Sasmira t.1 ; l'appel

VICOMTE, LAURENT

livre sasmira t.1 ; l'appel
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 03/12/08
LES NOTES :

à partir de
14,95 €
nos libraires ont adoré sasmira t.1 ; l'appel

SYNOPSIS :

Depuis qu'il a rencontré une étrange vieille femme qui semblait le connaître, Stanislas se détache peu à peu de sa fiancée, la jolie Bertille. D'ailleurs il se détache d'à peu près toute forme de réalité... puisque l'étrange bague que lui a remise cette vieille femme avant de mourir précipite progressivement le jeune homme, au tempérament rêveur et nostalgique, vers le début du siècle. En une époque calme et élégante. En quête des mystères d'une jeune femme
à la beauté pâle et merveilleuse : Sasmira. Qui de la réalité ou du songe sublimé saura prendre Stan dans ses filets ? Dessinateur mythique, au trait d'une beauté et d'une précision devenues légendaires, Laurent Vicomte, après plus d'une décennie d'absence, revient à la bande dessinée pour une réédition de Sasmira, paru initialement aux Humanoïdes Associés. Une nouvelle aventure peut commencer... Le tome 1 est accompagné d'un carnet de croquis inédits.
Le chef d'œuvre de Laurent Vicomte (le dessinateur des premiers tomes de la "Balade au bout du monde") enfin réédité !
Paru initialement en 1997 aux Humanoïdes associés, ce bel album retrace le voyage extraordinaire à travers 'espace et le temps du jeune Stanislas. Assez proche des thématiques de la "Balade", certes, Vicomte atteint néanmoins ici un palier bien supérieur en ce qui concerne le dessin pur. Epoque contemporaine ou façon XIXème siècle, Vicomte prend du plaisir et c'est contagieux !
En attendant désespérément le tome 2....

erik (lens)
Le chef d'œuvre de Laurent Vicomte (le dessinateur des premiers tomes de la "Balade au bout du monde") enfin réédité !
Paru initialement en 1997 aux Humanoïdes associés, ce bel album retrace le voyage extraordinaire à travers 'espace et le temps du jeune Stanislas. Assez proche des thématiques de la "Balade", certes, Vicomte atteint néanmoins ici un palier bien supérieur en ce qui concerne le dessin pur. Epoque contemporaine ou façon XIXème siècle, Vicomte prend du plaisir et c'est contagieux !
En attendant désespérément le tome 2....
Erik ,
Librairie
(C.cial V2)
4 personnes en parlent

Après avoir assisté au décès d'une vieille femme qui semblait le connaître, Stanislas décide d'enquêter. Il trouve une étrange photo datant de plusieurs décennies où il apparaît. Remontant la piste jusqu'à une ancienne demeure désormais à l'abandon, sa compagne et lui sont transportés dans le passé où ils rencontrent, entre autre, une énigmatique jeune fille.Le dessin est assez classique en fait et c'est l'histoire qui intrigue. On ne sait pas ce que le personnage voit, ni comment ils sont arrivés là où ils sont. La fin du premier tome ne nous apporte pas les réponses. Ce début de récit fonctionne bien. Ladilae

Ladilae
11/06/13
 

"Le temps irrévocable a fuiL'heure s'achève ...Mais toi, quand tu reviens et traverses mon rêve,Tes bras sont plus frais que le jour qui se lève.Tes yeux plus clairs ...A travers le passé, ma mémoire t'embrasse ..."Ainsi commence l'histoire de Stan, jeune musicien qui rencontre un jour dans les rues de Paris, une très vieille dame qui lui murmure un poème et lui confie une bague avant de s'éteindre dans ses bras. Le jeune homme obsédé par cette rencontre n'aura de cesse de rechercher l'identité de cette femme. En développant la photo qu'elle portait sur elle, il croit la reconnaître posant au pied d'un arbre devant un manoir. N’hésitant pas à se rendre en Auvergne poursuivi par sa pétillante fiancée, Bertille, ils vont se retrouvés tous deux pris dans les rouages du temps, un siècle auparavant ...Le scénario est bien construit nouant une intrigue et suscitant un suspense qui va grandissant et qui doit nous laisser frustrer lorsqu'on ne possède pas la suite ... Les personnages sont attachants par leurs petits travers ainsi Stan qui ne semble pas prendre conscience de la chance qu'il a d'avoir Bertille dans sa vie et Bertille qui ne voit pas ou refuse de voir ce qui se joue sous ses yeux ... Sasmira qui n'est présente que par son regard mais autour duquel se construit le mystère ... Enfin, cette aristocrate qui manipule son monde et semble en savoir plus qu'elle ne veut bien le dire ...Le graphisme est très beau, jouant sur des tableaux variés ; la vie parisienne actuelle, un décor campagnard emprunt de nostalgie, un manoir vivant au rythme des fêtes, ... conférant une tonalité fraîche à l'ensemble ! Cristie

cristie
15/05/13
 

Je lis très rarement des BD, mais là, attirée par une couverture "surnaturelle", je me suis lancée dans la lecture du premier tome. Et j'ai adhéré !! Stan croise dans la rue une veille femme, elle connait son nom et meurt dans ses bras en lui murmurant un poème lui donnant une bague ornée d'un scarabée ainsi qu'une vieille photo. Sur celle-ci se trouve entre autre une femme qui attire Stan. Avec l'aide de Bertille, il tente de trouver qui est cette vieille femme. Ils se mettent à la recherche de la maison qui apparaît sur la photo. C'est dans sa cave que Stan et Bertille se retrouvent transportés au début du siècle, au moment où la photo a été prise. Ils sont accueillis par Prudence et par Sasmira, qui n'est autre que la femme de la photo. Coincés, Stan et Bertille tentent de s'habituer et d'éclaircir le mystère dans lequel ils ont été plongés. Mais surtout, Stan cherche à percer l'énigme de Sasmira... Lyncée de Seclin

Je n'ai jamais été attirée par la BD, mais celle-ci m'a beaucoup plu. Le découpage de l'histoire en vignettes est assez particulier, il ne dévoile pas tout au lecteur mais le guide parfaitement dans sa lecture. Les femmes sont toutes magnifiques et le jeu sur la lumière crée une ambiance particulière. La thématique abordée est le voyage dans le temps et l'amour. A la fin, on reste sur sa faim et on attend désespérément le deuxième tome !

caroline591
11/12/10

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.73 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition