Saint-exupery, l'ultime secret

PRADEL, JACQUES

EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 20/03/08
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
14,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Aérodrome de Bastia-Borgo. Lundi 31 juillet 1944. 8h15.* Ce matin-lâ, le commandant Antoine de Saint-Exupéry décolle à bord du Lightning-P38 F.5.B n° 223, à destination du sud de la France, pour une mission cartographique et photographique à haute altitude dans la région de Grenoble-Annecy. Il est seul à bord. Il sait qu'il accomplit vraisemblablement sa dernière mission de guerre. A 44 ans, malgré ses 7.000 heures de vol, il a déjà largement dépassé la limite d'âge imposée par les autorités américaines (35 ans) pour piloter cet avion difficile, le plus moderne de son époque. Son retour est prévu entre 12h35 et 13h. Sans nouvelles de lui à 14h30, on le déclare disparu en mission. Le seul espoir de ses camarades d'escadrille reste d'apprendre qu'il s'est posé en Suisse, qu'il se cache dans un maquis savoyard ou qu'il a été fait prisonnier par les allemands. Le mystère de la disparition de Saint Exupery commence... Que s'est-il passé oe A-t-il été abattu par la chasse allemande oe A-t-il été victime d'une panne de ses moteurs ou de ses instruments de navigation oe S'est-il suicidé oe Pendant près de cinquante ans de multiples recherches ont lieu pour tenter de retrouver l'épave du P38. La plupart des enquêteurs pensent que l'avion gît au fond de la Méditerranée quelque part dans la Baie des Anges, entre Corse et continent. En 1998, un pêcheur marseillais remonte dans ses filets un objet étrange, concrétionné, dont un élément brille sous le soleil : Jean-Claude Bianco vient de trouver bien involontairement une gourmette appartenant à l'aviateur disparu. Peu de temps après, un scaphandrier professionnel,
Luc Vanrell, identifie formellement, par 87 mètres de fond, l'épave de l'avion de Saint-Ex, à quelques centaines de mètres de l'île de Riou, dans la région des calanques**. C'est alors que commence une incroyable enquête menée dans les archives des armées américaines et allemandes, puis en Allemagne même, pour tenter de comprendre pourquoi le P38 du plus célèbre écrivain et aviateur de son temps se trouvait à cet endroit où personne ne l'avait jamais cherché. Jacques Pradel raconte dans un véritable thriller historique, les multiples rebondissements d'années de recherches poursuivies par une petite équipe de passionnés sur la trace des pilotes allemands et américains survivants. Une quête qui les conduira à la mystérieuse dépouille d'un aviateur enterré dans le plus grand secret sur une île inhabitée face à Marseille, chez les descendants des princes de la famille impériale allemande et dans la région de Bastia où Saint Exupery a passé ses dernières heures en compagnie d'une bande d'adolescents fascinés par sa célébrité. Le résultat de cette enquête hors du commun est sans appel : Il n'y a pas eu de panne. Saint Exupery ne s'est pas suicidé. Il n'était pas perdu. Il avait rendez-vous avec l'Histoire, et il est mort pour la France au cours de son dernier combat ! Mais, qui l'a abattuoe * Il est impossible de connaître avec exactitude l'heure de décollage de Saint Exupery. Les témoignages directs indiquent 8h15 ou 8h45. Les documents administratifs ont retenu 9h15 ou 9h35. L'autonomie du P38 est de 5h. * Les vestiges de l'avion se trouvent actuellement au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.26 kg