Shining

KING, STEPHEN

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 31/10/07
LES NOTES :

à partir de
7,90 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Situé dans les montagnes Rocheuses, l'Overlook Palace passe pour être l'un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté. L'hiver, l'hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l'habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-lâ s'appelle Jack Torrance: c'est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d'échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny
qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l'on croit disparus. Ce qu'il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l'Overlook Palace, c'est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinéeoe ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l'hôtel? Un récit envoûtant immortalisé à l'écran par Stanley Kubrick.
8 personnes en parlent

Je suis un peu déçue par ce livre, pas assez pour perdre un point, mais déçue quand même. Tout le monde disait que Shining était terrifiant, bof... peut-être le passage dans la chambre 217, mais sinon... Malgré tout, je l'ai beaucoup aimé, ça fait très bizarre parfois d'être "dans la tête" d'un fou... Je vais voir le film pour voir s'il est aussi bien, peut-être qu'il fera plus peur... Je vous tient au courant!Ok, je viens de voir le film: il est moins peur que le livre, forcément vu que je connaissais déjà l'histoire... Diana666

Kimchi
11/09/13
 

Chapeau bas!!Incontournable dans l'oeuvre du King et dans mon top trois personnel avec Misery ,Christine , Carrie et Ça (si ça fait trois , je le sais , j'ai compté sur mes doigts).Postulat de depart , une famille se voit confiée l'entretien d'un hotel durant l'intersaison.A priori , pas de quoi claquer du fessier..Boulot plutot tranquille si ce n'etait cet hiver de gueux , cet incroyable isolement engendré par les caprices de dame nature les coupant litteralement du monde.Et le p'ti plus sans lequel une maison hantée ne le serait pas , de par le fait , la presence recurrente de spectres , fantomes , revenants et autres apparitions vous voulant tout sauf du bien!!L'enfer peut ouvrir ses portes..Un livre oppressant , malsain , suintant le drame , ode a la solitude debouchant sur la folie la plus totale!Et que dire de l'oeuvre de Kubrick (pourtant decriée par l'auteur) ou Nicholson est en etat de grace..A lire et voir sans moderation!!!Quelqu'un a vu ma hache ?

TurnThePage
09/11/13
 

Encore un excellent livre de Stephen King, qui est beaucoup plus facile à comprendre que "Carrie". J'ai été soulagée d'apprendre que Danny et Wendy ne mourraient pas. Le livre ne fait pas plus peur que ça, et c'est peut être exagéré de dire que c'est un roman d'horreur. Il est quand même très bien écrit, et les e=sentiments des personnages sont vraiment bien exprimés. Jemma

jemma
13/10/13
 

Personnellement je trouve cette histoire a faire froid dans le dos, j'avais d'abord vu le film, apres l'avoir vu, je me suis dit plus jamais je le regarde ça fait trop peur lol, je me suis donc interessé car j'aime comparer livre et film je n'ai pas été déçu j'ai aimé les deux !!

guibl22
31/01/13
 

Déjà c’est mon premier Stephen King, donc je pense que je m’en souviendrai et il va influencer le fait que j’en relise d’autres ou pas ! Au départ j’étais vraiment pas motivée, le classement “horreur” sur Livraddict ne me poussait pas trop à le lire, les choses qui font peur c’est pas mon style. Mais un certain Shanaa m’a fortement encouragé à commencer, Je me suis donc plongée dans Shining.Premièrement le style de SK est génialissime : dès les premières pages, alors que rien ne s’est passé on ressent une angoisse, une appréhension. Parce qu’on sait qu’il va se passer quelque chose sans savoir quoi, à chaque page tournée on soupire de soulagement car il ne s’est rien passé, mais l’angoisse reprend le dessus dès les premières lignes de la page suivante. Ce qui rend le récit très prenant et on a du mal à s’arrêter ! Ensuite SK nous laisse espérer que ses personnages peuvent s’en sortir en introduisant plein de portes de sorties que finalement ils ne prendront jamais.Le roman est basé sur quatre personnages : Jack, Wendy, Danny et l’Hôtel. Les évènements nous sont racontés à chaque fois du point de vue de chaque personnage (sauf par l’Hôtel) ce qui nous place au dessus d’eux car nous savons tout. On s’indigne donc suite à certaines de leurs actions que nous savons inutiles ou dangereuses grâce aux autres personnages.l’Hôtel est vraiment un personnage à part entière qui prend vie et a son histoire propre.A partir du moment où la neige commence à tomber on entre dans un huit clos hermétique où les personnages ne peuvent plus compter que sur eux mêmes.Je l’ai fini hier soir et la fin est explosive. Quand je disais qu’il était difficile de lâcher le livre une fois dedans ce n’est rien comparé au 100 dernières pages qui défilent sans qu’on ne les voit passer, elles sont incroyables, tout s’enchaîne on n’a pas le temps de respirer.Pour conclure une très très bonne découverte, un coup de coeur ! (Et moi qui pensais ne pas aimer ^^)

Elinor
28/02/12
 

A partir d'une situation donnée, Stephen King a le don d'écrire un roman prenant dans lequel les personnages rivalisent de finesse psychologique. Lorsqu'il accepte l'emploi de gardien, Jack connaît tout du "mal des blédards": "une réaction claustrophobique de certains sujets lorsqu'on les enferme pour de longues périodes avec d'autres personnes." Simplement, naïvement, cet homme rongé de culpabilité, croit que ce mal étrange n'est pas pour lui. Or, au fur et à mesure du récit, la raison de Jack vacille tandis que le Don de Danny prend des proportions inquiétantes. L'Hôtel Overlook aussi devient un personnage à part entière au passé sulfureux et dramatique. "Ce lieu maudit enfante des monstres" paraît-il... La découverte de l'album aux coupures de presse sur l'hôtel symbolise un basculement dans le récit. Jack considère alors que l'hôtel est le seul endroit où sa guérison est possible pour "canaliser et neutraliser la force qui a failli le rendre fou". Mais, son esprit est devenu "une sorte de pieuvre qui tourbillonnait dans un azur implacable"...Wendy et Danny vont assister, impuissant, à la prise de pouvoir de l'Overlook sur les âmes. Le lecteur assiste à la lente désintégration d'une personnalité, ponctuée de retours de plus en plus sporadiques à la raison. Les pouvoirs de Danny anticipent les futures scènes à venir de façon cohérente, sans toutefois en dévoiler les issues. Quant à Wendy, elle incarne "la raison", celle sur qui on peut compter pour analyser et remettre les événements à leurs justes proportions. De ce trio "infernal", Stephen King a écrit un superbe roman, devenu, à juste titre , un de ces classiques, effrayant à souhait. vivi

vivicroqueusedelivres
11/02/12
 

Je l'ai lu quand j'étais ado, et j'ai ensuite passé 3 jours à ne pas pouvoir dormir sans lumière!!! Le film est un navet par contre... Stephen King à ce don de vous plonger dans ses histoires et de ne pas pouvoir dormir tant que vous n'aurez pas lu la totalité du livre!!!J'adore!!!

cocomilady
20/11/11
 

Comment décrire ce livre?? Les mots me manquent tant je l’ai adoré…Il est à la fois angoissant, perturbant…Il y a tout au long du livre une ambiance qui est de plus en plus pesante et lourde… Dès le début, on sent aisément le déclic qui se passe chez Jack quand il visite l’hôtel, et tout au long du livre, on ne peut que se sentir oppressé au fur et à mesure que la folie le gagne, on sent l’angoisse nous gagner elle aussi…Dans cette ambiance pleine de fantômes, on s’attendrait presque, tant le livre est prenant, à voir débarquer l’un d’eux, à le voir passer au milieu de notre propre living et d’entendre la les bruits d’une fête qui se serait invitée chez nous…Ce livre ne comporte aucun blanc, aucun temps mort, c’est de l’angoisse à haute dose…On se doute dès le départ qu’une fin tragique se trame, mais le suspens reste présent, les évènements s’enchaînent, les rebondissements aussi, pour le plus grand bonheur du lecteur.Personnellement, j’ai toujours adoré les histoires de lieux hantés, où les bâtiments gardent en eux l’âme des précédents habitants… et ici, le thème a été abordé dans un sens tragique hors du commun, où la folie qui s’installe est terrifiante… et où l’hôtel , non seulement hante les personnes, mais absorber leur âme pour nourrir sa propre âme…Un livre génial que je conseille vivement aux amateurs du genre… Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.29 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)