Shining

KING, STEPHEN

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 31/10/07
LES NOTES :

à partir de
7,90 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Situé dans les montagnes Rocheuses, l'Overlook Palace passe pour être l'un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté. L'hiver, l'hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l'habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-lâ s'appelle Jack Torrance: c'est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d'échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny
qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l'on croit disparus. Ce qu'il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l'Overlook Palace, c'est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinéeoe ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l'hôtel? Un récit envoûtant immortalisé à l'écran par Stanley Kubrick.
24 personnes en parlent

Je suis un peu déçue par ce livre, pas assez pour perdre un point, mais déçue quand même. Tout le monde disait que Shining était terrifiant, bof... peut-être le passage dans la chambre 217, mais sinon... Malgré tout, je l'ai beaucoup aimé, ça fait très bizarre parfois d'être "dans la tête" d'un fou... Je vais voir le film pour voir s'il est aussi bien, peut-être qu'il fera plus peur... Je vous tient au courant!Ok, je viens de voir le film: il est moins peur que le livre, forcément vu que je connaissais déjà l'histoire... Diana666

Kimchi
11/09/13
 

Le choix de la lecture commune du Club des Livrophages était pour janvier "Docteur Sleep" mais je n'avais pas lu le premier tome, ni vu le film. Donc j'ai remédié à ce manquement. Je ne vous cache pas que j'ai commencé cette lecture avec une appréhension. En effet, j'ai craint d'y trouver de trop longues descriptions mais cette inquiétude n'était pas justifiée et ce fut un regal de découvrir ce livre. Au début, nous apprenons à connaître Jack, Wendy et Danny et leur histoire. Et, déjà à ce moment-là, l'auteur a su me prendre dans ses filets au point que je voulais continuer le livre, car la mise en place de l'histoire n'est ni trop longue ni trop courte et nous permet d'apprécier les personnages. Dans la deuxième partie, je me suis retrouvée isolée avec la famille Torrance tellement le style de Stephen King est incroyablement efficace. L'horreur, sans que les descriptions soient "gore", s'insinue petit à petit au fil des pages par petites touches au départ de façon à ce que l'on puisse reprendre notre souffle jusqu'à être à son comble au point que le livre est dur à lacher. Je suis donc ravie d'avoir enfin découvert ce livre tellement j'ai aimé retrouvé l'écriture de Stephen King. Ce fut un bon moment de lecture très prenant.

Didinebzh29
23/01/16
 

J'ai enfin découvert ce chef d'oeuvre et je ne regrette pas du tout. En effet, Stephen King a le don de faire monter la pression dans son histoire. Ses personnages sont tous très bien travaillés, on connait leurs points faibles, leurs points forts mais aussi leurs différences. On a peur avec Danny, on se demande jusqu'où va aller la folie de son père et si ils vont arriver à se sortir de ce cauchemar. On reste accrocher à son livre jusqu'à connaitre le fin mot de l'histoire. Maintenant, j'ai bien envie de lire la suite pour voir si l'intensité sera toujours présente. edwige

Edwige
28/12/15
 

Une lecture qui m'a kidnappé au cœur même de l'Overlook prise entre les démons qui hantent l'hôtel et la folie de ce père ! Très belle plume de l'auteur, très bonne intrigue qui m'a donné envie d'en lire encore d'autres de l'auteur !!!N'hésitez pas à lire ma chronique pour plus de détails ;)

Winry89
01/10/15
 

J'ai adoré lire ce livre !! J'en avais beaucoup entendu parlé forcément mais ça a été un régal que de plonger au coeur de l'Overlook Palace avec Dany et sa famille... Si vous aimez vous faire peur et les livres qui tiennent en haleine celui ci est fait pour vous !!

Emma7
01/09/15
 

Terrifiant ! l'un des livres les plus angoissants que j'ai pu lire. de quoi vous faire cauchemarder. être dans la tête d"un homme qui perd la boule fait presque perdre la notre !

choukinette
10/10/14
 

Jack Torrance vient de se faire licencier de son poste d’enseignant après avoir frappé un élève. Afin de subvenir aux besoins de sa femme Wendy et de son fils Danny, il décide de postuler comme gardien de l’hôtel Overlook. Sa mission : maintenir le bâtiment isolé dans les montagnes du Colorado en état pendant sa fermeture hivernale. Jack compte bien profiter de cette isolement pour renouer avec sa femme – le couple est en crise depuis le jour où Jack, ivre, a cassé le bras de son fils – et terminer l’écriture d’une pièce de théâtre.Toute la petite famille part donc s’installer dans l’hôtel. Mais dès les premiers temps, l’isolement est difficile à gérer. D’autant que Jack apprend que l’établissement a été le théâtre de nombreuses morts violentes. Bientôt, la folie le gagne. Dans le même temps, Danny, qui possède des dons de médium, a le sentiment qu’un horrible danger plane sur sa famille. Capable de voir dans le passé comme dans l’avenir, il est le témoin de scènes particulièrement horrifiques et a conscience qu’aucun membre de sa famille ne ressortira indemne de ce palace qui semble possédé et qui cherche à tout prix à en faire de nouveaux occupants pour l’éternité…J’avais adoré l’excellente adaptation de Stanley Kubrick avec un Jack Nicholson fou furieux, terrifiant à souhait. Le roman de Stephen King est encore plus horrifique. On sent dès le départ que la famille court à la catastrophe avec un Jack Torrence violent, en sevrage alcoolique, et un Danny clairvoyant qui sait, grâce à de violents états de transe, que tous vont se jeter dans la gueule du loup, du monstre TROMAL qui veut les réduire à néant.Le maître de l’épouvante maîtrise l’art du huis-clôt angoissant à la perfection : hôtel loin de tout, isolé dans la neige, terrain de meurtres plus violents les uns que les autres (dès le début, l’employeur de jack lui révèle qu’un précédent gardien, devenu fou, avait sauvagement massacré sa femme et ses deux filles avant de se donner la mort, et met en garde Jack). J’ai aussi apprécié l’ambiguïté des personnages plus présente que dans le film. A un moment, on ne sait plus réellement en qui faire confiance, ce qui augmente d’autant l’intensité dramatique. On sent également que King a mis beaucoup de lui, de ses propres névroses dans le personnage de Torrance (alcoolisme, problèmes de rapports au père, peur de la page blanche)… Bref, je n’ai vraiment pas été déçue et ai dévoré ce pavé de 570 pages en poche en trois jours à peine. Une fois commencé, on ne peut plus s’en défaire ! Pas pour les âmes sensibles par contre !J’ai hâte de lire la suite des aventures de Danny dans Doctor Sleep, le dernier opus de King.

Naurile
05/08/14
 

Ayant eu en cadeau Docteur Sleep et ayant vu Stephen King indiqué que le livre était assez différent du film de Kubrick, je me suis décidée à lire Shining. Grand bien m’en a pris ! En effet, le roman est plus psychologique là où le film penche plus vers l’hystérie ! Néanmoins, avoir vu le film avant a peut-être affaibli l’horreur et l’oppression de l’histoire. Le côté angoissant est venu, pour moi,au dernier quart du livre après le bal même si je connaissais plus ou moins la fin grâce au film (même si elles sont différentes)… Le lecteur assiste à un huis-clos dans l’hôtel Overlook où la famille Torrance va se déchirer sous l’influence de la bâtisse et de ses anciens occupants. Avec la quasi impossibilité de s’échapper de cet endroit, Danny et ses parents Jack et Wendy vont tenter de résister même si d’anciens démons reviennent à la charge (alcoolisme, rancoeur…). L’aspect le plus déroutant de ce livre pour moi est le comportement plus que mature de Danny âgé de 5 ans ! Même si c’est un enfant présenté comme intelligent, Stephen King lui donne la réflexion et les agissements d’un adulte. A contrario, la force de Shining sont les descriptions très réalistes de l’autodestruction de Jack, des puissances maléfiques (les animaux en buis, le bal, l’horloge dans le salon, la femme dans la salle de bain de la chambre 217….) et bien sûr la folie. En résumé, Shining est à lire en oubliant le film adapté du roman !

AlteaAitana
20/03/14
 

Caractériel et alcoolique, Jack a brisé net la carrière universitaire qui s'ouvrait à lui. Pire , il a failli mettre fin à son mariage en se montrant violent envers son jeune fils, Danny.Sa dernière chance est d'accepter le poste de gardien et d'homme d'entretien d'un gigantesque hôtel, à cinquante kilomètres de toute habitation, en plein hiver.Là, en compagnie de sa famille, il espère reconquérir leur confiance et venir à bout de sa pièce de théâtre.Tout ceci resterait relativement classique si Danny n'était doté d'un don de prophétie et si l'hôtel ne recelait de noirs secrets...La tension monte vite dans ce lieu unique et clos où les manifestations de plus en plus menaçantes vont se succéder. Si King analyse avec une extrême précision les mécanismes de l'alcoolisme et si ses personnages sont denses et plein d'humanité, je suis restée plus dubitative quant à la progression des phénomènes étranges. J'ai rencontré en fait le même problème que dans d'autres œuvres que j'avais lues il y a longtemps: j'apprécie la sobriété de ces descriptions mais trouve que , en avançant dans le récit, cela tourne un peu au grand guignol et perd en crédibilité. Un grand roman cependant , efficace et sensible. cathulu

cathulu
23/12/13
 

Un livre qui monte en puissance au fil des pages. L'angoisse saisie le lecteur dés le départ avec la première visite de l'hôtel et ne va plus le lâcher jusqu'au dénouement final.Un couple va devoir garder un hôtel durant tout un hiver, coupé et isolé du monde avec pour seul lien avec l'extérieur une vieille radio. L'hôtel est construit sur un ancien lieu de culte des morts indien. Le fils du couple perçoit des choses que le commun des mortels ne voit pas, il en est de même pour son père.Un des meilleurs livres de l'auteur pour ma part, il m'a tenu éveillée jusqu'à la dernière page. MurielDMR

Muriel72
06/12/13
 

J'ai abandonné la lecture... Je n'ai pas aimé l'ambiance, ça traîne en longueur au début (10 pages sur une chaudière tout de même...). Je n'ai pas trouvé ce que j'espérais... Tant pis.

SEcriture
30/11/13
 

Chapeau bas!!Incontournable dans l'oeuvre du King et dans mon top trois personnel avec Misery ,Christine , Carrie et Ça (si ça fait trois , je le sais , j'ai compté sur mes doigts).Postulat de depart , une famille se voit confiée l'entretien d'un hotel durant l'intersaison.A priori , pas de quoi claquer du fessier..Boulot plutot tranquille si ce n'etait cet hiver de gueux , cet incroyable isolement engendré par les caprices de dame nature les coupant litteralement du monde.Et le p'ti plus sans lequel une maison hantée ne le serait pas , de par le fait , la presence recurrente de spectres , fantomes , revenants et autres apparitions vous voulant tout sauf du bien!!L'enfer peut ouvrir ses portes..Un livre oppressant , malsain , suintant le drame , ode a la solitude debouchant sur la folie la plus totale!Et que dire de l'oeuvre de Kubrick (pourtant decriée par l'auteur) ou Nicholson est en etat de grace..A lire et voir sans moderation!!!Quelqu'un a vu ma hache ?

TurnThePage
09/11/13
 

Encore un excellent livre de Stephen King, qui est beaucoup plus facile à comprendre que "Carrie". J'ai été soulagée d'apprendre que Danny et Wendy ne mourraient pas. Le livre ne fait pas plus peur que ça, et c'est peut être exagéré de dire que c'est un roman d'horreur. Il est quand même très bien écrit, et les e=sentiments des personnages sont vraiment bien exprimés. Jemma

jemma
13/10/13
 

Personnellement je trouve cette histoire a faire froid dans le dos, j'avais d'abord vu le film, apres l'avoir vu, je me suis dit plus jamais je le regarde ça fait trop peur lol, je me suis donc interessé car j'aime comparer livre et film je n'ai pas été déçu j'ai aimé les deux !!

guibl22
31/01/13
 

Une petit pointe de déception en fermant ce livre. Tout d'abord, la fin. (D'ordinaire on commence par le début, je sais.) J'ai trouvé que les dernières pages n'étaient pas à la hauteur de l'auteur. Stephen King est une référence en matière d'horreur, de glauque, ... et là on finit sur une note banale, un truc tranquille, genre le ciel est bleu, les oiseaux chantent... Je l'attendais plus à une fin ouverte avec quelque chose qui laisse présager que tout n'est pas terminé... AH AH AH!!! (rire diabolique) Vous voyez le genre?!Ensuite, le niveau de stress et d'angoisse est finalement plus bas que ce à quoi je m'attendais. Je reconnais qu'en étant plongé dans ce roman, on n'est pas tranquille, on regarde s'il n'y a personne dans la baignoire par exemple; mais je pensais atteindre un seuil plus haut sur l'échelle de la terreur.Passons aux points positifs. J'ai beaucoup aimé le personnage principal, Danny, ce petit garçon de cinq ans qui a un Don mais également une méthode de réflexion hors du commun pour un gosse de son âge. Il est également très brouillard.Stephen King a un réel talent pour donner de la profondeur et de la richesse à ses personnages.Des longueurs sont présentes mais dès qu'elles apparaissent, on se retrouve devant un fait très bizarre et l'histoire repart de plus belle.Un avis en demi-teinte mais cela reste une lecture que j'ai vraiment appréciée.

bookworm02
13/12/12
 

On avait déjà vu dans Carrie l'importance de la famille au sein du roman, ou plutôt le poids qu'elle occupe. Dans Shining, ce thème ne disparaît et revient au centre des préoccupations, en plus de l'enfance (un terme large traité par la "peur" des enfants, sous toutes ses formes) ainsi que la vie quotidienne américaine (il faut le reconnaître, Stephen King a très bien repris les principaux éléments qui rentrent dans le cadre d'une vie américaine "banale"). Ce livre reste l'un de mes préférés de Stephen King, l'ambiance malsaine qui est créée nous terrorise, les liens entre les personnages sont très subtils, des personnages qui, par ailleurs, ont une psychologie très développée. Quant à l'intrigue, je vous laisse la découvrir, il est difficile de ne pas trop en dire... si ce n'est qu'elle est très réussie, et accrocheuse !Un roman passionnant que je vous recommande, du Stephen King à l'état pur. Clementh

Clementh
26/07/12
 

Vous avez ici la superbe "tronche" de Jack Nicholson. Il rend hommage au livre par son interpétation du père tenancier de cet hotel. Mais en fait, que peut-on dire de ce roman, le père est-il hanté par l'hotel ou bien est-il seulement aliéné au sens psychiatrique du terme? L'auteur nous laisse décider de l'interprétation qu'on veut lui donner. Le trio, père/mère/fils, une trinité inversée vit en autarcie. L'enfant, qui est-il? A t-il un don? La réponse selon moi est oui mais l'enfant n'est-il pas lui-même perturbé? Pourquoi le père veut il le tuer? Y a t-il une raison autre que la folie? Nous sommes un peu dans le fantastique aussi. Et la mère dans tout çà? Les mères me semble t-il très absentes chez S.King. Elles sont soient totalement folle (Carry) soit totalement inutiles à mon avis. sauf avec Dolors Claiborne, mais j'ai peut être tort. Dans tous les cas, le roman par son amosphère angoissant est déjà très évocateur. Le film est à couper le souffle. J'aime mieux cette version que celle revisitée il y a quelques années avec Kevin Bacon dans le rôle du père. Mais c'est une préférence. Dans tous les cas, le livre me semble-t-il meilleur que les réalisations cinématographiques. Victoire

tran
29/04/12
 

Déjà c’est mon premier Stephen King, donc je pense que je m’en souviendrai et il va influencer le fait que j’en relise d’autres ou pas ! Au départ j’étais vraiment pas motivée, le classement “horreur” sur Livraddict ne me poussait pas trop à le lire, les choses qui font peur c’est pas mon style. Mais un certain Shanaa m’a fortement encouragé à commencer, Je me suis donc plongée dans Shining.Premièrement le style de SK est génialissime : dès les premières pages, alors que rien ne s’est passé on ressent une angoisse, une appréhension. Parce qu’on sait qu’il va se passer quelque chose sans savoir quoi, à chaque page tournée on soupire de soulagement car il ne s’est rien passé, mais l’angoisse reprend le dessus dès les premières lignes de la page suivante. Ce qui rend le récit très prenant et on a du mal à s’arrêter ! Ensuite SK nous laisse espérer que ses personnages peuvent s’en sortir en introduisant plein de portes de sorties que finalement ils ne prendront jamais.Le roman est basé sur quatre personnages : Jack, Wendy, Danny et l’Hôtel. Les évènements nous sont racontés à chaque fois du point de vue de chaque personnage (sauf par l’Hôtel) ce qui nous place au dessus d’eux car nous savons tout. On s’indigne donc suite à certaines de leurs actions que nous savons inutiles ou dangereuses grâce aux autres personnages.l’Hôtel est vraiment un personnage à part entière qui prend vie et a son histoire propre.A partir du moment où la neige commence à tomber on entre dans un huit clos hermétique où les personnages ne peuvent plus compter que sur eux mêmes.Je l’ai fini hier soir et la fin est explosive. Quand je disais qu’il était difficile de lâcher le livre une fois dedans ce n’est rien comparé au 100 dernières pages qui défilent sans qu’on ne les voit passer, elles sont incroyables, tout s’enchaîne on n’a pas le temps de respirer.Pour conclure une très très bonne découverte, un coup de coeur ! (Et moi qui pensais ne pas aimer ^^)

Elinor
28/02/12
 

Œuvre d’horreur classique dont les adaptations cinématographiques l’ont porté en haut du genre. Suspense, images fortes, huis clos, tout est réuni pour nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page. Un livre comme on les aime, qui nous apporte plein de frissons ! Ce livre a été adapté deux fois au cinéma, la version avec Jack Nicholson est la meilleure !

Un grand livre de Stephen KING (très bien adapté au cinéma, soit dit au passage!).Une ambiance pesante dans cette demeure isolée ou la folie du gardien s'installe au fil des pages... un must de Stephen KING avec le légendaire SIMETIERRE à ne pas lire contrairement à Torrance isolé du monde...brrrrr

labouillette
11/02/12
 

A partir d'une situation donnée, Stephen King a le don d'écrire un roman prenant dans lequel les personnages rivalisent de finesse psychologique. Lorsqu'il accepte l'emploi de gardien, Jack connaît tout du "mal des blédards": "une réaction claustrophobique de certains sujets lorsqu'on les enferme pour de longues périodes avec d'autres personnes." Simplement, naïvement, cet homme rongé de culpabilité, croit que ce mal étrange n'est pas pour lui. Or, au fur et à mesure du récit, la raison de Jack vacille tandis que le Don de Danny prend des proportions inquiétantes. L'Hôtel Overlook aussi devient un personnage à part entière au passé sulfureux et dramatique. "Ce lieu maudit enfante des monstres" paraît-il... La découverte de l'album aux coupures de presse sur l'hôtel symbolise un basculement dans le récit. Jack considère alors que l'hôtel est le seul endroit où sa guérison est possible pour "canaliser et neutraliser la force qui a failli le rendre fou". Mais, son esprit est devenu "une sorte de pieuvre qui tourbillonnait dans un azur implacable"...Wendy et Danny vont assister, impuissant, à la prise de pouvoir de l'Overlook sur les âmes. Le lecteur assiste à la lente désintégration d'une personnalité, ponctuée de retours de plus en plus sporadiques à la raison. Les pouvoirs de Danny anticipent les futures scènes à venir de façon cohérente, sans toutefois en dévoiler les issues. Quant à Wendy, elle incarne "la raison", celle sur qui on peut compter pour analyser et remettre les événements à leurs justes proportions. De ce trio "infernal", Stephen King a écrit un superbe roman, devenu, à juste titre , un de ces classiques, effrayant à souhait. vivi

vivicroqueusedelivres
11/02/12
 

Je l'ai lu quand j'étais ado, et j'ai ensuite passé 3 jours à ne pas pouvoir dormir sans lumière!!! Le film est un navet par contre... Stephen King à ce don de vous plonger dans ses histoires et de ne pas pouvoir dormir tant que vous n'aurez pas lu la totalité du livre!!!J'adore!!!

cocomilady
20/11/11
 

Comment décrire ce livre?? Les mots me manquent tant je l’ai adoré…Il est à la fois angoissant, perturbant…Il y a tout au long du livre une ambiance qui est de plus en plus pesante et lourde… Dès le début, on sent aisément le déclic qui se passe chez Jack quand il visite l’hôtel, et tout au long du livre, on ne peut que se sentir oppressé au fur et à mesure que la folie le gagne, on sent l’angoisse nous gagner elle aussi…Dans cette ambiance pleine de fantômes, on s’attendrait presque, tant le livre est prenant, à voir débarquer l’un d’eux, à le voir passer au milieu de notre propre living et d’entendre la les bruits d’une fête qui se serait invitée chez nous…Ce livre ne comporte aucun blanc, aucun temps mort, c’est de l’angoisse à haute dose…On se doute dès le départ qu’une fin tragique se trame, mais le suspens reste présent, les évènements s’enchaînent, les rebondissements aussi, pour le plus grand bonheur du lecteur.Personnellement, j’ai toujours adoré les histoires de lieux hantés, où les bâtiments gardent en eux l’âme des précédents habitants… et ici, le thème a été abordé dans un sens tragique hors du commun, où la folie qui s’installe est terrifiante… et où l’hôtel , non seulement hante les personnes, mais absorber leur âme pour nourrir sa propre âme…Un livre génial que je conseille vivement aux amateurs du genre… Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

Pour une fois, je trouve que le film est tout aussi passionnant que le livre !!!J'avoue avoir une préférence pour les détails de ce dernier même si c'est un plaisir de vivre l'aventure de jack nickolson !a lire si le film vous a plus !

Bbey
28/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.29 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition