Secret et formes sociales

PETITAT, ANDRE

EDITEUR : PUF
DATE DE PARUTION : 25/05/98
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

"Si nos pensées et nos arrières pensées nous étaient réciproquement accessibles, nos formes relationnelles s'écrouleraient : adieu mensonges, non-dit, intimité et connivence, mais aussi indiscrétions, confidences, méfiance et authenticité. L'ombre du secret abrite la moitié du monde. Nos interactions se déploient dans d'incessants mouvements de bascule entre le visible et l'invisible, où elles trouvent leurs formes caractéristiques. Les jeux du voilement / dévoilement commencent avec la vie, avec la membrane qui sépare et relie l'intérieur et l'extérieur. L'affinement des sens apporte un affinement de la soustraction aux sens. Enfin le langage est l'outil par excellence de ce jeu de bascule permanent car il articule le perceptible et la pensée immatérielle (d'où un jeu du caché / montré) il accueille les distorsions imaginaires (jeu avec le référent) et nous pouvons en respecter ou en transgresser les règles d'usage (jeu autour des conventions). Ce triple jeu place les échanges symboliques dans un espace de réversibilité virtuelle et d'incertitude, favorable à la fois à la création et à l'érosion des formes sociales. " Texte de couverture Table des matières Introduction Chapitre Premier - Définition et extension du secret, Omniprésence et universalité du secret Les échanges de biens Les échanges d'influence Les échanges de sentiments Les échanges d'information Si le secret n'existait pas Conclusions, 27 Chapitre 2 - Le secret animal, La luxuriance mimétique Mimer l'environnement physique ou végétal Jeux à deux, offensifs ou associatifs La tromperie chez les singes anthropoïdes Conclusions Chapitre 3 - L'induction de fausses croyances chez l'enfant, L'interprétation piagétienne et son
questionnement L'induction de fausses croyances : à trois ou à quatre ans ? L'induction des fausses croyances aux deuxième et troisième degrés Le secret triangulaire Conclusions Chapitre 4 - Secret et morphogenèse sociale, Hypothèses sur les rapports entre intérieur et extérieur chez les êtres vivants en général et chez les humains en particulier L'espace de réversibilité symbolique virtuelle et ses propriétés morphogénétiques Conclusions Chapitre 5 - Le champ sémantique du secret, Étymologie : la famille du crible Le jeu des apparences et de la réalité Travestissements et mensonges Masques, poker et pieux mensonges En cachette Le caché légitime, l'intimité et la discrétion Semi-dévoilements peu acceptables Semi-dévoilements acceptés Dévoilements illégitimes Vérité, authenticité, sincérité Conclusions Chapitre 6 - Secret et formes sociales : Simmel et Goffman, Les philosophes précurseurs Machiavel : un jeu de cache-cache des rationalités Rousseau et la généalogie du secret Georg Simmel et la sociologie du secret Erving Goffman et le théâtre de la vie quotidienne Cadres interprétatifs et figures du secret Conclusions Chapitre 7 - Réversibilité, incertitude et confiance, Réversibilité Réversibilité et référence Signes et objets-signes Réversibilité et liberté Réversibilité, socialisation et distance aux valeurs Réversibilité et incertitude Incertitudes naturelle et interactive La réduction de l'incertitude Morale et réversibilité Confiance et incertitude Confiance, don et échange négocié Réversibilité symbolique et historicité Distance et proximité : anthropologie et histoire Les emboîtements du privé et du public Conclusions Conclusion générale Références
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.32 kg