettre en place, tout s’éclaire petit à petit. On se retrouve confrontés à une machination parfaitement orchestrée, c’est effrayant ! De telles choses peuvent vraiment exister ? Et si ça m’arrivait ? Flippant ! A la fin de cette deuxième partie, j’avais deviné la révélation que nous réservait l’auteur, mais l’ampleur de la manipulation n’en reste pas moins étonnante !Les deux dernières parties (un peu moins d’une centaine de pages à elles deux) reprennent à l’endroit où l’on avait laissé Sophie et nous présentent la suite des évènements. Petit à petit, la compréhension se fait en elle, elle se rend compte et comprend enfin tout ce qu’elle a fait et subi ces dernières années et…Dans ce thriller, ce ne sont pas vraiment les personnages qui m’ont le plus charmé. Sophie, l’héroïne, m’a tour à tour dégoutée, touchée, fait pitié,… mais je ne me suis pas attachée à elle plus que ça. Frantz, le deuxième personnage principal me marquera c’est certains, mais, ce que je retiendra surtout de cette lecture, je me répète, c’est l’ampleur de la machination mise en place et surtout le fait qu’elle semble si réelle, si « palpable ».L’histoire se déroule en 2003/2004 en France, entre Paris, sa banlieue et quelques villes de France dont… Lyon ! En lisant « Place Bellecour » ou « Avenue de la République » - lieux que je connais et fréquente souvent -, c’est peut-être un peu bête, mais ça m’a encore plus donné l’impression que cette histoire pourrait arriver à n’importe qui… et pourquoi pas à moi ?! C’est cette proximité avec la réalité, particulièrement dérangeante qui, paradoxalement m’a le plus plu. Le simple fait d’imaginer que quelqu’un, n’importe qui, pourrait me manipuler - car on le comprend vite, cette histoire est la mise en scène d’une énorme manipulation -,… bbbrrrr… j’en ai des frissons dans le dos ! Je vais me méfier de tout le monde dorénavant !Pour finir, j’ajouterais que le style de Pierre Lemaitre n’est pas pour rien dans ce coup de cœur livresque.J’ai l’habitude de lire des récits au passé alors là, soudain, oublier l’imparfait et le passé simple pour laisser la place au présent dans les actions… voilà qui donne encore plus de réalité à cette histoire, et surtout, une réalité immédiate ! Les scènes sont donc encore plus « vivantes », , plus « palpables »… et ça donne également beaucoup plus de force aux agissements de Sophie et à sa descente dans la folie. On a l’impression de perdre la tête avec elle, d’oublier des heures entières avec elle… d’où mon malaise pendant les premières pages.Je salue également l’auteur pour son choix du changement de point de vue qui donne un nouvel éclairage à l’intrigue ; ainsi que son choix dans la dernière partie de croiser le récit (ce qui se passe dans le présent) et des morceaux du texte lu par un des personnages quelques heures plus tôt, ce qui explique le comportement de ce dernier, mais on ne le comprend qu’en tournant les pages…Dans l’ensemble, Pierre Lemaitre ne s’attarde pas sur les détails inutiles. Les phrases sont plutôt courtes. C’est clair, net. Il nous assène les mots avec brutalité, presque violence ; ce qui, une nouvelle fois, sert ce qu’il nous raconte. On lit donc ce thriller très vite, il n’y a aucun temps morts, on a juste envie de découvrir le dénouement le plus vite possible !

DameMeli
13/03/11
 

Au début, on ne sait pas trop où l'auteur veut nous emmener. Dès la deuxième partie, on comprend qu'il s'agit d'une histoire de manipulation psychologique intense. Je n'imaginais pas cette fin mais ça reste une bonne petite lecture.

lilcassie
29/05/10
 

Un polar qu'on lit avec avidité. Les pages se tournent avec fébrilité. Pierre Lemaitre a l'art et la manière de manipuler ses lecteurs, et cette histoire tellement machiavélique ne pourra vous laiser indifférent.Pour mon avis plus détaillé, voir ici :

Mely81
10/05/10
 

Sophie est une jeune et jolie parisienne qui a tout pour être heureuse. Mais petit à petit elle devient folle. D'abord de petits trous de mémoire sans conséquences, mais qui deviennent de plus en plus fréquents et graves. Sa vie lui échappe de manière insidieuse, et elle finit par accomplir des gestes irréparables dont elle ne garde aucun souvenir. Elle perd son boulot, sa famille est décimée, ses amis s'éloignent, et Sophie se retrouve seule. Alors qu'elle croit avoir enfin retrouvé un semblant d'équilibre en devenant la nounou sans histoires d'un petit garçon, elle commet à nouveau un meurtre effroyable et entame une cavale sans fin.En commençant ce roman, je n'imaginais pas dans quel piège diabolique j'allais tomber! La première partie est assez déstabilisante, on plonge avec Sophie dans la spirale infernale de la folie. Mais quand bien même elle sème sur son passage plus d'un cadavre, on se prend à éprouver de la pitié, voire même de la compassion pour cette jeune femme perdue, impuissante à lutter contre elle-même. Et puis soudain un retournement de situation inattendu (dont je ne vous dirais rien bien sûr) bouleverse toutes nos certitudes et change radicalement la perspective du roman, vous laissant le souffle coupé. A ce stade le lecteur est ferré, et bien ferré, impossible alors de lâcher ce redoutable thriller. J'ai passé un excellent moment avec ce livre même s'il faut bien avouer que tout ça n'est pas toujours très crédible, certains éléments sont vraiment peu vraisemblables. Autre bémol, la fin m'a un peu déçue, je m'attendais à quelque chose de différent, de plus spectaculaire peut-être. Mais Pierre Lemaître sait en tous cas merveilleusement jouer avec nos nerfs, et "Robe de marié" est un très bon page-turner! http://www.carnetdelectures.com

sorennes
08/05/10
 

Ce livre s’ouvre sur Sophie, une jeune femme très angoissée qui garde le petit Léo. Un matin, elle découvre que Léo a été étranglé avec un de ses lacets de chaussure. Pas de doute, elle est devenue folle ! Tout a commencé par des amnésies temporaires, sa voiture qu’elle ne savait plus où elle garait, des objets qu’elle perdait. Puis, il y a eu la mort de sa belle-mère, l’accident et le suicide de son mari. Son état s’est aggravé. Et maintenant, elle a commis un meurtre ignoble…. Je n’en dirais pas plus sauf que j’ai été de surprise en surprise ! Je n’ai rien vu venir, j’étais scotchée par l’histoire. Car une fois commencé ce thriller (qui porte bien son nom), je ne l’ai pas lâché ! Il est magistralement construit en trois parties toutes aussi stupéfiantes les unes que les autres. La dernière étant le summum, l’apogée, celle qui m’a laissée bouche bée pendant plusieurs heures… Les comportements, les profils psychologiques sont remarquables et très bien décrits. Toute l’histoire est cohérente et pas à un seul moment donné je me suis dit « tiens, c’est un peu tiré par les cheveux ». Machiavélique, sans temps mort, abasourdissant et terrifiant. Un très gros coup de cœur ! A lire absolument et de toute urgence pour ce livre sans aucune fausse note. http://fibromaman.blogspot.com/

clarac
16/04/10
 

Il est rare qu'un livre me déstabilise psychologiquement, c'est le cas de celui-ci. Je l'ai dévoré en 4 jours. âmes fragiles s'abstenir. Un livre époustouflant que je ne suis pas prête d'oublier !

Gaz0line
13/04/10
 
  • Auteur : LEMAITRE, PIERRE
  • Éditeur : CALMANN-LEVY
  • ISBN : 9782702139752
  • Date de parution : 07/01/09
  • Nombre de pages : 270
  • Rayons : Policier

Format

  • Hauteur : 23.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.40 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition