Ruy blas

HUGO, VICTOR

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 23/06/05
LES NOTES :

à partir de
1,55 €

SYNOPSIS :

En 1838, en moins d'un mois, Victor Hugo écrit un drame étincelant, flamboyant d'audace, de fantaisie, de ravissements sentimentaux, de fureur politique et de grandeur. Depuis lors, le coeur et la bravoure de Ruy Blas enthousiasment les générations. C'est au XVIIe siècle, à la cour d'Espagne, dans les ruines d'un empire qui s'écroule. Pour se venger de sa disgrâce, un ministre incite son valet à séduire la reine.
Et nul n'ignore que le " ver de terre " va tomber amoureux de " l'étoile ", que celle-ci va l'aimer follement et faire de lui un Premier ministre se prenant au jeu avec un courage et une droiture exemplaires. Hugo savait tout de la mort des empires, de l'attrait des reines pour les domestiques, de la rapacité des gouvernants, de la dignité de l'être humain. Et de la magnifique symphonie de la langue française.
8 personnes en parlent

Drame romantique dans toute sa splendeur, "Ruy Blas" est une pièce importante du répertoire français.On y suit Ruy Blas, valet de Don Salluste, amoureux de la reine, et pris dans une suite d'actions qui vont l'amener à usurper une identité, devenir ministre, se battre pour son pays...Sont bien entendu au rendez-vous, nobles sentiments, honneur à défendre, machinations, enjeux politiques, amours impossibles... Le tout dans un rythme enlevé qui ne laisse au lecteur / spectateur aucun instant de répit.Cette édition est complétée d'une préface de Jean Vilar et de commentaires et notes de Guy Rosa, avec quelques photos de différentes représentations. Maltese

Maltese
04/09/09
 

Ruy Blas, simple valet, se retrouve piégé par son maître qui souhaite se venger de la Reine d’Espagne. Il est ainsi obligé de participer à un abject complot visant à ruiner la réputation de la jeune femme… alors que son cœur ne bat que pour elle. Cédera-t-il au chantage ou fera-t-il face au nom de l’amour ?Victor Hugo nous livre ici un drame centré autour d’un personnage très intéressant. À bien des égards, Ruy Blas est beaucoup plus noble que les Grands d’Espagne. Ce simple roturier est un vrai héros, de par la pureté de son amour et la sincérité de ses sentiments. Il se bat également pour ce qu’il pense juste et ose se mettre en travers du chemin des profiteurs.Rien à voir avec l’adaptation télévisée, la « Folie des Grandeurs », qui est avant tout une comédie visant à distraire et faire rire. On ne peut pas dire que ce soit le cas de la pièce de théâtre, qui vise plus à faire réfléchir le spectateur et à dénoncer les travers de la société.En conclusion, une pièce de théâtre intéressante et un personnage principal qui l’est tout autant. Lady K

LadyK
13/01/16

"Madame, sous vos pieds, dans l'ombre, un homme est làQui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile,Qui souffre, ver de terre amoureux d'une étoile.Qui pour vous donnera son âme, s'il le faut,Et qui se meurt en bas, quand vous brillez en haut."Ces vers, très connus, sont ceux du billet que Ruy Blas, simple serviteur, fait parvenir à la Reine d'Espagne.Mais la Reine appartient au Roi, qui lui ne voit pas qu'elle désespère et que son Empire agonise.La Reine, pour protéger Ruy Blas, fera de lui un premier ministre qui remplira son rôle avec honneur et talent. Jusqu'à la conclusion...Superbement écrit, histoire d'amour et d'irraison qui naît sur la mort d'un Empire, Ruy Blas fait partie des monuments de la littérature française.A lire absolument.

MariePattz
17/05/14
 

Une des plus grandes pièces de Victor Hugo qui relate l'amour d'un valet pour la reine. Il va emprunter une autre identité pour devenir encore plus proche de la reine et avoir plus d'importance à la cour. Cemella

Cemella
23/12/13
 

Les différents personnages sont très travaillés et pour la plupart attachants : j'ai été étonnée de découvrir l'ennui qui caractérise tellement la vie de la reine dans sa prison dorée d'autant plus que c'est assez rare de retrouver cette dimension dans les livres classiques et encore moins dans les pièces de théâtres (ou du moins, dans celles que j'ai lues).Don salluste m'a énormément plus : je suis toujours fan des méchants dans les livres et celui-ci est l'un des plus complexes que j'ai découvert jusqu'à présent !Bizarrement, Ruy Blas ne m'a pas particulièrement touchée pourtant il ressemble assez à Cyrano de Bergerac que j'adore. Mais bon, c'est peut-être cette ressemblance qui me freine. Ou peut-être parce qu'il aime "trop" : c'est beau mais ça ne me touche pas particulièrement... Ce qui m'a étonnée, c'est de retrouver pas mal d'éléments drôle dans cette pièce qui est avant tout un drame : je m'attendais à quelque chose de plus sérieux, mais bon... au final c'est très agréable !Ruy Blas est vraiment une pièce de théâtre que je vous souhaite de découvrir :)

MademoiselleLuna
13/05/13
 

Ruy Blas est une de mes tragedies preferees - en meme temps, je suis rarement decue par Victor Hugo... Les personnages principaux sont tous interessants a analyser et le piege de Don Salluste se referme petit a petit, cruel et silencieux, sur le valet devenu noble et sa bien-aimee, la reine d'Espagne delaissee par son epoux... Les tirades de Ruy Blas sont impressionnantes et certains vers sont d'une beaute a tomber raide. Seul "bemol" a mes yeux: l'acte IV a tonalite plus comique gache quelque peu l'atmosphere plombee mise en place dans les trois premiers actes. http://blue-imaginarium.eklablog.com/

Shirayukihime
11/03/13
 

Justice - injustice sociale, déterminisme social, de nombreux thèmes sont abordés et des répliques savoureuses continuent à faire de cette pièce un fort agréable moment de lecture.Il y a également de vrais moments drôles (la descente par la cheminée...), des répliques qui restent en mémoire, le « ver de terre amoureux d'une étoile », le « Bon appétit, messieurs !», bref , un classique redécouvert avec plaisir.

eimelle
14/01/13
 

Je n’ai jamais gardé un bon souvenir de Victor Hugo suite à mon année de seconde, mais suite au baby challenge théâtre, puisque ce livre y figure, j’ai retenté l’expérience, et le résultat n’est pas très bon, malheureusement.Ruy Blas est le domestique de Don Salluste (si je ne m’abuse). Celui-ci va lui proposer un marché on ne peut plus étrange. Ruy Blas devra se faire passer pour Don César, le cousin de Don Salluste. Mais Ruy Blas est amoureux de la reine, et forcément, en se faisant passer pour Don César, il a un rang qui lui permet alors d’approcher la reine.Commençons par la présentation des personnages. En général, dans les pièces de théâtre, on retrouve leurs noms, et leur statut, histoire de mieux cerner qui est qui, et les relations entre les personnages avant d’entrer dans la pièce. Ici, ce n’est pas le cas. On plonge à l’aveuglette dans cette pièce, et c’est une chose que je n’ai guère appréciée. Il y a aussi les indications scéniques qui m’ont posées problème. Pourquoi ? Et bien, j’avoue que c’est une bonne chose pour les comédiens, qui peuvent donc jouer leur rôle à merveille, mais j’ai trouvé qu’il y en avait énormément, et à force, elles m’ont lassée. Je ne prenais même plus la peine de les lire, c’est vous dire.Mais le gros point négatif de l’histoire, c’est que l’intrigue est vraiment tordue. Après avoir plongé à l’aveuglette dans la pièce, on se retrouve perdu, non seulement parce qu’on n’arrive pas à restituer les personnages et leur lien, mais aussi parce qu’on ne comprend pas trop l’intérêt de ce subterfuge, qui ne s’expliquera qu’à la fin. C’est en général une chose que j’aime, mais pas dans une pièce de théâtre. Pour le coup, c’est l’effet inverse qui s’est produit avec moi, et j’ai été extrêmement frustrée. Si après deux scènes, on m’avait demandé de quoi ça parle, j’aurais sans doute répondu un magnifique « Je n’en ai pas la moindre idée ! » Bon, après, ce n’est bien sûr que mon point de vue personnel… Au niveau des personnages, ils ne m’ont fait aucun effet. Don Salluste est certes futé, mais c’est tout. Ruy Blas ne m’a pas plus intéressé que cela. J’ai trouvé son amour pour la reine plus stupide qu’autre chose. La reine elle-même ne m’a pas plus touchée que cela. Bon, je ne vais pas m’étaler outre mesure. Je n’ai pas aimé, voilà tout.En somme : Cette pièce ne m’a pas fait renouer avec Hugo, malheureusement. Askmetoread

askmetoread
27/10/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition