livre simenon
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 01/03/98
LES NOTES :

à partir de
12,50 €

SYNOPSIS :

Ce fut l'homme aux 400 livres et aux 10 000 femmes. Personnage excessif, écrivain de génie, père du célèbre maigret et d'une importante oeuvre romanesque, simenon restera l'un des romanciers majeurs de ce siècle. Endossant les habits de l'inoubliable commissaire, pierre assouline a mené l'enquête : il a rencontré les témoins (la famille, les proches), s'est plongé dans les pièces à conviction (des archives inédites), s'est rendu sur les lieux oú simenon a vécu (belgique,
france, suisse, amérique), a épluché les preuves (l'oeuvre). Quant au verdict, pierre assouline nous donne tous les éléments pour le prononcer. simenon était à la fois fascinant et ambigu, simple et prodigue. Cette biographie critique fait ressortir les multiples facettes du personnage et brosse un portrait tout en nuances d'un écrivain hors du commun qui ne cesse de nous surprendre. Cette édition est revue, corrigée et augmentée de documents inédits.
1 personne en parle

Cette biographie du monstre sacré Simenon est parue en 1992, c’est-à-dire trois ans après sa mort. Remarquablement documenté, ce travail d’enquête de Pierre Assouline nous donne à découvrir cet homme extraordinaire au sens premier du terme. Tout en lui sort de l’ordre commun, tout est démesure : une production titanesque, une mégalomanie exacerbée, une mythomanie pathologique, une sexualité débridée…. Simenon était peu apprécié de ses pairs, sauf étonnamment de Gide qu’il considérera comme son maître. Deux aspects dans l’œuvre du romancier : le père de Maigret dont il écrit un épisode pour se détendre entre deux romans durs. Le premier ne peut pas être pris au sérieux ! Le second ne sera reconnu que tard.Sa vie est aussi un roman avec ses drames (la folie de sa femme et le suicide de sa fille), ses démêlés de toute sorte avec ses éditeurs, son comportement ambigu pendant l’occupation, ses déménagements nombreux (Simenon ne restera jamais plu de trois ans au même endroit), son train de vie. Toutes les faces du personnage apparaissent dans ce livre passionnant qui nous retrace le parcours de Simenon de Liège à la Suisse en passant par la Vendée, Paris et les Etats-Unis.Egoïste, opportuniste, angoissé, hypocondriaque… tous les traits de son caractère sont passés au peigne fin en 20 chapitres. Celui que j’ai préféré, c’est celui dans lequel Pierre Assouline dissèque le style Simenon et sa méthode de travail (Le style, c’est le rythme). On apprend que Simenon lorsqu’il écrivait était un maniaque qui avait besoin de rites immuables. Ce besoin de règles fixes (horaires établis, préparation des pipes, taille des crayons, nombre de chapitres des romans,…) semble en contradiction avec son mode de vie débridée. Mais Simenon n’était pas à une contradiction près !Une biographie passionnante, mais mille pages c’est un peu long !

Ludeca
20/08/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.50 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition