Saison seche

ROBINSON-P

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 02/11/00
LES NOTES :

à partir de
3,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Un été torride frappe le Yorkshire. Asséché, le lac révèle les ruines de Hobb's End, un village englouti peu après la Seconde Guerre mondiale. C'est là que le petit Adam a choisi de s'amuser : ce hameau fantôme sera son terrain de jeu. Dans une remise abandonnée, l'enfant court, glisse, tombe. Il effleure quelque chose de dur, comme un petit fagot épineux. Arrachant
son trésor à la vase, il dépose sa trouvaille pour l'examiner : ce sont les os d'une main, recouverts d'une croûte terreuse, noire et humide... Méfiez-vous de l'eau qui dort : le mal peut se nicher n'importe où, et rester impuni pendant des années. Peter Robinson, l'auteur de Qui sème la violence, explore les crimes du passé et les noirceurs du présent.
1 personne en parle

Saison sèche est un roman policier où l’inspecteur Alan Banks doit mener une drôle d’enquête : un été caniculaire a en partie asséché un lac, mettant au jour un squelette datant de plusieurs dizaines d’années. Une mission pas vraiment aisée, pour notre héros et son acolyte, la belle et énigmatique Annie Cabbots, car les anciens habitants de ce village englouti dès 1946 se comptent sur les doigts d’une main… Le Canadien (d’origine britannique) Peter Robinson livre ici un excellent polar, couronné en 2001 par le Grand Prix de Littérature policière. La trame ressemble à celle de L’homme du lac, de l’Islandais Indridason, mais le résultat est bien plus réussi. Ce roman de plus de 500 pages (pas une de trop) est en effet très prenant : il se lit facilement grâce à un style fort agréable. En outre, la double intrigue (une dans le « présent », qui traite de l’enquête de Banks, l’autre, dans l’ancien village au cours des années 40), apporte un rythme haletant au récit. La restitution de la vie quotidienne du village pendant la guerre est également très bien restituée. Autre grande force du texte : la psychologie des personnages est minutieusement fouillée. Banks, en particulier : son divorce, ses difficultés de communication avec son fils et son patron, sa relation complexe avec Annie… tout est subtilement décortiqué, de manière à rendre plus « vivant » – et forcément attachant – le héros. En conclusion, un roman aux multiples richesses, remarquablement construit et captivant de bout en bout. Quel talent !

Nico17
04/05/10
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.56 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition