Sacrees sorcieres

DAHL, ROALD

livre sacrees sorcieres
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 07/06/07
LES NOTES :

à partir de
8,50 €

SYNOPSIS :

Ce livre n'est pas un conte de fées, mais une histoire de vraies sorcières. Vous n'y trouverez ni stupides chapeaux noirs, ni manches à balai : la vérité est beaucoup plus épouvantable. Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire, vivent dans des
maisons ordinaires. En fait, elles ressemblent à n'importe qui. Si on ajoute à cela qu'une sorcière passe son temps à dresser les plans les plus démoniaques pour attirer les enfants dans ses filets, vous comprendrez pourquoi ce livre vous est indispensable !
18 personnes en parlent

un lecteur averti ... Voici un classique de la littérature enfantine (écrit en 1983) toujours aussi efficace. Une aventure avec de « vraies sorcières, qui vivent encore de nos jours »Crédible ? Le bon sens voudrait que non mais, une grand-mère peut-elle mentir ?Quoiqu’il en soit, après lecture de cet ouvrage, vous serez capables de prendre les mesures qui s’imposent pour survivre à ces démons.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Grand nom de la littérature jeunesse anglaise, Roald Dahl est connu de tous et continue de ravir petits et grands à la veille de l’année 2014. Après Matilda, Charlie et la chocolaterie ou encore Le Bon gros géant, je poursuis doucement ma découverte de l’auteur et m’émerveille encore et toujours devant son originalité, son humour et son sens de l’intrigue. Sacrées sorcières ne détrône pas Matilda dans mon cœur - il lui manque une pointe d’émotions à mon avis -, mais il propose son lot de scènes amusantes et originales qui marqueront à coup sûr les esprits.Comme à son habitude, Roald Dahl met un enfant en scène et lui fait vivre des aventures extraordinaires. Cette fois, c’est un petit garçon qui nous raconte comment, avec l’aide de sa grand-mère dévouée, il réussit à déjouer les plans d’une centaine de sorcières anglaises. Ces dernières souhaitent en effet se débarrasser de tous les enfants d’Angleterre en les transformant… en souris ! Il suffira ensuite pour elles, d’attendre que les parents ou n’importe quel membre de l’entourage des petits se décident à éliminer l’animal (tapette, poison… toutes les solutions sont bonnes à prendre) et le tour sera joué !Heureusement, notre narrateur curieux se retrouve au « bon » endroit au « bon » moment puisqu’il assiste à la congrégation des méchantes femmes (les sorcières sont toujours des femmes) pendant laquelle la « reine » explique son plan et en fait la démonstration… malheureusement, le petit garçon finit par être découvert (à cause de sa mauvaise odeur d’enfant) et… je ne vous en dis pas plus !Voilà, en gros, de quoi il retourne. L’intrigue n’est donc pas très originale en soi, mais l’auteur y apporte sa petite touche et surtout son humour. Loin des critères habituels, les sorcières ressemblent à n’importe quelle autre femme sous la plume de Roald Dahl… mais attention, si vous regardez de plus près vous verrez des gants qui cachent des griffes, des perruques qui recouvrent des crânes chauves, des chaussures étroites qui maltraitent des pieds carrés dépourvus d’orteil ou encore des bouches qui abritent de la salive bleutée… Quant à la Grande Sorcière, minuscule créature à la tête de toutes, elle possède un accent à couper au couteau ! Des caractéristiques bien particulières et très imagées qui rendent le texte très vivant et certainement très parlant pour les plus jeunes.Outre ces éléments facilement imaginables dans nos têtes, l’auteur propose des scènes simples, efficaces et très rythmées. Encore une fois, petits et grands n’auront aucun mal à se représenter celles-ci et à s’amuser des situations. Pas étonnant que les œuvres de Roald Dahl soient souvent adaptées au cinéma, ce qui fut apparemment le cas, en 1990, pour Sacrées sorcières.Malgré tout, malgré toutes les scènes amusantes éparpillées dans ce court roman, Roald Dahl n’oublie pas d’émouvoir le lecteur… Le petit héros n’a plus que sa grand-mère (ses deux parents sont morts), il va subir la colère de la Grande Sorcière pendant cette aventure et il va devoir apprendre à vivre avec les conséquences de celle-ci.D’ailleurs, le dénouement de l’intrigue, bien que non dénué d’espoir, me paraît assez grave tout de même. Tout ne rentre pas dans l’ordre et tout n’est pas bien qui finit bien. C’est un peu déstabilisant mais n’est peut-être pas plus mal. Après tout, même si cette histoire se place dans un contexte imaginaire (les sorcières, les sorts, la magie, les animaux qui parlent…), on peut y trouver une certaine « réalité » et la réalité c’est que la vie n’est pas toujours rose mais on peut surmonter les difficultés grâce à l’amour (de sa famille, de ses amis…) et grâce à la débrouillardise. Avec Sacrées sorcières, l’intrigue défile sous nos yeux. On s’amuse, on sourit, on frissonne et on s’émeut. C’est là, à mon avis, le but d’un livre pour les enfants… et pour les grands !

DameMeli
29/12/13
 

On pense que les sorcières n'existent pas ou alors qu'elles ont un nez crochu, un grand chapeau et qu'elles volent a l'aide d'un balai. Que nenni. Si vous aviez la même grand-mère que le narrateur de l'histoire vous sauriez qu'elles ressemblent (presque) a n'importe quelles femmes. Hormis quelques détails physiques, elles pourraient être votre voisine et il est primordial pour un enfant d'apprendre a les reconnaître car les sorcières détestent les enfants et n'ont qu'une idée en tête : s'en débarrasser !Toujours un bonheur de lire un roman de Roald Dahl et en plus de le lire a son enfant. C'est un auteur qui ne prenait pas les enfants pour des décérébrés et qui les emmène dans des histoires pleines d'imaginations et de fantaisie. Dans celui ci en plus de cela et d'une bonne dose d'humour, l'auteur nous rajoute une pincée de frissons (pour les enfants) car il nous montre les sorcières comme des personnes réelles et non imaginaires faisant subir les pires exactions aux enfants. Alors si votre enfant est un peu impressionnable et peureux, attendez un peu avant de lui lire cette histoire par contre , dans le cas contraire, vous pouvez lui lire dès 7 ans. Pour le lecteur adulte, le plaisir est aussi là grâce a un humour très roaldien et de nombreux clins d'oeil. L'auteur nous évite de tomber dans une fin trop guimauve et au contraire évoque la mort avec tact et sensibilité.Un livre recommandé de 7 a 107 ans. Pas le roman le plus connu de l'auteur mais pourtant il mérite de l'être.

Zembla
20/10/13
 

Cela faisait quelques temps déjà que j'avais envie de me lire un nouveau roman de Dahl, aussi me suis-je laisser tenter par ce titre à la médiathèque. J'ai beaucoup apprécier ce livre. On y retrouve la griffe de l'auteur avec une bonne dose d'humour, une écriture fluide et simple, sans oublier un soupçon de magie pour pimenter le tout.Je me suis bien amusée à lire la description de ces drôles de femmes (pieds carrés sans orteil, chauve, mains griffus etc...). Nous suivons les aventures de notre narrateur haut comme trois pommes, qui après s'être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, se retrouvera changé en rongeur. Sa relation avec sa grand-mère est d'ailleurs assez touchante, assez normal puisqu'il s'agit de la dernière personne qu'il lui reste au monde.J'ai trouvé en revanche assez dommage le personnage de la Magnanimissime Sorcière, et surtout ce trip avec son masque, honnêtement avec les yeux de enfants ça doit faire flipper.D'après les infos que j'ai pu voir, il y aurait un film qui aurait été adapté de ce roman, j'espère pouvoir y mettre la main dessus un de ces quatre. 'Rêve ta vie en couleur'. ♥

Ethernya
08/06/13
 

Déçue par ce livre pourtant d'habitude j'adore cet auteur ! J'ai moins accroché avec cette histoire. Quelques passages un peu ennuyeux à mon goût comme le passage où il parle du dressage de ses souris. Mais l'imagination de l'auteur est toujours aussi forte. Ce sont réellement de sacrées sorcières !! feechoco

emi25
30/03/13
 

U'n petit garçon de 8 ans est recueilli par sa grand-mère norvegienne à la mort de ses parents. Celle-ci lui raconte de fantastiques histoires et, pour le mettre en garde, elle lui donne tous les détails permettant de reconnaître une sorcière,: ses gants, sa perruque, ses larges narines roses et recourbées, ses pupilles colorées où dansent des flammes et des glaçons, ses pieds sans orteils , sa salive bleu myrtille ainsi que son aversion pour les enfants dont elle ne supporte pas l'odeur.... Avec sa grand-mère il est bien décidé à lutter contre ces horribles créatures qui rêvent de transformer tous les enfants d'Angleterre en souris.On retrouve avec plaisir toute la fantaisie et l'imagination de l'auteur qui joue habilement avec les peurs des enfants. A mettre entre toutes les mains dès 10 ans.

dvan
18/01/13
 

Moi qui adore les sorcières, j'ai donc plus qu'adoré ce livre !!! les sorcieres font vraiment peur !!! et l'on prend en affection le petit garçon qui se retrouve tout seul au milieu de ces horribles femmes . Comme tout les livres de roald dahl c'est un roman à lire de toute urgence

babynoireaude
06/12/12
 

Les oeuvres de Roald Dahl sont souvent illustrées par Quentin Blake: les deux font la paire pour offrir aux lecteurs de très bons moments. Le gigot est très drôle, plutôt pour adultes. Humour garanti berthe

afbf
20/10/12
 

A partir de 10 ansUn petit garçon de 7 ans est receuilli par sa grand-mère norvégienne à la mort de ses parents. Ils vont s'installer en Angleterre, et vont se retrouver mélés à un grand combat contre les sorcières. Ce ne sera pas de tout repos, mais heureusement la grand-mère est sorcièrologue () et même très âgée, elle a de la ressource...Superbe ! C'est très très drôle et très prenant. Sylvie Sagnes

SagnesSy
21/07/12
 

C'est la première oeuvre de Roald Dahl que j'ai lu et pour moi c'était une belle découverte qui m'a donné l'envie d'en découvrir d'autres.Ce livre possède d'excellentes qualités comme l'humour, l'intelligence et le suspens.Au fil des pages, je suis vraiment retombée en enfance et j'ai passé un très bon moment.J'ai beaucoup apprécié la grand-mère, elle m'a bien fait rire tout au long de l'histoire.Les dessins du livre orientent notre pensée tout en laissant une part à notre imagination.On nous offre une nouvelle vision des sorcières: elles n'ont pas de cheveux, pas d'orteils et elles veulent changer tous les enfants en souris.Cette petite merveille se lit très vite et avec plaisir.Je suis sous le charme. Isa

isa1977
26/10/11
 

A chaque relectures, ce livre m'enchante toujours autant ! Ce livre est très frais, très drôle. C'est du Roald Dahl tout craché, dans toute sa splendeur ! Quand j'étais petite j'adorais les histoires de sorcières, et celle-là était une de mes préférées bien que je l'ai découverte assez tardivement. On retrouve les sorcières telles qu'on les imagine, et pire encore. Ce livre est vraiment fait pour faire frissonner (de plaisirs) les petits. Les enfants, et donc le lecteur, est mit en position de faiblesse, d'observateur : qui après n'a pas guetté les femmes avec des gants ? Les deux héros principaux de l'histoire sont absolument géniaux. La grand-mère est vraiment une Mamie-gâteau de livre, très attentionnée, respectueux et affectueuse. Sans compter que malgré ses 86 ans, elle en jette : ancienne sorcièrologue elle est déterminée à toutes les exterminer. Elle est très prévoyante envers son petit fils et lui apprend à reconnaitre les sorcières, mais malheureusement c'est pas cela qui va l'aider à leurs échapper ! Quand à lui, le petit garçon, aime vraiment sa grand-mère et est d'un courage sans faille ! Quand on est petit, on aimerait être comme lui, et même plus tard ! Il ose, ne fléchit pas et va au delà de ses peurs, c'est un bon exemple pour grandir, il me semble ! Roald Dahl écrit toujours avec autant de force et de fantaisie. C'est l'un de ses auteurs jeunesse qu'on lit sans aucune honte et avec toujours beaucoup de plaisir... et Sacrées Sorcières en est le parfait exemple !Je ne vois aucune excuses valables pour ne pas lire Sacrées Sorcières de Roald Dahl !

MademoiselleLuna
26/10/11
 

J’aime les traits qui caractérisent : des idées à revendre, de la malice, une bonne dose de courage, plein d’humour et de l’émotion avec parcimonie… des rebondissements, du suspens… tout est réuni pour permettre de passer un merveilleux moment lecture…L’écriture de Roald Dahl a le don de me transporter dans son univers, d’oublier tout autour de moi, et d’être plongée dans le fantasque enfantin et merveilleux qu’est ce livre…Simplicité et humour transparaissent tout au long du bouquin, … c’est vraiment ce qui me plait chez cet auteur.Le livre se lit très vite, facilement, pour un bon moment détente et calme…Tout au long de la lecture, les descriptions et termes utilisés permettent de bien se représenter en images le texte que l’on est en train de lire… et c’est ce qui fait la force des livres pour jeunesse, car ils permettent de développer l’imaginaire des enfants… et cette œuvre en est un bel exemple…On est bien loin des livres « sur les sorcières » que j’ai l’habitude de lire, mais j’ai adoré la version caricaturale de laideur et de méchanceté de ces sorcières dont le seul but est d’exterminer la vermine que sont les enfants….Et je dois bien avouer que même si j’avais une grand-mère que j’adorais, j’aurais vraiment aimé avoir une grand-mère telle que celle de ce petit héros…La relation qui la lie à son petit fils est des plus troublantes et elle est vraiment attachante comme personnage…Ce livre, c’est une manière originale de mettre en mots les peurs qu’ont la plupart des enfants, … Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

Difficile entreprise que de reconnaître une sorcière ! Car de nos jours, ces infâmes bonnes femmes ne portent plus de grandes robes noires, ni de chapeaux pointus, elle ne se baladent plus sur leur fameux balai magique et n'ont même pas de verrues sur le nez qui n'est pas non plus crochu... Non ! Figurez-vous que les sorcières sont comme vous et moi et qu'il est donc très délicat de les identifier. "Les vraies sorcières s'habillent normalement, et ressemblent à la plupart des femmes. Elles vivent dans des maisons, qui n'ont rien d'extraordinaire, et elles exercent des métiers tout à fait courants." Fort heureusement pour notre héros, sa grand-mère, qui vient de le recueillir depuis le décès de ses parents, en connaît un rayon sur les sorcières. Elle va donc partager avec lui ses connaissances, et le petit garçon sera ainsi à même de reconnaître une vraie sorcière si jamais elle croise son chemin. " Une vraie sorcière déteste les enfants d'une haine cuisante, brûlante, bouillonnante, qu'il est impossible d'imaginer. Elle passe son temps à comploter contre les enfants qui se trouvent sur son chemin. Elle les fait disparaître un par un, en jubilant. Elle ne pense qu'à ça, du matin jusqu'au soir. Qu'elle soit caissière dans un supermarché, secrétaire dans un bureau ou conductrice d'autobus. Son esprit est toujours occupé à comploter et conspirer, mijoter et mitonner, finasser et fignoler des projets sanglants." Et c'est grâce au courage de ce jeune héros (malgré son odeur de caca de chien, insupportable à tout nez de sorcière) et à celui de la vieille dame, ainsi qu'à leur ingéniosité que les sorcières de toute l''Angleterre pourront être éradiquées, ainsi que peut-être la Grandissime Sorcière, chef de toutes les sorcières du monde entier. Car le hasard, ce coquin, fait bien les choses quand le jeune garçon et sa grand-mère se retrouvent dans le même hôtel que toutes les sorcières du pays, venues pour le congrès annuel ! Une ravissante histoire, et comme toujours avec les romans de Roald Dahl, bourrée d'un humour qui plaît autant aux enfants qu'aux parents. On passe d'un éclat de rire à un frisson de terreur et le suspense nous tient en haleine jusqu'au bout. J'ai juste été étonnée que l'auteur ne parle pas une seule fois des sentiments de cet enfant qui vient tout de même tout juste de se retrouver orphelin, ainsi que de la fin et de son nouvel état, qui, s'il lui permettra de continuer à chasser les sorcières de tous les pays, n'en n'est pas moins pas vraiment normal... Mais Charlotte (10 ans), qui a adoré le livre, n'a pas fait mention de ces détails. Liliba

liliba
18/08/11
 

Où on suit un petit orphelin et sa grand-mère fumeuse de cigares tentant d’arrêter les sorcières avant qu’elles n’anéantissent tous les enfants d’Angleterre.Les vraies sorcières ne sont pas comme celles de contes de fées, elles ressemblent à n’importe quelle autre femme, à l’exception près qu’elles cachent le fait qu’elles sont chauves, ont des griffes et ont les pieds carrés.Tout comme avec Matilda ou Charlie et La chocolaterie, l’histoire se lit assez vite et avec plaisir. J’ai beaucoup aimé le personnage de la grand-mère et la relation avec son petit-fils, ils sont très attachants. Dans un autre genre de personnage, The Grand High Witch fait un peu froid dans le dos car elle incarne parfaitement le modèle de la sorcière cruelle.Voilà donc un petit avis (pas besoin de plus) qu’encore une fois Roald Dahl nous charme que l’on soit petit ou grand. On y trouve du divertissement, de l’humour et même une petite dose de tragisme et le mélange fonctionne très bien.

BambiSlaughter
22/07/11
 

Ce livre comporte 7 pièces courtes qui reprennent les grands axes de l'oeuvre de Dahl. Au début de chaque pièce, un récapitulatif sur le nombre de protagonistes, le décor, les accessoires et l'éclairage permet de faire jouer la pièce aux enfants. Une jolie façon de passer une ou deux journées durant ces vacances de la Toussaint.

leiloona
23/03/11
 

un lecteur averti ... Voici un classique de la littérature enfantine (écrit en 1983) toujours aussi efficace. Une aventure avec de « vraies sorcières, qui vivent encore de nos jours »Crédible ? Le bon sens voudrait que non mais, une grand-mère peut-elle mentir ?Quoiqu’il en soit, après lecture de cet ouvrage, vous serez capables de prendre les mesures qui s’imposent pour survivre à ces démons.

Un super livre, à lire à tous les âges. Petit, on finit planqué au fond du lit, sans vouloir aller nulle part et surtout pas à l'école (allez savoir pourquoi...), plus grand, on retourne dans son lit pour bouquiner et sourire !! Du joli Roald Dahl... Pomfresh

Pomfresh
27/12/10
 

Un livre de jeunesse à dévorer ! Il peut paraitre étrange au début, mais on accroche très vite, lorsque je l'ai lu étant plus petit je l'avais lu en une seule journée tellement il m'avait plu ! Le talent de Roald Dahl !! Lady K

LadyK
28/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 12.30 cm
  • Poids : 0.17 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie