Roues carrees

MURAY-P

livre roues carrees
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 23/08/06
LES NOTES :

à partir de
14,00 €

SYNOPSIS :

Ces deux nouvelles destinées à la revue l'Atelier du Roman et qui devaient ouvrir un recueil plus abondant constituent deux « charges » éminemment drôles contre deux types de manifestations de la « modernité » et de la correction culturelles d'Homo festivus festivus : La première, Une belle journée, à propos de la « Parade de la fierté adultère » ? décalque de la Gay Pride et autres défilés de la Différence ? est l'occasion d'un hommage rendu à Marjolaine Lebarbier, initiatrice de ladite manifestation et naturellement à loeorigine de la création d'un Observatoire de l'adultérophobie et d'actions diverses et variées en faveur de l'adultéroparentalité. Son époux, Paul-Louis Lebarbier fait quant à lui métier de M. Bons offices, d'aplanir les conflits et dissiper les malentendus en toutes choses, c'est un homme de proximité organisant des Assises de la réappropriation locale. Quant à son amant, architecte futuriste, c'est l'inventeur de la Ville à pattes qui va au-devant des habitants
et de leurs voeux. La deuxième nouvelle, Enculé et Enculée, se présente, elle, sous forme doeune longue pétition protestant contre les menaces de censure planant sur les deux oeuvres aux titres sus-cités doeun auteur déjà lauréat du Goncourt des lycéens pour Par derrière soeil te plaît. Du long et filandreux résumé de loeoeuvre, on retient le thème exprimé par la question fondamentale : « Quoeest-ce que ça fait de vasectomiser le cocu dont on a baisé la femme ? » On ne peut pas ne pas penser ici, bien sûr, à certains élans de pétitionnite aiguë à propos de livres sans aucun talent mais destinés à être promus à la faveur de menaces virtuelles doeinterdiction suscitant des levées de boucliers contre les spectres de censeurs inexistants sauf dans loeesprit des promoteurs desdits ouvrages. Pastiches de la prose « correcte » et de la pensée redondante et pléonasmique contemporaine, ces textes sont à se tordre ? et à tordre le cou des modèles quoeils visent.
1 personne en parle

Un reportage surprenant nous présente la première « Grande parade de la Fierté adultère, adultère et adultère » comme une immense réussite. Cette belle manifestation n'aurait jamais existé sans l'initiative d'une certaine Marjolaine Lebarbier, de son amant Alain Senez et de son mari Paul-Louis Lebarbier, tous trois lassés de devoir dissimuler leur état et de se sentir perpétuellement rejetés, ostracisés et discriminés par d'infâmes réactionnaires rétrogrades atteints de clandestinophobie pathologique... L'association des « Vrais amis de Jean-Patrick Cerestes » vient de lancer sur Internet une grande pétition de soutien en faveur de l'auteur de deux romans « **s » et « **es », ouvrages ayant déclenché une polémique chez les esprits obtus qui menacent de réclamer des mesures de censure par voie judiciaire... Lassé de ses choix de vie qui vont tous dans la ligne générale et habituelle des bien-pensants, un écrivain décide d'arrêter de moderner. Mais ce n'est pas une mince affaire. Le modernisme est une drogue dure et la désintoxication risque d'être délicate...« Roues carrées » se présente comme un recueil posthume composé de trois nouvelles ou plutôt de deux nouvelles et d'un roman inachevé (ou une novella vue le format) du très regretté Philippe Muray, esprit caustique et coruscant s'il en fut qui n'avait de cesse de fustiger son époque avec un brio tout particulier. Lire ces textes est un véritable régal pour l'esprit, une dégustation de caviar pour neurones. Tous les travers de nos contemporains, toutes les folies de notre temps, toutes les dérives, toutes les déviances sont égratignés avec élégance, finesse, mine de rien, l'air de n'y pas toucher et au bout du compte, l'ultra-moderne « connerie » s'y retrouve laminée, écrabouillée et ridiculisée comme ce n'est pas possible. Muray sait à merveille user du calembour, du paradoxe, du second degré (quand ce n'est pas du troisième ou du quatrième...), sans oublier l'oxymore, son arme favorite. Sa dérision désabusée, son humour noir ravageur font merveille dans ces trois charges contre le monde de ces bobos bizounours qui passent leur temps à se voiler la face, à nier la réalité et à donner des leçons de morale à tout le monde. Un petit bijou d'intelligence et d'esprit frondeur à ne rater sous aucun prétexte.

CCRIDER
28/06/13
 

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition