Running man

KING, STEPHEN

livre running man
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 05/01/05
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

Richard Bachman / Stephen King Running Man Premier quart du xxie siècle. La dictature s'est installée aux États-Unis. La télévision, arme suprême du nouveau pouvoir, règne sans partage sur le peuple. Une chaîne unique diffuse une émission de jeux suivie par des millions de fans : c'est « La Grande Traque ». Ben Richards, un homme qui n'a plus rien à perdre, décide de s'engager dans la compétition mortelle. Pendant trente
jours il devra fuir les redoutables « chasseurs » lancés sur sa piste et activement aidés par une population encouragée à la délation. Tous les moyens sont bons pour éliminer Ben Richards. Dans ce livre terrifiant, le maître incontesté du suspense, le grand écrivain américain Stephen King, alias Richard Bachman, nous fait vivre cette diabolique course contre la mort sans nous laisser un instant de répit. Fascinant.
8 personnes en parlent

Nous sommes dans un futur proche. Les Etats-Unis sont sous le joug d'une dictature."La grande traque" est une émission télévisée au succès inconstestable: un homme durant trente jours doit échapper à une équipe de chasseurs. Et les téléspectateurs d'y aller de leurs délations. Ben Richards a décidé de participer à ce jeu sans merci dans le but de gagner de l'argent qui lui permettra de soigner sa fille malade.King dénonce ici le pouvoir des médias et avant tout la portée de la télévision. L'humanité en prend un coup tant les spectateurs sont pour beaucoup bouffis de bêtise, aveugles, et prêts à tout au détriment même d'une vie.Cette société si proche de la notre fait forcément froid dans le dos.A compléter avec la nouvelle de Sheckley: "Le prix du danger".Paul Michael Glaser (notre cher Starsky) a réalisé l'adaptation du roman de King en 1987 avec Arnold Schwarzenegger dans le rôle du héros.Roman comme film sont loin d'être des chefs-d'oeuvre mais sont néanmoins très divertissants. Maltese

Maltese
17/02/09

Stephen King et moi, on n'st pas vraiment amis, et on ne le sera probablement jamais... Même si je ne suis qu'à moitié convaincue par ce roman, je suis quand même contente de l'avoir lu. L'histoire est prenante et malgré un petit essoufflement vers le milieu, le système de décompte servant de chapitres donne du rythme à l'intrigue et donne envie de toujours continuer plus loin. Et si j'ai aimé que l'histoire soit plausible, j'ai détesté les 30 dernières pages où l'on trouve des descriptions immondes et une fin qui me laisse franchement perplexe... Dommage !

BooksAllAround
03/05/15
 

En 2025, les gouvernements aliènent les peuples en leur diffusant à longueur de journées des programmes de télévision abrutissants et violents, notamment des jeux, dignes des cirques romains de l'Antiquité, qui torturent et tuent les candidats (issus des couches les plus défavorisées de la société). Benjamin Richards, afin de gagner l'argent qui paiera les médicaments de sa petite fille, va participer à « La Grande Traque » : pendant 30 jours, il devra tenter d'échapper aux tueurs lancés à ses trousses, sous le regard avide de sang des téléspectateurs. Ce roman de 1982 fait de son auteur un visionnaire : quand on constate depuis les années 90 le déferlement d'émissions TV affligeantes mettant à mal la dignité humaine, on est en droit de se demander s'il ne s'agit pas d'une première étape vers le monde décrit par Stephen King. S'il ne s'agit pas du meilleur récit de cet écrivain, sur le plan stylistique, ce roman n'en est pas moins riche en suspense et captivant.

un flyer
28/07/13

Un petit Stephen King si on considère le nombre de page mais à l' intrigue étonnamment efficace. Je l' ai lu d' une traite tant l' envie de savoir non pas le pourquoi ni la fin (elle est inéluctable) mais plus celle de savoir les rebondissements de savoir jusqu' où l' auteur irait me taraudait. Là je dois bien dire que je n'est pas été déçu et s' il n' y avait pas eu des précédents dans l' histoire (cf. Spoiler) elle aurait pu acquérir une dimension presque prophétique. Les thèmes abordés, les personnages et leur réaction sont très manichéennes, le roman est suffisamment court et prenant pour que l' on ne s' y arrête pas. C'est peut-être le revers de la médaille mais j' aurais aimé que les personnages soit plus fouillés.Une lecture simple efficace et pas compliquée, je ne demandais pas plus à ce moment.

Lacazavent
13/06/13
 

Nous voici plongé dans le monde de la consommation ! La nouvelle technologie ! La societe aveugle qui se laisse entrainer par des jeux sordides. Steohen king nous livre ici une véritable histoire de société qui m'as beaucoup plus !!! Je le recommande !

guibl22
08/02/13
 

Running man est un roman de SF qui dépeint avec une grande efficacité de moyens un monde glaçant dans lequel il est totalement impossible de survivre si on est né du mauvais côté de la barrière. Les déshérités (et ils ont évidemment bien plus nombreux que les nantis) savent que leur vie sera courte, terrassés qu'ils sont par les cancers et la violence. Dans un monde où la solidarité n'existe pas (la délation est récompensée), nul ne s'élève contre le pouvoir en place, assis sur le mensonge et la manipulation des masses et qui s'est doté d'un outil terriblement efficace et vieux comme le monde : les Jeux, ici évidemment télévisés. Sur une trame de chasse à l'homme qui à défaut d'être originale est fort bien tenue, King met en scène un homme qui, animé au départ du seul instinct de protection de sa progéniture, prend peu à peu conscience que les enjeux dépassent sa simple personne avant d'accomplir un acte de rebellion à la fois spectaculaire et inutile. Running man est un roman noir, très noir, et ma foi réussi.

fashiongeronimo
12/08/12
 

Je ne m'attendais pas à ça, à une histoire avec autant d'ampleur.. Ce roman est troublant & terrifiant. Un coup de coeur dès les premières pages malgré une atmosphère oppressante qui ne fait que s'accroître..Ben Richards est chômeur depuis qu'il a appris qu'il risquait d'être stérile à cause de son travail.. Il est difficile de trouver du travail alors que son bébé est très malade & que sa femme se prostitue pour pouvoir acheter les médicaments.. L'idée lui vient alors de participer aux Jeux, tous plus ou moins directement suicidaire malgré le désaccord de sa femme. Il va participer plus précisément à La Grande Traque, le jeu le plus violent qui existe : il s'agit de survivre pendant un mois pour remporter un milliard de dollars alors qu'un groupe de Chasseurs veut sa mort..Le résumé est déjà prometteur mais quand on voit que chaque chapitre annonce un compte à rebours, on a du mal à s'arrêter de lire tant qu'on n'est pas arrivé à la fin, tant qu'on ne sait pas ce qu'il s'est passé. Ca rend l'histoire bien plus oppressante.Stephen King nous montre bien les difficultés que certaines personnes peuvent rencontrer pour vivre.. Une mère de famille qui doit se prostituer pour soigner un minimum sa fille, un père qui ne peut pas assouvir son rôle & qui doit trouver n'importe quel moyen de ramener de l'argent.. Sans compter un environnement malsain.. L'auteur nous décrit un monde pas si différent du nôtre. En plus violent, mais il démontre bien que l'Homme est capable du pire.. Une émission de télé réalité trafiquée qui pousse les télé-spectateurs à mettre les participants à bout sans raison.. Je ne trouve pas que ce soit différent de notre système & c'est ce que je trouve de plus terrifiant dans cette histoire. Jusqu'où l'Homme est-il prêt à aller pour sa survie ? & pour l'argent ?Le suspense est omniprésent dans un décor réaliste.. On se demande toujours ce qu'il va aboutir de cette histoire & finalement, on ne le sait qu'après avoir lu les dernières pages.Ben Richards est le genre de personnage qui ne passe pas inaperçu.. On est intimement lié à lui, à son histoire, à son avenir cauchemardesque.. Je me suis énormément attaché à lui, j'ai ressenti son désespoir, sa tristesse.. J'ai trouvé certaines révélations difficiles à encaisser..Révoltant, troublant, accablant, terrifiant sont les mots clés de ce roman superbement mené. Les faits décrits par Stephen King sont directs & précis. Une histoire poignante mais qui laisse à réfléchir..

gr3nouille2010
21/04/12
 

Running Man est écrit sous le pseudo Richard Bachman, en général je ne suis jamais déçue lorsqu’il s’agit d’un Bachman.Il est question dans ce polar d’une chasse à l’homme haletante, la misère et le cancer de sa petite fille de 5 ans, pousse Ben Richards à participer à un programme nommé « La Grande Traque », télé réalité d’une violence extrême. Le but étant simple survivre le plus longtemps possible aux chasseurs et aux délateurs qui n’ont qu’un but vous tuer.Stephen King sort ici de son domaine de prédilection que peut être l’horreur et fantastique pour nous offrir un très bon roman d’anticipation.En lisant ces pages, j’ai pensé à George Orwell avec 1984. Une population dirigée et manipulée par un état totalitaire qui utilise comme outil de propagande la télévision, Le Télécran pour l’un Libertel pour l’autre.J’aime beaucoup ce genre de livre d’anticipation, qui cherche à nous faire réfléchir sur notre société, sommes nous réellement loin de ce que nous décrit Stephen King ou George Orwell ? Jusqu’où va la manipulation des gouvernants pour assoir la population dans le silence et maintenir la stabilité des élites ?

Bouquinovore
03/04/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition