Rue de la tranchee

HOTAKAINEN-K

livre rue de la tranchee
EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 31/08/05
LES NOTES :

à partir de
19,30 €

SYNOPSIS :

Matti Virtanen est un combattant du foyer. Il appartient à cette génération d'hommes qui a fait ses preuves d'égalitarisme en s'occupant des tâches ménagères, de la maison et des enfants. Il n'a pas fait la guerre, mais son combat à lui est celui de la réussite de son foyer. Mais un excès de violence va le séparer de sa famille.
Pour la reconquérir, il veut à tout prix acquérir la maison dont sa femme a toujours rêvé. Son obstination le mènera loin. Ce roman, qui vacille entre tragédie et comédie, a été perçu comme un véritable phénomène littéraire qui a laissé les lecteurs finlandais stupéfiés.. Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail
2 personnes en parlent

Ce roman finlandais, facile à lire, raconte avec humour et ironie, les problèmes existentiels des mâles scandinaves qui tentent de se conformer aux règles d'égalité dans le couple et s'adonnent aux tâches ménagères, sans que leurs efforts soient reconnus et estimés à leur juste valeur. Ces hommes modernes aimeraient que la patrie leur offre une reconnaissance égale à celle des hommes qui se sont battus contre les troupes allemandes à la fin de la deuxième guerre mondiale, et qui reçurent en récompense une maison ! Sous des aspects loufoques, l'auteur critique le modèle de société scandinave, extrêmement régulé, qui laisse peu de part à l'individualité, à la fantaisie, au politiquement incorrect. Les comportements sont étudiés, analysés, jugés et les écarts par rapport à la norme sont promptement stigmatisés. Pas étonnant qu'une personnalité comme celle de Matti, confrontée à une menace de divorce et de séparation d'avec sa fille chérie, pète un peu les plombs ! En tout cas le lecteur français découvre avec plaisir la face cachée du paradis des pays d'Europe du Nord. - Retrouvez tous les titres du comité d'octobre 2005 Comité romans adultes, bibliothèque municipale de Brest

Matti vient de se disputer avec son épouse Helena et lui a envoyé son poing à la figure. Aussitôt Helena fait ses valises et part avec leur fille Sini. Plainte déposée et divorce en cours, soit six mois de réflexion selon la loi finlandaise. Mais Matti s'insurge, après tout voici ce qu'il en dit : "Helena avait employé une ruse antique, connue depuis l'aube de l'humanité : frapper à coups de mots pour me faire riposter avec mes poings. La justice et les services sociaux déroulent tout de suite le tapis rouge devant celui qui exhibe un oeil au beurre noir". Il décide aussi d'entrer en résistance, lui "le combattant au foyer", celui qui a toujours favorisé l'épanouissement de sa femme pour une vie professionnelle, tandis qu'il s'occupait du reste (ménage, enfant etc.). Comble de l'ironie, le conflit qui opposait Helena et son mari se pose justement sur son manque de "machisme" !Bref, Matti a un projet et se met en tête d'acheter une maison - La maison de ses rêves et ceux de Helena, une maison de vétéran (c'est toute une histoire à ce sujet) - afin donc de reconquérir sa femme, de récupérer leur fille et de refonder une famille soudée. Il entre ainsi en transe, véritablement. Pour plusieurs raisons : trouver LA maison, ramasser l'argent nécessaire, espionner ses voisins, prospecter, harceler etc, etc... C'est franchement un roman déconcertant. Heureusement Matti n'est pas le seul intervenant, les autres protagonistes aussi jouent les narrateurs. Heureusement, car le personnage de Matti est déroutant : est-il fou, psychopathe ou désespéré ? Un peu tout ça. Toutefois il m'est demeuré antipathique. A plusieurs reprises, Matti est présenté comme un homme "en transe" et c'est vrai ! L'homme court partout, il prend des notes dans un carnet, il fait des collages, téléphone et espionne avec des jumelles. C'est presque un malade ! D'un autre côté, sa transe donne une pression supplémentaire et fait monter d'un cran supérieur l'atmosphère : d'une analyse du couple et de la société actuels, (qui égratigne voisins, propriétaires, agents immobiliers, spéculation et la famille démantelée etc), on passe fébrilement à un thriller psychologique, une montée de la folie douce et un carnage hypothétique ? Qui sait... Mais je n'ai pas su entrer dans le roman, ni pu m'attacher aux personnages. J'ai été assez hermétique à cet humour, à l'ironie du narrateur mais j'ai trouvé assez espiègle ce mélange d'intervenants qui confirmaient un peu la vision des choses ou la déformaient. J'aurais pu abandonner plus d'une fois, mais je souhaitais connaître l'issue de l'histoire. Comment allait s'en sortir Matti ? La fin, assez croustillante, laisse la porte ouverte aux suggestions ! Moi, je reste sur ma réserve.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.46 kg
  • Langage original : FINNOIS
  • Traducteur : ANNE COLIN DU TERRAIL

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition