Sambre t.5 ; maudit soit le fruit de ses entrailles

YSLAIRE

EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 10/09/03
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Sambre est une série à part dans l'univers de la bande dessinée. Le premier album a immédiatement franchi la barre des 100.000 exemplaires, raflé nombre de prix et suscité les louanges des professionnels. Le second album, publié 4 ans plus tard, confirma le succès initial. Pour la première fois depuis les Blake et Mortimer de Jacobs, une série voit son succès croître sans devoir passer par le biais d'une parution régulière. Telle est la marque Sambre qui s'inscrit, album après album, comme une série d'exception. Le cinquième album sera donc l'événement BD de cette fin d'année. Il ouvre une nouvelle période dans la saga. Bernard Sambre est mort sur les barricades, sans avoir accompli son rêve d'amour impossible.Julie, devenue au fil des albums le personnage central de la série, a été expédiée dans un bagne en Algérie. L'enfant de Bernard lui a été enlevé. Son éducation a
été confiée à Sarah, la soeur folle qui vit dans le souvenir de son père et de son frère. Nous retrouvons les personnages huit ans plus tard. Julie, via Brest, rejoint Cayenne avec une remise de peine à la clef. Bernard-Marie, le fils de Bernard et Julie, vit à la Bastide, une demeure qui ressemble de plus en plus au tombeau des Sambre. L'enfant va-t-il échapper au destin que lui construit Sarah ? Mère et fils vont-ils se retrouver ? Le désirent-ils seulement ? Qui sera le vainqueur du duel que se livrent à distance Julie et Sarah ? La Guerre des yeux va-t-elle renaître ? Plus que jamais Yslaire met en scène des personnages à la psychologie complexe et fascinante. Son dessin est transpercé par les frémissements de la vie. Prince de la ligne sombre, il perfectionne, grâce aux techniques modernes, une éblouissante mise en couleurs qui est pour beaucoup dans la magie des albums Sambre.
1 personne en parle

Bernard Sambre, un bourgeois de bonne famille, fait la rencontre d’une braconnière aux yeux rouges. Ils s’unissent rapidement ne pouvant se résister et de leur rencontre va découler une cascade de conséquences. Julie est contrainte de s’éloigner de lui mais Bernard va partir à sa recherche. Quand, enfin, ils vont se retrouver, la Révolution de 1848 qui fait rage dans Paris va définitivement les séparer. Voilà une série de plus qui se bonifie avec le temps. De débuts fébriles à du grand art dans le cinquième épisode, Sambre d’Yslaire m’a rendue accro. J’ai enchainé en à peine quelques heures les cinq premiers épisodes de cette saga historiquo-fictive. J’avais sans cesse l’envie d’en lire plus, de découvrir ce qui allait arriver aux personnages.En démarrant ma lecture, je m’attendais à des histoires de famille mêlées à de la sorcellerie (à cause des yeux rouges et de la malédiction). Il s’avère qu’en fin de compte nous sommes embarqués dans des évènements historiques réels et que l’imaginaire n’a pas sa place. Je me doute bien qu’en même qu’au fil des prochains tomes, une explication va nous être apportées concernant la malédiction et qu’elle ne sera pas complètement rationnelle.Le premier épisode a été coréalisé par Yslaire et Balac. Dans le deuxième, Balac a seulement participé avant d’abandonner définitivement sa place à Yslaire qui a porté seul le poids des épisodes suivants. J’ignore si l’évolution vient du départ de Balac mais en tout cas on sent une nette amélioration au fur et à mesure. Les dessins sont beaucoup plus travaillés. Leur style s’affirme vraiment dans Maudit soit le fruit de ses entrailles… (cinquième épisode). Pareil pour les couleurs. Les images prennent de plus en plus cette teinte ocre qui devient une caractéristique du graphisme de ces BD.> C’est une série qui se lit très rapidement, avec un graphisme et une histoire fantastique que je ne peux que vous conseiller !

kllouche
14/07/12
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.56 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition