Seraphita

BALZAC, HONORE DE

livre seraphita
EDITEUR : HARMATTAN
DATE DE PARUTION : 21/12/95
LES NOTES :

à partir de
17,00 €

SYNOPSIS :

Dans un village de Norvège, perdu au milieu des glaces et des neiges, Minna, la fille du pasteur, éprouve une étrange attirance pour Séraphîtüs. De son côté, Wilfrid, un étranger retenu pendant l'hiver à Jardis, tombe sous le charme de Séraphîta. En réalité Séraphîtüs et Séraphîta ne forment qu'un seul être, synthése de l'être terrestre
et de l'être immortel, qui doit convaincre les hommes d'abandonner leurs désirs et leurs aspirations terrestres afin d'atteindre le monde céleste. Ce curieux récit d'Honoré de Balzac prend appui sur les visions occultes du mage suédois Swedenborg. Il offre une occasion unique de découvrir les idées gnostiques de Balzac sur la vie dans l'au-delà.
1 personne en parle

Minna est éprise de Séraphîtüs, jeune homme aussi désirable que mystérieux, à ses yeux. Quant à Wilfrid, étranger au village, c’est une jeune femme qui le trouble, la belle Séraphîta. Homme ou femme, homme et femme, quand les visages se troublent et troublent, se confondent en un seul, celui de l’ange mortel, du séraphin en devenir, l’amour terrestre se fait impossible, l’au-delà n’est plus très loin. Alors Minna et Wilfrid s’efforcent de pénétrer les secrets de l’énigmatique créature en sursis pour mieux comprendre la création qui en découle.Avec « Séraphîta », Balzac nous fait entrer dans un monde où la verticalité l’emporte, l’élévation abyssale et vertigineuse vers des mondes supérieurs, inaccessibles pour le commun des mortels, aveuglés dans une rationalité illusoire. Car, derrière la créature androgyne façonnée par l’auteur, c’est toute une création qu’il souhaite livrer et expliciter, s’appuyant sur la doctrine du mystique suédois Swedenborg (dont la raison s’étiolera vers la fin de ses jours). Cette verticalité n’est pas sans impact sur l’écriture : très vite, des mots se parent d’une majuscule initiale, et l’Amour côtoie la Pureté sur des cimes inaccessibles. Ce faisant, une vision manichéiste et dichotomique se fait jour, séparant le Pur de l’Impur, le Voyant du rationnel, la lumière des ténèbres… Autant de traits qui à la fois agacent et fascinent tant l’écriture qui porte l’intrigue est ciselée à l’extrême. Le couple androgyne éveille, guide, instruit le couple terrestre en dévoilant sa doctrine ésotérique, sa vision de l’Homme dans ses rapports avec d’autres mondes, et sa place dans l’univers.Malgré une nature angélique, Séraphîtüs-Séraphîta n’en demeure pas moins humain(e), pétri(e), comme tout humain, de doutes, de peurs, de désirs… Balzac introduit donc également, et de manière dialectique, une dimension horizontale dans l’intrigue, qui rend Séraphîtüs-Séraphîta attachant(e) et facinant(e).Séraphîtüs-Séraphîta, deux visages d’une même créature, initiés par le regard de l’autre, une création singulière, entre mysticisme et folie, l’histoire d’une élévation humaine, dans les fjords abrupts de la Norvège à l’orée du 19ème siècle. Un ouvrage inoubliable et exigeant qui couronne les « Etudes philosophiques ». Seraphita

Seraphita
18/08/13
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.24 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition